AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2277303046
Éditeur : J'ai Lu (26/08/1999)

Note moyenne : 3.49/5 (sur 37 notes)
Résumé :
Voilà maintenant que Gabriel s'intéresse aux courses !
A la différence près que le bizness n'a pas lieu sur un hippodrome
mais dans la rue...
Avec des chevaux non réglementaires, pas ferrés au bon endroit...
Oui, le Poulpe est sur la piste deux filles. Une prostituée repêchée dans le canal. Avec un tatouage en forme de fer à cheval sur le sein. L'autre, c'est une de ses anciennes amies. Il a trouvé sa photo par hasard dans un sex-shop.>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Fleitour
  28 janvier 2016
Le poulpe à la pêche aux harengs, et en eaux troubles du côté du Canal de L'Ourcq quoi de plus banal, mais quand le bouchon de Mr Siméon titille le sein d'une dame endormie, il y a de quoi émouvoir Mr Siméon, veuf et retraité des Postes et Télécommunications, il avait même terminé sa bière mais restait lucide, le sein dénudé, car la dame était nue, avait-elle envie de mourir frigorifiée avant de se suicider ?
Le poulpe sous la plume de Guillaume Nicloux ne supporte pas ce manque de savoir vivre, il est décidé de faire toute la lumière sur cette affaire, malgré les mises en garde de Gérard, on dirait bien que le milieu de la prostitution s 'est délesté d'une amie trop avisée!
Puis quand Gabriel alias le poulpe retrouve sur une photo porno, le petit fer à cheval distinctif déjà identifié par Siméon sur le petit sein du canal de l'Ourcq, une jeune femme qui a enflammé ses nuits d'antan, Christine Vilarp, son sang se glace.
Qui a pu prendre ce cliché, et fournir les sex shop du 11ème? A quel donneur d'ordre la mère maquerelle rencontré au Club renvoie la monnaie ?
Passant par la rencontre d'un vieux comte vicelard habitant une belle demeure auvergnate à Saint Yvoine, il retrouve la trace de Christine, mais le temps est compté, les nouvelles dans ce milieu vont vite, trop vite...
l'intrigue avec ses rebondissement est bien ficelée, un dernier passage par le golfe du Bengale et l'affaire est détroussée, reste un coin d'ombre l'homme sans nom, peut être le retrouvera t-il un jour ?
Que dire de ce réjouissant passage dans la pègre provinciale et parisienne, que la fin est un peu faible au regard des scènes folles dingues et de ces ébats qui tournent mal,
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
pictura
  23 juin 2013
Gabriel Lecouvreur, dit le poulpe, c'est cet enquêteur indépendant où chaque épisode de la série est écrit par un auteur différent. Dans l'aventure présente, le poulpe s'intéresse au meurtre d'une prostituée marquée d'un fer à cheval sur le sein.
Qui dit prostituée dit enquête dans le milieu du sexe. Alors avec un langage cru, des jeux de mots, des bastons, des rencontres, une écriture dans le vieux style policier qui ne se prend pas au sérieux, on s'éclate. le poulpe n'a pas de pitié pour les criminels et c'est tant mieux. On en redemande.
Commenter  J’apprécie          91
quoilire
  30 mars 2014
Les premières pages de ce Poulpe est une bonne surprise. L'écriture est agréable pour un Poulpe, l'humour présent, et les principes du Poulpe respecter.
Ce poulpe nous projette dans un Paris quasiment disparu puisque depuis l'écriture de ce tome, la rue Saint Denis a perdu de sa réputation, et depuis a fait l'objet de spéculation immobilière.
Mais malheureusement pour nous, l'auteur s'est égaré dans son récit. On saute du coq à l'âne, il n'y a pas vraiment de résolution de l'affaire.
Mais le point le plus regrettable et qui frustrera tout lecteur amoureux du Poulpe est la conclusion du livre. Elle est totalement bâclée, comme si l'auteur n'avait plus le temps de l'écrire, ou d'encre dans son stylo. A la lecture de livre, voyant les pages défilées, la fin du livre s'approcher, et l'histoire stagner, on se doute qu'il y a un loup (de mer pour le Poulpe). Bref, en 3 pages l'histoire est bouclée, pas de retour vers Chéryl, donc une grosse déception.
Lien : http://quoilire.wordpress.co..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
domdu84domdu84   19 août 2011
Gabriel posa ses fesses et lui rendit son sourire. Il aurait bien aimer le dérouiller tout de suite, sans préliminaires, histoire de lui faire bouffer la photographie. Mais rien pour l'instant ne laissait supposer que l'homme était seul.
- Alors de quoi s'agit-il ?
- Je vous l'ai dit... De votre dernier envoi.
Un large escalier en bois menait à l'étage. Une pendulette carillonna?
- Vous n'en êtes pas satisfait ?
- Le problème est ailleurs...
Tout en caressant sa barbiche, l'homme s'assit en face de Gabriel.
- "Problèmes" est peut-être un grand mot...
- Cela dépend de vous.
- Je vous écoute, monsieur Barbot.
Gabriel croisa les jambes. L'ironie tranquille du monsieur l'agaçait.
- Une personne que je ne nommerai pas s'est adressé à nous pour obtenir quelques renseignements... Concernant une femme figurant sur une des photographies que vous nous avez envoyées...
- En quoi cela me concerne ?
- Je vais y venir.... Cette personne insiste beaucoup.... Et nous ne pouvons malheureusement pas la décevoir... Disons qu'il est dans notre interêt à tous de coopérer afin que cet incident ne dépasse pas le stade de ma visite impromptue.
- Vous avez prononcé le mot "police" tout à l'heure ?
- C'est la raison de ma présence ici. Le renseignement que je suis vbenu cherché est destiné à un inspecteur des Renseignements généraux.
- Donne-moi le nom de ce flic... Je pourrai sûrement arranger les choses...
- A Paris, ce n'est pas de cette façon que les choses fonctionnent.
- Ah ? Et comment les choses fonctionnent à Paris ?

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
picturapictura   23 juin 2013
une chanson entraînante émanait du petit transistor posé en équilibre sur le frigo. C'était M White is White en personne et pour un flirt avec Pédro, Gabriel n'aurait pas fait n'importe quoi.
Commenter  J’apprécie          63
picturapictura   23 juin 2013
L'homme sans nom avait une quarantaine d'années, une Rolex éclatante au poignet et un bracelet Cartier. Le top du top, une bagouse à chaque majeur. De plus, il s'épilait au milieu des sourcils, juste au-dessus du nez. on avait donc bien affaire à un être vil et malfaisant.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Guillaume Nicloux (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guillaume Nicloux
Son patronyme est porteur de cinéma. Elle qui fut d?abord Sylvie Danton avant de rencontrer Maurice Pialat, géant farouche du cinéma français. Il avait 56 ans, elle, 22. Elle fut son épouse, sa coscénariste, sa proche collaboratrice. Après la mort de Maurice, en 2003, elle fonde sa société de production, Les Films du Worso (du nom d?une grande fête peule). À son actif : plus d?une trentaine de films produits, dont L?Inconnu du lac (Alain Guiraudie),Timbuktu (Abderrahmane Sissako), Valley of love (Guillaume Nicloux), et le tout récent Fête de famille, de Cédric Kahn. Elle a réussi à s?imposer dans une profession assez machiste. Impétueuse et drôle, indépendante mais solidaire quand il le faut, Sylvie Pialat séduit et agite les consciences. Elle fume comme un pompier, a un débit de mitraillette, n?a pas la langue dans sa poche. Antidote à la sinistrose, elle a toujours mille anecdotes à raconter sur son drôle de métier, encore méconnu.
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1797 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre