AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330120575
Éditeur : Actes Sud (03/04/2019)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Félix Knutsson, douze ans trois quarts, vit avec sa mère, Astrid, et sa gerbille, Horatio. Tous trois habitent dans un Combi Volkswagen « emprunté ». Astrid assure, comme chaque fois, que la situation va s’arranger, dès qu’elle aura trouvé du travail, et fait promettre à Félix de garder le secret. L’adolescent tient sa langue et parvient à faire sa rentrée dans un nouveau collège, comme si de rien n’était.

Si les premiers temps, sous le soleil, sont f... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Jumax
  17 mai 2019
Susin Nielsen ne déçoit jamais, et là encore on retrouve avec bonheur sa galerie de personnages cabossés et attachiants qu'on adore !
Ici Felix jeune garçon qui tente d'exister et d'avoir une "vie normale" tout en ayant une mère très caractériel, dépressif et pas du tout sérieuse, qui l'entraîne dans toutes sortes d'aventures dont-il se serait bien passer.
Commenter  J’apprécie          80
MademoiselleMaeve
  14 mai 2019
J'ai découvert Susin Nielsen grâce à ma copine Rachel, libraire chez Libr'Enfant à Tours et chroniqueuse de choc dans N'écoute pas les idoles sur Radio Béton. Elle m'a offert Les optimistes meurent en premier et depuis, j'ai lu tous les romans de l'autrice canadienne. Et j'attendais dans les starting-blocks, la sortie d'un nouveau titre. Et enfin, c'est arrivé : Partis sans laisser d'adresse est paru (merci Rachel pour l'info).
Félix, douze ans, vit seul avec sa mère dans un combi Volkswagen, temporairement, le temps pour Astrid de retrouver un job et un appartement. Mais le temporaire dure. Félix cache sa situation à ses amis et rêve de quitter le van. Il rêve d'une salle de bain et surtout de toilettes. Félix espère gagner 25 000 dollars à un jeu télé pour qu'ils se sortent de cette situation, avoir un vrai appartement et manger à leur faim.
Comme dans tous ses romans, Susin Nielsen aborde un sujet difficile. Avec beaucoup de tendresse, d'humanité et d'humour. Ici, la précarité. Astrid et Félix vivaient chez la mère d'Astrid et à sa mort, ils ont acheté un petit appartement qu'ils ont dû revendre une bouchée de pain. Ils ont vécu dans des appartements chaque fois plus petits. Astrid n'arrive pas à garder un boulot alors ils atterrissent dans un combi. En attendant que ça aille mieux. Mais ça ne va pas mieux.
Avec Partis sans laisser d'adresse, Susin Nielsen parle de la relation entre un enfant et sa mère. Même si Astrid est loin d'être une mère parfaite, elle est la mère de Félix et il ne veut pas être séparé d'elle. L'autrice aborde aussi la dégringolade qui peut toucher n'importe qui. Et c'est effrayant.
Sans tomber dans le pathos, jamais, Susin Nielsen livre une histoire vraiment touchante. Ce n'est pas mon roman favori de l'autrice, mais il est vraiment bien. J'ai apprécié d'y croiser Henry et Alberta, un petit clin d'oeil au Journal malgré lui de Henry K. Larsen qui est, lui, sans doute, mon roman préféré de Susin Nielsen. Lui aussi, un roman difficile et malgré tout solaire.
J'adore Susin Nielsen et je suis sûre que ses romans, si vous ne les connaissez pas, pourraient vous plaire, vois émouvoir et vous faire sourire. Même si vous n'êtes pas amateurs de littérature jeunesse.
Lien : https://mademoisellemaeve.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
murielan
  15 avril 2019
Le jeune Félix vit avec sa mère dans un Combi Volkswagen depuis quelques mois. Il faut dire que cette dernière ne parvient pas à garder longtemps un emploi ! Mais Félix vit mal cette situation difficile et décide de participer à la première édition du jeu télévisé Qui, que, quoi quand ? junior pour gagner les 25 000 dollars de prix...
Un très chouette roman qui aborde, avec humour, justesse et sensibilité, le thème de la précarité.
J'ai beaucoup aimé le personnage de Félix qui ne se plaint jamais de son sort et veut à tout prix aider sa mère. Je le trouve très courageux de faire face à cette situation avec une certaine bienveillance pour sa mère, dépressive.
Un roman qui ne peut laisser indifférent et qui permettra aux lecteurs de se poser de bonnes questions.
A découvrir !
Commenter  J’apprécie          62
Boom
  21 mai 2019
...Une belle leçon de vie à découvrir à travers les yeux d'un jeune garçon qui ne demande qu'à vivre de façon insouciante comme les enfants de son âge, regarder son émission préférée en se gavant de bonbons. le style de l'auteure est léger, addictif, le roman, une fois entamé, se lit assez bien et vite, je l'ai dévoré en quelques jours ! Plongez-vous dans la vie de Félix qui est prêt à tout pour sortir la tête hors de l'eau, avec le coeur sur la main pour lui aussi, aider son prochain… Superbe ouvrage !
Lien : https://booksetboom.blogspot..
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (3)
LeSoir   13 mai 2019
Dans Partis sans laisser d’adresse (dès 11 ans), Susin Nielsen aborde un sujet grave, la pauvreté, mais avec un humour loin d’être indigent.
Lire la critique sur le site : LeSoir
LeSoir   13 mai 2019
Dans Partis sans laisser d’adresse (dès 11 ans), Susin Nielsen aborde un sujet grave, la pauvreté, mais avec un humour loin d’être indigent.
Lire la critique sur le site : LeSoir
Actualitte   07 mai 2019
Encore une fois Susin Nielsen [...] nous offre un roman frais, drôle sur un fond social qui ne l’est pas du tout, un trio d’ami.e.s attachants et une fin pas forcément attendue !
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
JumaxJumax   17 mai 2019
- Sans vouloir être indiscrète, pourquoi est-ce que tu ne l'appelles pas maman ?
- Elle trouve ça trop hiérarchique.
Commenter  J’apprécie          60
JumaxJumax   17 mai 2019
Winnie était tout à fait aussi pénible que ce que nous attendions. Peut-être même plus.
Commenter  J’apprécie          40
JumaxJumax   17 mai 2019
Mon Pouvoir d'Observation Précis et Organisé, ou POPO.
Commenter  J’apprécie          30
letilleulletilleul   28 avril 2019
Nous n’avons pas toujours vécu dans un camping-car. Ça, c’est seulement depuis quatre mois. À l’époque pcv (pré-Combi Volkswagen), nous occupions un sous-sol de trente-sept mètres carrés. Avant cela, un appartement de cinquante-six mètres carrés. Et avant cela, nous avons carrément été propriétaires d’un appart de soixante-quinze mètres carrés.
Et encore avant, nous habitions chez Mormor.
 
Chez Mormor
 
Mormor signifie « maman de maman » en suédois. C’était ma grand-mère. Astrid et moi avons vécu avec elle, dans sa petite maison de New Westminster, jusqu’à mes six ou sept ans. C’était très encombré, plein de bibelots suédois ; elle devait bien avoir cinquante chevaux de Dalécarlie en bois, peints en bleu et rouge. Elle avait aussi une vaste collection de tomtar.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
letilleulletilleul   28 avril 2019
J’ai fait pivoter l’écran de l’ordi vers moi. Il affichait un rapport d’aspect très officiel.
Nom : Félix Fredrik Knutsson.
Âge : 12 ans.
Parent/tuteur légal : Astrid Anna Knutsson.
Adresse : SDF.
Je suis généralement assez fort pour deviner le sens des acrony­mes, mais celui-là, de toute manière, je le connaissais.

Sans domicile fixe.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Susin Nielsen (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Susin Nielsen
Vidéo de Susin Nielsen
autres livres classés : jeu téléviséVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le journal malgré lui d'Henry K. Larsen

Quel est le prénom complet d'Henry ?

Henry Kenneth Larsen
Henry Kerby Larsen
Henry Kaspar Larsen
Henry Karl Larsen

7 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : Le journal malgré lui de Henry K.Larsen de Susin NielsenCréer un quiz sur ce livre