AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Drych


Drych
  08 février 2019
Félicitations aux auteurs de critiques positives, mais tous les cerveaux ne doivent pas être construits de la même manière. A leur lecture, tous les aphorismes en vers du prologue m'ont fait les mêmes effets que l'art des plasticiens contemporains. Au mieux, certains m'ont parlé parce qu'en cherchant bien, j'y ai retrouvé le sens de quelque chose que j'avais déjà compris. Pour les autres, le sens caché m'est resté hermétiquement dissimulé. Mes synapses orientent manifestement ma sensibilité vers d'autres voies, limitant ma réceptivité à ce type de communication. Lire et relire ne change pas grand chose. Les premiers textes suivants, en prose, sont apparement plus accessibles mais force est de constater que je n'ai pas l'impression d'apprendre, ni même retenir, grand chose de ma lecture laborieuse. le style de la traduction littérale d'Henri Albert, soucieux de fidélité au texte original, assez lourd, n'aide pas. La lecture sur tablette non plus. Peut-être plus tard, quand quelque court circuit salutaire aura débloqué la voie. Dommage de jeter l'éponge si vite, car l'envie était là. Je me réjouissais de retrouver, en version originale, la philosophie dépoussiérante de Nietzsche, dont j'entends parler partout, mais ma motivation n'est pas encore assez mure. J'arrête en cours de route, je vais garder ce livre pour le picorer par petites doses en attendant la révélation.
Commenter  J’apprécie          160



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (15)voir plus