AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Amélie Fontaine (Autre)Valérie Le Plouhinec (Traducteur)
EAN : 9782330153472
240 pages
Actes Sud (25/08/2021)
4.29/5   29 notes
Résumé :
Wil, 14 ans, n'est pas ce qu'on appelle un garçon populaire. Il mène une vie plutôt tranquille à Toronto entouré de ses deux mères, surnommées les Mapas, Sal, son meilleur ami d'à peine soixante et onze ans de plus que lui, Templeton, fidèle chien borgne à pattes courtes, et son copain Alex. Ses passe-temps : son job d'Expert en sandwichs, la musique et écrire des poèmes. Le lycée ? ça va... enfin, sauf quand cette brute de Tyler Kertz est dans les parages. Mais le ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,29

sur 29 notes
5
6 avis
4
4 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

Ileauxtresors
  19 septembre 2021
Quel concentré d'émotions ! Nous avions beau savoir combien l'autrice canadienne Susin Nielsen sait chambouler ses lecteurs, elle a une fois de plus réussi à nous prendre de court.
C'est d'abord l'intrigue qui nous a accrochés jusqu'à décaler déraisonnablement l'heure du coucher : Will parviendrait-il à sortir de sa coquille, à s'ouvrir aux nouvelles expériences et à se faire aimer des autres comme il y aspire tant ? Il risquait bien de se trouver au pied du mur le jour où un échange scolaire avec une classe française l'entraînerait hors de sa zone de confort et ferait débarquer Charlie dans sa vie. Tournant les pages, nous avons découvert – un peu effarés, il faut bien le dire – l'ampleur de la tâche pour celui qui non seulement cumule un physique ingrat et des angoisses envahissantes, mais subit aussi les sarcasmes du monde impitoyable du collège. Et pourtant, je vous mets au défi de ne pas fondre devant sa spontanéité désarmante, sa sensibilité, sa créativité. Et Will pourrait bien avoir plus d'atouts qu'à première vue, à commencer par l'amour de ses deux mamans aussi adorables que fauchées, l'enthousiasme de Templeton et l'amitié de Sal et Alex…
Le cheminement initiatique de Will est difficile – on est dans la vraie vie, pas dans l'American Dream ou dans un de ces livres de développement personnel dans lesquels un peu de conviction et quelques recettes font des miracles. Il ne suffit donc pas d'un peu de relooking pour devenir canon, ni d'une bonne argumentation pour obtenir une augmentation de la part d'un patron sans scrupule. Mais c'est justement ce qui fait que chaque petit pas en avant est profondément émouvant. En cours de route, on se souvient à quel point l'adolescence peut être douloureuse. On traverse des états oxymoriques entre rire et larmes. On se love dans l'univers métissé et divers de l'autrice. On s'amuse du comique de situation, des répliques culte et des clins d'oeil à la littérature et à la pop culture (l'occasion notamment de découvrir l'émission Queer Eye à côté de laquelle il aurait été dommage de passer !). On rigole du regard juste et décalé sur Paris et les Français (ce père intellectuel parisien !). Et on se réjouit de célébrer l'amitié avec un grand A, avec des personnages qu'on voudrait ne jamais devoir quitter.
Un roman d'une grande tendresse – de ceux qu'on voudrait à la fois dévorer et lire plus lentement pour mieux le savourer. Nous avons adoré !
Lien : http://ileauxtresors.blog/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          475
Ichirin-No-Hana
  17 octobre 2021
Susin Nielsen est une autrice de littérature jeunesse que j'apprécie énormément et c'est toujours avec beaucoup de plaisir que j'entame mes lectures. La vie en rose de Wil ne fait pas exception et est une merveilleuse petite pépite !
Wil est un jeune adolescent de 14 ans qui vit avec ses deux mamans à Toronto. Loin d'être le garçon populaire de l'école, le jeune garçon mène une vie tranquille avec son meilleur ami de soixante ans et son chien moche. Alors qu'un échange avec une école de Paris est organisé, Wil va tomber amoureux...
Sous couvert d'une histoire qui paraît banale au premier abord, Susin Nielsen nous propose une histoire avec des personnages attachants au possible avec des situations à mourir de rire et aux passages émouvants. Les passages drôles s'enchaînent aux réflexions poignantes avec beaucoup d'adresse. Les messages du roman sont toujours d'une extrême bienveillance et justesse.
La vie en rose de Wil est un roman tout aussi marquant et touchant comme l'on pu être Les optimistes meurent en premier ou Partis sans laisser d'adresse. Vite, vite, le prochain !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
MademoiselleMaeve
  09 janvier 2022
J'ai découvert Susin Nielsen grâce à mon amie Rachel, libraire jeunesse, qui m'a offert Les optimistes meurent en premier. J'ai été touchée par cette histoire et la façon dont l'autrice arrive à parler de la résilience sans pathos, à nous faire rire alors que l'on devrait presque pleurer. Évidemment, après un tel coup de coeur, j'ai eu envie de découvrir les autres romans de Susin Nielsen : Dear George Clooney, tu veux pas épouser ma mère ?, Moi Ambrose roi du Scrabble, On est tous faits de molécules et le journal malgré lui de Henry K. Larsen Et après avoir rattrapé mon retard, j'ai commencé à attendre les suivants avec impatience : Partis sans laisser d'adresse et aujourd'hui La vie en rose de Wil. Et évidemment joie, chorégraphie du bonheur, cris du coeur, etc. lorsqu'elle sort un nouveau titre.
L'histoire se déroule à Toronto – Susin Nielsen est Canadienne – et nous faisons la connaissance de Wil, quatorze ans. Wil a deux mamans, joue dans la fanfare, travaille après l'école dans une sandwicherie et fait de l'aquagym pour senior avec Sal, son meilleur ami de quatre-vingt-cinq ans. Au collège, un abruti appelé Tyler passe son temps à l'humilier. Ajoutez à cela un faux air de Napoléon Dynamite dans le film éponyme (donc, on peut traduire gentiment par « pas le plus beau mec du collège ») et vous vous doutez que sa cote de popularité rase les pâquerettes. Pourtant Wil est vraiment gentil, mais son manque d'assurance est un sérieux problème. Lorsque débarquent les correspondants français des musiciens de la fanfare, Will s'attend à accueillir un garçon appelé Charlie. Mais le fameux Charlie qui vient chez lui est en réalité une adolescente que Wil trouve immédiatement fascinante…
Ce qui est bien dans ce roman, comme dans tous ceux de Susin Nielsen, c'est que ce n'est pas un conte de fée à la Disney. Tout ne finit pas forcément bien à la fin. Enfin tout ne se finit pas forcément comme on aurait voulu. Enfin tout ne finit pas forcément comme je l'aurais voulu, moi qui veut que tout se termine toujours au mieux pour tout le monde, sauf les vraiment méchants. Eux ils peuvent tomber dans un puits sans fond, ça m'est complètement égal.
Bref, dans ce roman, on rit beaucoup. Les personnages sont vraiment drôles, sympas et attachants. On pleure peut-être un peu aussi – je pense que c'était juste une poussière dans l'oeil, oui, ça devait bien être ça.
La vie en rose de Wil est peut-être le moins dramatique des Susin Nielsen. Il n'est pas question de deuil et de culpabilité, des personnes qui vivent à la rue ou de la situation racontée dans le journal malgré lui de Henry K. Larsen (dont je ne vais pas parler, parce qu'il faut le découvrir soi-même en le lisant), mais en fait, ça fait aussi du bien de rencontrer une galerie de personnages atypiques, sympathiques et globalement bien dans leurs baskets – avec aussi un peu la poisse, il faut le dire. Et Wil est un personnage attendrissant, que l'on ne peut qu'aimer. Et ça quand même c'est drôlement chouette. Alors oui, c'est un roman jeunesse, mais il n'y a aucune interdiction pour les adultes de découvrir Susin Nielsen. Ses romans sont tellement réconfortants que ce serait dommage de passer à côté.
Et en plus, j'ai eu l'occasion de la rencontrer et de discuter avec elle et en plus, elle est très gentille, ce qui est un argument de plus pour se laisser tenter, non ?
Lien : http://mademoisellemaeve.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
diamelee
  18 octobre 2021
L'adolescence n'est pas un moment très facile à vivre. Il faut accepter son corps. Ne pas se comparer aux autres. Bref, il faut s'accepter tel que l'on est. Plus facile à dire qu'à faire. C'est ce que dirait Wil. S'il pouvait devenir invisible, il l'aurait fait. Juste pour que son plus grand ennemi ne le voit plus. Cependant, a t-il des amis qui pourraient l'aider?
J'adore lire Susin Nielsen. Elle parle avec beaucoup d'humour de sujets délicats et elle raconte parfaitement les histoires. Cette fois-ci, elle nous emmène dans le monde de l'adolescence. Cette période ingrate. Ce moment de grand doute personnel. Wil doit recevoir une étudiante française dans le cadre des échanges interscolaires franco-canadiens. Il est le souffre-douleur de Tyler qui semble avoir tout pour lui et pour plaire aux filles. Wil pourra t-il améliorer sa situation avant l'arrivée de Charlie, son correspondant français? Il en rêve, mais, n'ose pas le dire à ses deux mères.
La vie en rose de Wil est un roman jeunesse. Pour les adolescents, plus précisément. C'est un roman plein d'humour et de tendresse aussi. C'est un roman sur l'amitié, sur la générosité et l'altruisme. C'est l'histoire d'un jeune homme qui essaie de changer de vie. Qui tente de s'accorder avec son Moi profond. Un jeune homme qui pense peut-être trouver la force de se rebeller contre Tyler et les moments intimidants de sa vie. Il compte beaucoup sur ses amis. L'arrivée de Charlie l'y aidera t-il? C'est un excellent moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LaroulottedeMargotte
  21 août 2021
Wil vient d'emménager à Toronto avec ses deux mamans, surnommées les Mapas, et son chien Templeton. Il fait son entrée au collège après une longue scolarité par correspondance. le premier jour, un camarade de classe, Tyler, tombe sur une lettre que Wil a rédigée et la fait circuler auprès des autres élèves. Tout le monde se moque de Wil qui le vit très mal, mais il n'interrompt pas sa scolarité et fait face. Au fil du temps, il va réussir à se faire un ami prénommé Alex et un autre beaucoup plus vieux, Sal, qu'il a rencontré dans un cours d'aquagym pour personnes âgées donné par l'une de ses mères. Wil fait partie de la fanfare de son établissement scolaire. le prof propose un échange avec une école de musique parisienne. Wil va accueillir son correspondant Charlie qu'il pense être un garçon. Mais Charlie est en fait Charlotte et Wil en tombe très amoureux.
L'histoire semble simple mais elle est merveilleusement racontée par Susin Nielsen. Les thèmes abordés dans ce récit (la confiance en soi, l'amour, l'amitié, le harcèlement) sont ceux qui préoccupent les adolescents. Les romans de cette auteure ne me laissent jamais insensible. « La vie en rose de Wil » est un roman très drôle et émouvant. J'ai ri et j'ai pleuré. L'écriture est fluide et agréable, c'est un vrai plaisir. J'ai apprécié que l'auteure valorise la diversité dans son roman (l'homosexualité, avoir un ami beaucoup plus âgé, ne pas entrer dans des cases) même si ce n'est pas ces sujets qui sont développés ou au centre de l'histoire. La force de l'écriture de l'auteure réside dans sa capacité à transmettre des valeurs humaines comme l'altérité, la tolérance, l'entraide ou encore le respect de l'autre sans jamais tenir de discours moralisateur.
Ouvrir un livre de Susin Nielsen, c'est comme se blottir sous une couverture tellement l'écriture est sensible et réconfortante.
« La vie en rose de Wil » est un roman formidable à mettre dans les mains de tous les adolescents et adultes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
IleauxtresorsIleauxtresors   19 septembre 2021
Ses SMS étaient toujours aussi bizarres, à cause du correcteur automatique.
Je ne t’ai pas vu à l’aquarium
Pourquoi tu n’es pas venu à la pissottière ?
Tu viens déjeuner ? J’ai fait des croque-morts.
Désolé que tu aies le cœur brioche.
Ne t’en fasse pas, la vie réserve bien des surpopulations.
Commenter  J’apprécie          183
IdeesLivresIdeesLivres   02 janvier 2022
Dès le lundi matin, les Mapas avaient laissé derrière elles le stade de la Compassion pour passer directement à l’Amour vache. ‘’Tu ne vas pas encore rester à la maison, m’a dit Map au petit déjeuner. Tu sais ce qu’on dit : quand on tombe de cheval, il faut se remettre en selle tout de suite.
- Je ne comprends rien aux dictions de chevaux. Déjà, je ne suis jamais monté sur un canasson. Ils sont énormes. Ils sont terrifiants…’’

Map a tapé du poing sur la table. Nos bols de céréales ont sauté en l’air. ‘’Si moi je peux conduire des gens stressés toute la journée dans les embouteillages et que Mam peut faire de la figuration dans une pub pour les couches pour adultes, tu peux te ressaisir et traîner tes fesses jusqu’au lycée !’’

J’ai dû reconnaître que cette analogie, contrairement à celle du cheval, se tenait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
IleauxtresorsIleauxtresors   19 septembre 2021
- Ils sont exactement comme nous ! ai-je constaté.
- Tu t’attendais à quoi ? m’a demandé Fab. À ce qu’ils aient tous un béret sur la tête et une baguette sous le bras ? »
Mes joues ont chauffé malgré le froid. « Non. » Mais au fond, je pensais : Bah peut-être les bérets quand même.
Commenter  J’apprécie          40
IdeesLivresIdeesLivres   02 janvier 2022
Dans le vestiaire, j’étais dans tous mes états. ‘’Je ne me sens pas bien, ai-je dit à Sal qui retirait ses surchaussures en caoutchouc. Je crois que je vais rester habillé et me mettre au bord.’’

Il m’a regardé avec sévérité. ‘’Je suis peut-être âgé, Wilbur, mais je ne suis pas idiot. Ne sois pas idiot. Ne sois pas comme ça.
- Comment, comme ça ?
- Ne laisse pas la peur dicter tes choix.
- Euh, Sal ? Au cas où tu n’aurais pas remarqué, j’ai toujours laissé la peur me dicter mes choix.
- Eh bien, pas aujourd’hui.‘’ Il m’a poussé avec sa canne. ‘’Allez, zou, en maillot! Et que ça saute !
- Aïe, Mais je…
- Il n’y a pas de mais. Allez!’’
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Susin Nielsen (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Susin Nielsen
Vidéo de Susin Nielsen
autres livres classés : HomoparentalitéVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le journal malgré lui d'Henry K. Larsen

Quel est le prénom complet d'Henry ?

Henry Kenneth Larsen
Henry Kerby Larsen
Henry Kaspar Larsen
Henry Karl Larsen

7 questions
23 lecteurs ont répondu
Thème : Le journal malgré lui de Henry K.Larsen de Susin NielsenCréer un quiz sur ce livre

.. ..