AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2955746843
Éditeur : (13/01/2018)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 3 notes)
Résumé :
"Tu veux dire que je suis une descendante de Morphée ? Comment en être certaine ?"
Quand deux ados que tout oppose se retrouvent liés par le destin
Jeune fille solitaire, Camille était loin d'imaginer le tour que prendrait sa vie d'ordinaire si paisible. Son quotidien à Geirivilla, petit village normand au coeur d'une forêt domaniale, se trouve bouleversé par une série d'évènements inimaginables. Elle doit affronter une vérité qui la dépasse...
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Clemocien
  15 décembre 2017
En parcourant les livres proposés sur SimPlement, je suis tombée sur La prophétie des songes ; la couverture a immédiatement attiré mon regard et le résumé, promettant une immersion dans la mythologie grecque a achevé de me convaincre. Je remercie Aloisia Nidhead de m'avoir confié le premier tome de sa série. le texte étant en cours de finalisation, je ne m'attarderai pas sur les coquilles que j'ai pu rencontrer.
Je ne sais pas vraiment par où commencer ; La prophétie des songes c'est l'histoire d'une ado, qui va au lycée, qui fait de la gym, on retrouve les filles populaires, les jolis garçons… tout une ambiance lycée qui pourrait paraître un peu clichée. Évidemment Camille est jolie, elle est bonne en gym et elle n'est pas comme les autres. Plutôt discrète, elle ne se lie pas vraiment avec ceux de son âge et n'est proche que de son amie de toujours, Luna. Et puis il y a le beau gosse, qui n'est pas qu'un beau gosse d'ailleurs puisqu'il est un enfant de la DDASS, avec les questionnements et blessures que cela peut engendrer. le beau gosse dont toutes les filles sont « amoureuses » et qui ne laisse pas Camille indifférente, le beau gosse qui va finir par la remarquer...
Jusque-là pas très original me direz-vous. Pourtant, malgré ces déjà-vu ou ces facilités (?) qu'a choisi l'auteure, j'ai tout de suite bien aimé ma lecture. La plume d'Aloisia Nidhead y contribue sûrement ; c'est bien écrit et on est immergé dans le quotidien de Camille, dans ce coin perdu de Normandie qu'est Geirivilla et qui a tellement de charme. La prophétie des songes nous plonge dans une ambiance feutrée, avec une petite pointe de nostalgie de nos années lycée.
Les personnages, adolescents pour la plupart, n'ont pas grand-chose de remarquable ; à 16 ans, cela ne me surprend pas de ne pas être « marqué » par la vie. Leurs préoccupations premières sont donc les mêmes que celles de tout adolescent lambda. La plongée dans le fantastique va se faire petit à petit… d'abord par une effraction au lycée, puis par l'apparition d'une fleur de cerisier. Plusieurs chapitres sont concentrés sur la grand-tante de Camille, Merrylin, qui en sait bien plus qu'elle ne le dit sur cet aspect fantastique; elle connaît une prophétie et garde précieusement un médaillon qui y est lié. Merrylin est plutôt dynamique pour son âge et touchante par son histoire; c'est un personnage qui pourrait servir de repère à Camille si seulement...
Nous voici donc plongé dans une autre réalité, une réalité dont la frontière avec les rêves est difficile à percevoir ; nous avons en effet parfois du mal à faire la part des choses : qu'est ce qui est du rêve ? Et nous nous rendons compte rapidement que les rêves de Camille peuvent influer sur la réalité. La façon dont l'auteure traite cet aspect du livre est déconcertante car nous avons réellement du mal à discerner le "vrai" du "faux" !
C'est à travers le sommeil de Camille que nous plongeons au coeur de l'Erèbe, à la rencontre de Cerbère et des dieux du sommeil. Ces derniers attendent la réalisation de la prophétie. Je n'ai pas très bien su cerner leur façon de faire car, en tant que dieux, il me semblerait assez simple de soustraire à un humain l'objet dont on a besoin ; peut-être ai-je loupé un élément expliquant le chemin détourné qu'ils empruntent et qui complique donc le récit.
J'ai beaucoup aimé l'intégration de la légende de Morphée à l'histoire et j'espère en apprendre encore plus dans le prochain tome car l'auteure est avare en confidence en ce qui concerne les dieux de l'Olympe de la fameuse prophétie.
Le récit de Aloisia Nidhead n'est pas vraiment surprenant, on devine sans mal les identités cachées de certains personnages mais, il faut le reconnaitre, ce n'est que parce qu'elle a distillé de légers indices avant de l'annoncer clairement ! Cela n'est donc pas trop dérangeant et il reste tout de même une once de mytère. Les personnages sont vraiment attachants ; j'ai beaucoup aimé la relation qui unit Camille et Luna et je suis hyper intriguée par Alban (oui oui, le beau gosse).
Ce premier tome se lit rapidement, il introduit bien la situation et nous donne envie de découvrir la suite des aventures de
Camille, avec certaines attentes ! Une jolie découverte et un roman qui devrait plaire aux adolescents, comme aux plus vieux pour un moment d'évasion tout en légèreté.
https://sawisa.wixsite.com/youcanread/single-post/2017/12/15/Camille-Martins---Alo%C3%AFsia-NIDHEAD
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Khiad
  31 janvier 2018
Un petit mot sur la couverture que je trouve vraiment très très belle, surtout avec tout ce vert. Une couverture ne fait pas un livre, nous sommes d'accord, mais elle contribue néanmoins largement à attirer l'oeil du lecteur potentiel. Ici, le défi a largement été relevé ! ^^
Concernant la plume, j'ai retrouvé le style d'Aloïsia Nidhead avec plaisir, toujours aussi fluide et agréable. Rien à redire. ^^
Nous commençons l'histoire dans un lycée, en plein cours de gymnastique. C'est là que nous allons faire la connaissance de Camille, notre protagoniste, ainsi que de Luna, sa meilleure amie. Un intrus va être aperçu alors qu'il s'était introduit dans le vestiaire des filles et ça va être le point de départ du livre. Mais n'oublions pas non plus la fleur de cerisier.
Bon, autant vous prévenir, ne vous attendez pas à beaucoup d'action au départ, parce que l'auteure prend son temps pour poser son cadre, nous présenter l'environnement sombre (le village normand côtoie une forêt dire "hantée") où évoluent ses personnages ainsi que lesdits personnages.
Nous apprenons plein de choses sur Camille et la relation un peu conflictuelle qu'elle entretient avec sa mère qui travaille beaucoup. Beaucoup trop du point de vue de la jeune fille qui est devenue autonome très vite, pour palier cette absence maternelle. Camille est une adolescente lambda de 16 ans, un peu en retrait des autres. Elle a sa meilleure amie, Luna, qu'elle connait depuis qu'elle est bébé, et ça lui suffit. Leur relation est d'ailleurs très belle. Bien sûr, elle n'est pas non plus asociale, mais elle n'aime guère être au milieu de la foule et des commérages qui circulent inévitablement. Néanmoins, elle sait faire preuve d'humour.
C'est un personnage que j'ai vraiment bien aimé.
Nous faisons aussi la connaissance de Merrylin, la grand-tante de la jeune fille. Une femme mystérieuse qui devient très vite attachante, de par son caractère et son histoire personnelle. On comprend tout de suite qu'elle est au courant de ce qu'il se passe et qu'elle protège du mieux qu'elle peut sa petite-nièce. Parce que oui, comme Camille est l'héroïne, l'histoire va forcément avoir besoin d'elle, je ne vous spoile rien. ;-)
Mais, malgré ses soins, le passé va bientôt rattraper Camille qui va très vite se retrouver en Erèbe, mêlée aux activités d'êtres mythologiques, le tout gravitant autour du dieu Morphée. Et là, j'ai vraiment été ravie, parce que la mythologie grecque est quelque chose qui m'a toujours fascinée.
Ce qui est bien également, c'est le choix du dieu "dominant" l'histoire, le dieu de l'intrigue : Morphée. Parce que si on entend beaucoup parler de lui avec ses fameux "bras de Morphée", dans lesquels nous finissons tous par nous réfugier chaque nuit, dans les récits traitant de mythologie, c'est un dieu qui brille surtout par son absence. Je suis donc très heureuse que l'auteure ait choisi de le mettre en avant.
Niveau personnages, je ne vais pas vous en dire plus pour vous laisser un peu la surprise, sinon que j'ai eu raison de me méfier de l'un d'entre eux et qu'un autre m'intrigue beaucoup. du coup,
j'ai hâte d'en savoir plus sur lui, même si j'ai déjà ma petite hypothèse. On verra bien.
Oh ! J'ai aussi découvert deux créatures mythologiques que je ne connaissais pas. ^^
J'ai aimé les petites explications que l'auteure nous apporte à la fin de son livre sur le pourquoi elle a décidé de choisir cette région pour son histoire. Elle nous donne aussi quelques petites précisions sur certaines références qu'elle utilise dans son histoire.
En résumé, c'est un beau premier tome d'ouverture, même si un peu pauvre en action au début, pour cette trilogie young adult traitant de la mythologie grecque. Je souhaite bien du courage à Camille, car bien peu de personnes sont réellement ce qu'elles semblent être, sans compter que, au bout d'un moment, songes et réalité ne sont plus si facile à démêler...
J'envoie des ondes positives à Aloïsia Nidhead pour l'écriture de la suite, que je lirai avec grand plaisir. Si elle est toujours d'accord bien entendu. ;-)

Lien : http://booksfeedmemore.eklab..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LightG
  13 janvier 2018
L'intrigue est extrêmement bien trouvée, c'est très original et les mythes sont exploités avec beaucoup d'intelligence. Par contre, l'abondance de détails à parfois gêné ma lecture, surtout au début. J'avais peur que l'on se retrouve face à une romance vu le résumé mais pas du tout, c'est génial ! J'ai hâte de lire la suite, la fin m'ayant laissée sur ma faim !
Lien : https://auxpetitsbonheursweb..
Commenter  J’apprécie          00
aloisianidhead
  16 décembre 2017
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
KhiadKhiad   27 janvier 2018
Elle essaya de se concentrer sur son environnement. Elle baignait dans un brouillard d’un blanc aveuglant, sa vue ne lui était ici d’aucune utilité. Alors elle tendit l’oreille. Les gazouillis des oiseaux qui peuplaient les lieux lui semblaient assourdissants dans le calme de la futaie. Elle écouta quelques instants les étranges séquences qui se répétaient d’arbre en arbre. Quelle curieuse mélodie !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Aloisia Nidhead (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Aloisia Nidhead
Book Trailer "Sous son emprise Tome 1 La Proie" par Aloïsia Nidhead.
autres livres classés : prophétieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
945 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre