AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Henri Albert (Traducteur)Marc Sautet (Éditeur scientifique)
ISBN : 2253057193
Éditeur : Le Livre de Poche (30/11/-1)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 43 notes)
Résumé :
Ce livre quasi mythique, qui passe pour le couronnement de l'oeuvre de Nietzsche, a connu plusieurs versions en allemand, car son auteur n'avait fait qu'en esquisser différents plans de 1885 à 1888. La première traduction française, due à Henri Albert et fondée sur la version allemande de 1901, est parue au Mercure de France. Elle comporte seulement quelque cinq cents aphorismes. La présente version, élaborée par Friedrich Würzbach, est beaucoup plus étendue, et c'e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
Bruno_Cm
02 février 2015
Un peu écoeurant. Nietzsche par sa technique de présentation en aphorisme a tendance à les compiler, les empiler, en se chevauchant, pour donner de la substance et au final que le lecteur trace son chemin au travers de la masse. Mais là comme ce n'est pas vraiment un livre de Nietzsche, c'est un peu trop. Un peu trop répétitif et un peu fourre-tout.
Ceci dit comme c'est Nietzsche il y a beaucoup de fulgurances et, rien à faire, un vrai génie qui en ressort. Il y a réellement des idées tellement avant-gardistes, notamment sur l'Univers, qui va jusqu'à faire penser à des idées quantiques...
Du coup, même si j'ai peiné plus que pour beaucoup de ses oeuvres, j'en retire beaucoup et m'incline un peu. Pas trop, il n'en serait pas heureux. Ah ah...
Commenter  J’apprécie          11
LSH
01 août 2009
Ayant lu la majorité des oeuvres de Nietzsche, j'ai longtemps retardé la lecture de « La volonté de puissance » du fait de la très forte présomption planant sur son manque authenticité. Lire à ce sujet l'article suivant sur Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Volont%C3%A9_de_puissance
Cet ouvrage est donc à prendre avec des pincettes.
Sans doute la majorité des textes qu'ils compilent sont bel et bien de Nietzsche, mais la façon dont ils sont présentés et organisés peut induire en erreur le lecteur.
Lien : http://chroniques-litteratur..
Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (89) Voir plus Ajouter une citation
peloignonpeloignon14 novembre 2013
L'admiration de soi préserve des refroidissements. Une jolie femme qui se sait bien habillée a-t-elle jamais pris froid? Jamais de la vie. Je veux dire même au cas où elle est à peine vêtue.
Commenter  J’apprécie          270
Bruno_CmBruno_Cm04 octobre 2015
... je compris que mon instinct tendait, à l'opposé de celui de Schopenhauer, à justifier la vie, même dans ce qu'elle de plus terrible, de plus équivoque et de plus menteur ; je disposais pour cela d'une formule, le dionysme.
En interprétant comme un vouloir l'en-soi des choses, Schopenhauer avait fait un pas important contre l'idée d'un en-soi nécessairement bon, heureux et vrai ; mais il n'avait pas su diviniser ce vouloir ; il était resté engagé dans un idéal moral et chrétien. Schopenhauer était encore assujetti aux valeurs chrétiennes qu'après avoir découvert que la chose en soi n'était plus "Dieu", il fut obligé de la voir mauvaise, sotte, absolument condamnable. Il ne comprit pas qu'il peut y avoir infiniment d'autres façons d'être autre chose, et même d'être Dieu. Malheur à cette liberté bornée. "Le bien et le mal !"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Bruno_CmBruno_Cm04 octobre 2015
324

On a fait abus de ce mot arbitraire et à tous égards fortuit, le "pessimisme", et cet abus tend à se propager comme une contagion ; on en est venu à oublier le problème dans lequel nous vivons, le problème que nous sommes. Peu importe qui a raison : il faut savoir où est notre place, si elle est parmi les condamnés, les êtres en décadence...
On a opposé deux formes de pensée comme si elles avaient à débattre entre elles sur ce qui est la vérité, alors qu'elles sont l'une et l'autre des symptômes et que leur conflit atteste la présence d'un problème vital, d'un problème cardinal et non d'un problème philosophique. Quelle est notre place ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Bruno_CmBruno_Cm27 janvier 2015
34

L'amour durable est possible - même l'amour heureux - parce qu'on n'a jamais fini de posséder, de conquérir un être humain. Sans cesse se dévoilent de nouvelles profondeurs, des arrière-plans inexplorés de l'âme, et la convoitise infinie de l'amour s'étend à ces régions aussi. Mais l'amour cesse dès que nous sentons les limites d'un être. Le conflit entre la passion durable et la passion éphémère se produit quand l'un des deux croit posséder l'autre à fond, et que l'autre ne le croit pas encore ; alors le premier se détourne, se dérobe et par son éloignement même, excite l'autre à chercher des valeurs nouvelles ; ce qui n'empêche qu'il est bien souvent résolu à le tuer plutôt qu'à le laisser devenir la proie d'un tiers. - Par bonheur, les choses n'ont pas d'âme, sans quoi nous assisterions perpétuellement à ce conflit ; et la nature, si elle aimait réellement l'homme infini, l'aurait depuis longtemps dévoré, à force d'amour, à moins que ce ne fût pour ne pas le laisser en proie à un autre, à un Dieu, par exemple.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Bruno_CmBruno_Cm11 octobre 2015

401

Les principales façons de se construire une personnalité, ou les huit problèmes principaux ?
1. Veut-on se simplifier ou se diversifier ?
2. Veut-on devenir plus heureux ou plus indifférent au bonheur et au malheur ?
3. Veut-on devenir plus satisfait de soi-même ou plus exigeant et plus impitoyable ?
4. Veut-on devenir plus tendre, plus indulgent, plus humain ou plus "inhumain" ?
5. Veut-on devenir plus prudent ou plus hardi ?
6. Veut-on atteindre un but ou fuir tous les buts (comme, par exemple, le philosophe, pour qui toute espèce de but a je ne sais quel relent de limite imposée, d'étroitesse, de prison, de sottise) ?
7. Veut-on devenir plus respecté ou plus redouté ? Ou plus méprisé ?
8. Veut-on devenir tyran ou imposteur, ou berger ou mouton ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Friedrich Nietzsche (35) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Friedrich Nietzsche
Friedrich NIETZSCHE - Ecce Homo (EN)
Dans la catégorie : Allemagne et AutricheVoir plus
>Philosophie et disciplines connexes>Philosophie occidentale moderne>Allemagne et Autriche (278)
autres livres classés : philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
230 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre