AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Darlic


Darlic
  28 février 2018
Impossible en lisant ce livre de ne pas penser à David Gemmell, qui de toutes évidences était Fan des histoires de Stan Nicholls. Et comment ne pas craquer sur une telle aventure ? Il y a tout pour que ça fonctionne à la perfection : Humour, action, le tout saupoudré d'une prise de conscience.

Effectivement si on prend cette aventure au second degré il est impossible de ne pas faire le rapprochement entre Armes de destruction magique et Armes de destruction massive. Stan Nicholls montre clairement sa position par rapport à cette page de notre histoire le tout à sauce fantasy.

Ce qui est bien avec cet auteur c'est qu'il prend le contrepied aux histoires classique du genre en faisant des orcs des héros légendaires. Et c'est fait avec une telle intelligence que l'on ne peut qu'adhérer à ce concept d'histoire survival.

Une suite c'est toujours risqué. Les échecs sont souvent nombreux au cinéma mais aussi dans l'univers des romans, comme les Lancedragon qui ont trop tirés sur la corde. Comme je dis souvent à force de mettre de l'eau dans son vin il n'a plus aucune saveur. Donc ici on va dire que Stan Nicholls à sortit une nouvelle cuvé d'un grand cru et que celui-ci est délicieux.

C'est avec le plus grand des plaisirs que l'on retrouve nos héros à la peau verte. Seul petit bémol le retour de Jennesta que j'avais trouvé risible dans la précédente trilogie. En faite j'imagine une sorte de Peggy la cochonne, ce qui la rend peu crédible à mes yeux puisqu'elle rate tout ce qu'elle entreprend pour prendre sa revanche sur les Renards. Un nouvel adversaire aurait peut-être été plus judicieux.

Malgré cela cette aventure reste haut en couleur avec ces orcs à la tête d'une révolte digne de celle des Etats-Unis, une guerre de l'indépendance débuté de la plus belles des manières. Une fois de plus cette aventure va à 100 à l'heure. On se demande comment cela va se passer maintenant que plus aucune étoile n'est en possessions des Renards. Seul l'avenir nous le dira. Je suis un orc et j'en suis fière…
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (1)voir plus