AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Diane Ménard (Traducteur)
ISBN : 2070539369
Éditeur : Gallimard Jeunesse (01/03/2002)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 129 notes)
Résumé :
Dans la cité d'Aramanth, chacun, homme, femme ou enfant, ne vit que pour les périodiques examens qui garantissent à l'individu bien-être matériel et promotion sociale en cas de réussite - ou le condamnent à la pauvreté et au mépris général en cas d'échec. Le jour où Kestrel se rebelle contre ce système, c'est toute sa famille qui est châtiée et humiliée... La jeune fille et son frère jumeau, Bowman, sont obligés de fuir Aramanth, à la recherche de la clef du mystéri... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
Foxfire
  14 juin 2016
La cité d'Aramanth est une société ultra-hiérarchisée, où le destin de chaque famille est entièrement déterminé par les différents examens auxquels sont régulièrement soumis les habitants. Ainsi, les familles réussissant ces tests se verront attribuer des logements confortables tandis que celles qui échouent seront condamnées à vivre dans la promiscuité et seront traitées par le mépris. Les jeunes jumeaux, Kestrel et Bowman, vont se rebeller contre cet ordre établi.
Ce petit résumé ainsi que le fait que le roman est estampillé jeunesse fait tout de suite penser à toute cette vague de romans young-adult dystopiques qui envahissent les rayonnages des librairies depuis quelques années. Si en effet "le vent de feu", premier tome d'une trilogie (mais pouvant se lire seul), présente bien quelques aspects d'une dystopie, il se distingue des autres ouvrages du genre en proposant plus que l'histoire d'adolescents révoltés ; l'aspect dystopique étant d'ailleurs le moins réussi du roman, trop naïf, trop ado justement. "Le vent de feu" est surtout un roman d'aventure dans un univers fantasy. Et ce versant est bien plus réussi et s'avère très plaisant. Autant le début du roman, situé à Aramanth même, ne m'a pas emballée (sans m'ennuyer non plus), autant j'ai été séduite par la suite du récit, dès que les héros quittent Aramanth. L'intrigue cesse alors d'être l'histoire d'une rébellion d'adolescents pour devenir l'histoire d'une quête, thème récurrent en fantasy, très bien mené ici. Nos héros vont parcourir des paysages et des décors variés et faire des rencontres intéressantes. William Nicholson fait preuve d'originalité et de poésie pour créer un univers foisonnant et cohérent. Les passages dans les plaines désertiques parcourues par d'immenses villes-chars à voile sont particulièrement réussis. Si les héros ne se démarquent pas de ce à quoi on peut s'attendre dans un roman jeunesse, ils sont tout de mêmes attachants et bien caractérisés. L'auteur fait preuve d'une belle audace lorsqu'il révèle la nature des créatures tant redoutées que sont les Zars
L'écriture est agréable et si on peut regretter parfois un côté jeunesse trop marqué, la poésie de l'univers dépeint et l'intrigue pleine de rebondissements permettent de passer un très bon moment.
Challenge Multi-Défis 2016 - 32 (un livre de fantasy)
Challenge Atout-prix 20016 - 4 (gold award smarties book price en 2000)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          342
IreneAdler
  21 août 2013
La belle cité d'Aramanth distingue ses citoyens selon un noble moyen : le savoir. Mais cela engendre discrimination, haine, peur et mépris. Pour ramener l'harmonie, il faut, d'après une ancienne légende, rendre sa voix au chanteur de vent, immense structure en bois au centre de la ville. Kesstrel et Bowman, son jumeau, aidés de Mumpo, partent à sa recherche.
Un roman d'aventure prenant, des personnages attachants et complexes. Un hymne à la tolérance, l'amitié, contre un système catégorisant et emprisonnant ses administrés dans un cycle d'inégalités d'où personne ne peut sortir. Où personne ne peut suivre sa propre voie, son aspiration à devenir autre chose, à devenir vraiment meilleur.
Une belle écriture, pas de faiblesse dans la narration. Une série qui mérite d'être plus connue.
Commenter  J’apprécie          80
Mondaye
  07 juillet 2016
Une série lue pour la première fois il y a bien des années (presque dix ans de fait), relu entre temps... et à relecture prévue.
Car en effet, le souvenir qu'elle m'a laissé est de livre qui peuvent souffrir sans peine la relecture de part leur qualité et leur richesse.
Bien avant la vague des Divergent et compagnie, ce premier tome commencent en effet sur un mode "dystopique", avec une méritocratie impitoyable. Mais ce n'est que la première partie, et la suite prend une direction assez différente, avec une quête-voyage au accent poétique et ensorcelant.
Le final est grandiose, épique mais avec aussi un message à mon sens
Je recommande sans hésiter à tout âge, malgré un public cible à l'origine plutôt jeunesse.
Commenter  J’apprécie          50
Adeuxlignes
  24 avril 2016
Comment se fait-il que cette série de romans ne soit pas davantage connue ?? Que c'est injuste !
J'ai découvert ces ouvrages car Ginger en a parlé dans une de ses vidéos et je ne suis pas déçue ! La qualité de cette aventure n'est pas sans rappeler le niveau de travail de Philip Pullman dans Les royaumes du Nord. L'intrigue est cependant bien différente.
Les secrets d'Aramanth est un récit clairement distopique qui est donc fait pour me plaire ! Kestrel – accompagnée de son frère jumeau et de Mumpo – ambitieuse et indépendante, souhaite s'affranchir de l'autorité du système dans lequel elle vit au risque de mettre sa famille en grand danger. Elle va donc être désignée pour aller chercher la Voix et la rendre au Chanteur de Vent mettant ainsi fin à la tyrannie.
Alors oui … C'est sans doute très manichéen, les méchants sont bien méchants, on retrouve là les caractéristiques d'un voyage initiatique bien convenable et cohérent. Les adjuvants et les opposants apparaissent au bon endroit, au bon moment et assurent aux protagonistes de pouvoir vivre une aventure juste parfaite … Certes … Mais celle-ci étant éditée chez Folio Junior, pourquoi s'en priver ?
Ces stéréotypes sont en fait autant de repères qui pourront satisfaire les jeunes lecteurs – et agacer sans doute les plus aguerris mais il faut parfois savoir rester indulgent – les plus jeunes donc pourront très aisément s'identifier aux héros et vivre à leurs côtés une aventure canonique qui les incitera sans doute à en découvrir d'autres ! le rythme est soutenu et les rebondissements nombreux, on ne lâche pas ce petit ouvrage sympathique.
Une lecture amusante, prenante, agréable et animée … Laissez-vous tenter !
Lien : http://www.adeuxlignes.fr/le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
louiscdi85
  25 avril 2017
L'histoire se déroule dans une cité : Aramanth. Cette dernière est divisée en quatre quartiers allant des plus riches aux plus démunis à savoir : le quartier écarlate, orange, gris et marron. Dans le quartier orange, nous retrouvons une famille qui nous emmènera un peu plus tard dans ses nombreuses aventures : la famille HATH. Cette famille se compose de : Bowman, le fils ; Kestrel, la fille ; Pim, leur petite soeur ; Hanno HATH, le père et Ira HATH, la mère. Aramanth n'est pas une cité comme les autres. En effet, elle évalue périodiquement les familles comprenant les parents mais aussi les enfants pour permettre de garder et même d'évoluer son rang social avec la même et seule devise : "On travaille plus dur, on va plus loin, pour rendre demain meilleur qu'aujourd'hui". Mais un jour la petite Kestrel, va se révolter contre ce système, elle étouffe, elle perd le contrôle. Elle monte donc en haut de la statue de bois (le chanteur de Vent qui par ailleurs ne chante plus depuis longtemps et qui ravivait les esprits il y a fort longtemps) pour hurler des injures sur sa cité. Que va-t-il arriver au rang social de sa famille ? Va-t-il baisser ? Et sa famille saura-t-elle le supporter ?
Ce livre aura été et restera sûrement le premier livre de science-fiction que j'aurai pu lire et apprécier. Ce livre m'aura démontrer que la science-fiction ne se résume pas seulement à des robots et des phénomènes paranormaux. Pour revenir au livre, ce dernier m'aura beaucoup plu pour plusieurs raisons. Premièrement, l'émotion (tristesse, émouvant) et l'action, la surprise était au rendez-vous. Deuxièmement et pour finir, j'ai beaucoup aimé le style d'écriture de l'auteur. Mon avis est donc plutôt positif sur ce dernier (le livre). Je vous incite donc à allez le découvrir et prendre du plaisir
et de la joie à le lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
IreneAdlerIreneAdler   06 septembre 2013
Je fais le serment de travailler plus dur, d'aller plus loin et d'essayer par tous les moyens de rendre demain meilleur qu'aujourd'hui. Pour l'amour de mon empereur et la gloire d'Aramanth.
Commenter  J’apprécie          120
Stemili51Stemili51   17 juillet 2012
Mes amis, commença l'examinateur en chef, d'une voix solennelle, quel our particulier que ce premier jour d'examen de votre enfant bien-aimé ! Comme vous devez être fiers de savoir que, à partir d'aujourd'hui, votre fille ou votre fils aura son propre classement ! Comme ils seront fiers eux-mêmes lorsqu'ils comprendront que par leurs efforts ils pourront contribuer à l'amélioration du classement de leur famille !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

le vent de feu

comment s’appelle la famille de prophète ?

manth
hath
htah
mhant

3 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Le Vent de feu, tome 3 : Le Chant des flammes de William NicholsonCréer un quiz sur ce livre