AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782918804208
120 pages
Rue des Promenades (07/09/2013)
3.8/5   5 notes
Résumé :
La Part de l’orage célèbre l’amitié et le vin.
Neuf cépages sont l’occasion de petites histoires où se mêlent fiction et réalité, jolis termes techniques et amour du vin. On est au milieu de la vigne, on est dans la cave, on déguste au comptoir.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
encoredunoir
  13 avril 2015
Petit livre de nouvelles autour du vin et des cépages, La part de l'orage se lit avec gourmandise. Bien sûr l'aversion de Grégory Nicolas envers le cabernet et le merlot peut-être un frein pour le lecteur bordelais.
Ces légères réserves faites, et après lecture, il dire que son amour du grenache, du pinot noir ou du chenin, sa belle mélancolie, sa manière de parler avec tendresse du vin et des gens qui le font et qui le boivent (avec amour aussi) mérite que l'on s'y arrête. C'est parfois beau comme du Desproges (sauf que lui, il savait vous écrire une belle ode au château Figeac plutôt qu'un poème sur les senteurs de gaz du gamay) mais c'est surtout sensible, franc, et joliment écrit.
Commenter  J’apprécie          130
MrWill
  03 février 2017
Superbe petit livre qui mettra tous vos sens en éveil que vous soyez amateur de vin ou non (quoique c'est encore mieux quand on l'est ).
De courts récits qui vous présentent différents cépages de façon touchante parfois décalée mais toujours sans langue de bois (la gueule parfois en revanche 😄).
Ça vous donne envie de partager le vin en toute intimité ou avec une bonne bande de potes😊😊
Ne pas hésiter à goûter ce Nectar littéraire !!
Commenter  J’apprécie          70
zazy
  20 mars 2017
« le vin c'est la part que l'orage laisse aux hommes ». Lorsque la grêle s‘abat sur un vignoble c'est « le travail d'une année ravi en un instant. »
Neuf cépages, neuf terroirs, neuf histoires, neuf dégustations, neuf adresses et l'amour du vignoble français, de ses vignerons, des cavistes.
J'ai aimé ces petites histoires d'amour pour les cépages, le vin, le tout sans langue de bois, peut-être avec, de temps à autre, une légère gueule de bois. Grégory Nicolas ne recrache que le vin qu'il n'aime pas. « Au final, j'ai craché plus de vin que je n'en ai bu. Ce que je peux être snob ».
Un petit livre qui fait du bien là où ça ne fait pas mal. Aimer le vin est un plaisir des sens. « En musique comme en vin, il n'est pas nécessaire de savoir le solfège pour apprécier, pas nécessaire d'être oenologue pour être touché. Il faut simplement se laisser porter et rester éveille. Etre attentif aux détails. Avoir envie. Goûter. » Ce qui me convient parfaitement, j'aime goûter !
Je me souviens d'un Sauternes, avant que tout le monde n'en fasse. Je me suis enivrée rien qu'à humer le verre, les arômes… étaient là pour me saluer, me porter vers la béatitude. Je n'ai plus jamais dégusté un tel nectar.
Ce livre sent l'amour du terroir, sauf peut-être, pour le merlot et le cabernet franc qui, quelque fois, n'est pas franchement bien traité.
Vous comprendrez aisément le plaisir que j'ai eu à lire La part de l'orage. Un petit conseil, dégustez-le, en le refermant, vous aurez des images, des envies comme découvrir le Côt (que j'aime).
Essayez, découvrez-le en bonne compagnie.

Lien : http://zazymut.over-blog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


Videos de Grégory Nicolas (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Grégory Nicolas
Europe 1
Chaque jour, Stéphane Place vous propose une pause littérature, en partenariat avec la Librairie Mollat de Bordeaux. Vendredi, il vous conseille la lecture du livre de Grégory Nicolas, prix Antoine Blondin qui récompense un ouvrage original sur le sport, et disponible en poche : "Équipiers".
autres livres classés : vinVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
288 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre