AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie-France Girod (Traducteur)
EAN : 9782266203739
538 pages
Éditeur : Pocket (05/05/2011)

Note moyenne : 3.09/5 (sur 129 notes)
Résumé :
Valentina et Julia, inséparables sœurs jumelles, reçoivent un étrange héritage d’une tante qu’elles ne connaissent que de réputation. Et pour cause, il s’agit de l’énigmatique sœur jumelle de leur mère, toutes deux ne s’étant plus parlé depuis vingt ans. Le testament est formel : le legs de l’appartement ne sera effectif que si les deux jeunes filles viennent habiter pendant un an dans cet immeuble victorien, situé près d’un des plus anciens cimetières de Londres… e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
Maliae
  27 avril 2014
Je sais pas pour vous, mais moi je trouvais le résumé super alléchant, et j'avais hâte de commencer ce livre. Alors quelle déception ce fut. Long à démarrer déjà, je me suis dis “bon ça arrive” et pensant que la suite serait mieux, quand les jumelles arriveraient ENFIN dans l'appartement de Elspeth. Et en fait non. C'est longuet, pas de suspens (enfait si, mais j'ai tout deviné avant qu'on ne m'explique et du coup je n'ai pas du tout été surprise quand on s'est enfin décidé à nous raconter le fond de l'histoire). Les personnages sont tous insupportables, Edie, Jack, les jumelles, Elspeth et Robert, je n'ai aimé aucun d'eux. Au début j'appréciais encore Valentina, elle semblait prisonnière de sa jumelle Julia un peu possessive et autoritaire, qui voulait que Valentina fasse comme elle le désirait et qu'elles restent pour toujours ensemble, qui la forçait à prendre le métro sachant très bien que Valentina déteste ça et ce genre de choses. Et puis Valentina s'est montrée hyper égoïste et je me suis mise à la détester presque autant que sa soeur (si ce n'est plus). de plus les jumelles ont vingt ans, mais ont des réactions de gamines, c'est super énervant. Les seuls personnages que j'ai apprécié son Marijke et Martin. Martin était assez intéressant pour ses TOC, c'était un personnage que j'ai trouvé attachant, intelligent mais complètement détruit par sa maladie, mais qui reste fou d'amour pour Marijke (qui a décidé de le quitter pour retrouver sa liberté). Leur histoire était assez bien, je l'ai trouvé émouvante et mignonne. (Par contre je n'ai pas apprécié la relation de Martin et de Julia). Robert m'a semblé juste pervers (plus qu'amoureux), Elspeth complètement tarée, Edie et Jack inintéressants. L'histoire n'avançait pas, et même quand il y a eu de l'action cela se perdait dans des descriptions inutiles et des détails qui ne servaient à rien. En plus je voyais comme le nez au milieu de la figure ce qui allait se passer et cela m'ennuyait profondément. Certes ce livre se lit facilement et rapidement, mais cela ne m'a pas empêché de m'ennuyer. Et puis la fin, que j'étais contente de voir arriver, n'a rien arrangé à ma déception, je l'ai pas trouvé incroyable ni rien. Y avait comme un sentiment d'inachevé, pleins de choses ne sont pas expliqué et reste totalement illogique. Des fois les personnages tu sais pas pourquoi ont des sautes d'humeur bizarres, le temps passe sans qu'on le voit (j'ai trouvé ça un peu facile aussi, parce que hop un mois est passé et tout ce qui se passe entre n'est pas expliqué mais entre temps Valentina est devenue dépressif? On sait pas trop pourquoi.) Donc trop de longueur, trop de choses inexpliquées, trop de choses faciles, trop peu de suspens (ou faux suspens puisqu'on devine tout trop facilement), et des personnages trop énervants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
vallery73
  15 février 2010
Je commence en remercient partage lecture et Ho! édition pour m'avoir donné la chance d'avoir reçue ce livre.
C'est mon premier livre d'Audrey Niffenegger. Les descriptions des personnages et lieux est assez énoncé pour ce faire une bonne idée sans en avoir trop et s'ennuyer. Par contre j'ai du attendre que les jumelles arrivent et rencontrent les autres personnages pour éprouver un certain intérêt a ma lecture. L'histoire est intéressante, mais comme l'action commence un peu tard j'ai de la difficulté à comprendre la réaction de Valentina et à comprendre sa décision. Car je dois avouer que la tournure de l'histoire ne fini pas comme ont la voudrait nécessairement, habituellement j'aime ça quelqu'un qui ose me surprendre, mais là j'ai trouvé ça... comment dire ... particulier et spécial. Certes l'histoire reste très original, faut réaliser que ce livre peut très bien être classé surnaturel vue l'histoire de fantôme et il faut aimer que les choses soit un peu exagéré (tiré par les cheveux). Petite chose qui m'a dérangé tout au long de la lecture c'est quand elle mentionne que les jumelles ont toujours l'air plus jeune (12 ans, quand pourtant elles ont 21 ans.) et que pourtant Robert tombe sous le charme de Valentina... se sont des petits détails qui me chicotes. J'ai adoré l'histoire de Martin, probablement mon personnage coup de coeur. Malgré tout ce livre reste une bonne lecture sans pour autant être un coup de coeur. J'ai aussi l'intention de lire un autre livre d'Audrey Niffenegger pour découvrir un peu plus son style qui je dois avouer est quand même intéressant dans ce livre
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
sailormoon
  13 décembre 2014
J'ai trouvé ce livre en fouillant dans le rayon "contemporain", pourtant, pour moi, c'est indéniablement un fantastique, même si l'aspect fantastique met du temps à arriver.. en tout cas, contrairement à la plupart des lecteurs qui ont été déçus, j'ai apprécié cette lecture.

Je rejoins la plupart des chroniques sur la lenteur du roman, en tout cas au début: dans les 100 premières pages, il n'y a qu'un seul chapitre qui parle des jumelles! L'auteur s'est concentrée sur la présentation des différents protagonistes: Elspeth, la tante qui décède dans le premier chapitre; son compagnon Robert; leurs voisins Martin et Marijke... du coup, je reconnais avoir eu du mal à rentrer dans l'histoire. Mais ensuite, à partir du moment où les jumelles arrivent à Londres, j'ai beaucoup apprécié l'atmosphère éthérée et fantomatique établie par l'auteur, la psychologie des différents personnages (Robert avec ses angoisses au moment de rencontrer Julia et Valentina, Martin et ses TOCs - encore que ce personnage n'apporte pas grand-chose à l'histoire), ou encore la relation entre les jumelles.

Bien sûr, comme le laisse entendre le résumé, une partie de l'intrigue repose sur le secret d'Edie (la mère des jumelles) et Elspeth (que s'est-il passé entre elles pour qu'elles ne se parlent plus pendant 20 ans?), mais finalement, ce n'est vraiment qu'une partie de l'histoire, qui, au fur et à mesure de son avancée, s'enfonce de plus en plus dans le surnaturel. Je m'attendais à lire quelque chose d'assez proche des Kate Morton, que j'adore, mais finalement, c'est complètement différent, puisque chez Kate Morton, tout est finalement rationnel, alors qu'ici non.

La fin du roman m'a surprise (si je voyais venir le plan de Valentina, je n'avais pas imaginé la réaction d'Elspeth), et je trouve les 150 dernières pages très réussies. Par contre, le personnage de Robert, que j'appréciais au début, m'a finalement franchement déplu: sa relation avec Valentina est franchement discutable au vu de ses rapports avec Elspeth, mais ensuite, à la fin, c'est carrément malsain. Heureusement, il sauve les meubles dans l'épilogue.

En bref, un bon roman pour moi, un peu trop long à démarrer, mais à l'atmosphère réussie et à la fin surprenante :)
Lien : http://read-aholic.blog4ever..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MyaRosa
  16 février 2010
J'ai aperçu ce livre dans une librairie, et j'ai tout de suite été attirée par la couverture. Une fois le résumé lu, j'ai su qu'il me plairait.
J'aime les histoires étranges, pleines de mystère, de secrets de famille, et j'ai toujours aimé les histoires de gémélité. Je n'ai pas lu le Temps n'est rien, le précédent roman d'Audrey Niffenegger, donc je découvre l'auteur avec ce livre.
On rentre tout de suite dans l'histoire, et on suit Valentina et Julia, qui quittent les Etats-Unis où elles ont passé toute leur vie, pour aller s'installer à Londres dans l'appartement que leur a légué leur tante Elspeth qu'elles n'ont pas connu. L'appartement est situé juste à côté du cimetière d'Highgate, qui a un rôle à part entière dans tout le roman. L'histoire du cimetière ainsi que l'atmosphère mystérieuse qui s'en dégage créént une ambiance étrange et surnaturelle que j'ai beaucoup apprécié et qui est pour beaucoup dans le charme de ce livre. Les jumelles font la connaissance de leurs étranges voisins, Robert, l'amant d'Elspeth qui ne parvient pas à faire son deuil et qui est fortement troublé par l'arrivée des jumelles dans l'immeuble, Martin, un quinquagénaire bourré de T.O.C., qui vient d'être quitté par sa femme et qui se replie sur lui-même.
Chacun des personnages de ce livre est à la recherche de sa propre identité, délaissée au profit d'un autre. Ils essaient de se reconstruire, de découvrir qui ils sont sans l'autre.
Il y a peu de personnages et l'histoire se passe principalement dans l'immeuble et dans le cimetière. L'auteur a choisi de creuser ses personnages et de nous faire partager leurs pensées, ce qui est un très bon choix, puisque ça nous permet de mieux les comprendre et de nous rapprocher d'eux. Quant au lieu, il est merveilleusement bien décrit, on s'y croirait. Audrey Niffenegger a fait beaucoup de recherches, et ça se sent. J'ai eu l'impression d'y vivre, d'avoir passé des heures à parcourir le cimetière d'Highgate, et maintenant je meurs d'envie d'y retourner...
Vous l'aurez compris à la lecture du résumé, on entre vite dans le surnaturel. Les fantômes et les séances de spiritisme tiennent une grande place dans ce roman, et j'ai beaucoup aimé. J'ai toujours été fascinée par les histoires de fantômes et de communication avec les morts.Je ne préfère pas trop en dire sur ce sujet, et vous laisser le plaisir de découvrir cela par vous-mêmes.
Ce qui m'a gêné dans ce livre, c'est la relation entre Valentina et Robert que j'ai trouvé malsaine et un peu trop rapide, et vers la fin du roman, j'ai commencé à trouver le temps un peu long.
Par contre, je ne m'attendais pas du tout au coup de théâtre final et pour ma part, j'ai trouvé la fin assez ouverte.
En résumé, j'ai beaucoup aimé ce livre, l'atmosphère, le lieu, les personnages. Ce ne sera pas mon coup de coeur de l'année, mais j'en garderai un très bon souvenir. Une fois le livre terminé, je me suis empressée de faire des recherches sur le cimetière d'Highgate, et j'ai très envie d'aller le visiter en repensant à toute cette histoire étrange et fascinante qui ne laissera personne indifférent.
Lien : http://mya.books.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Archessia
  20 août 2010
Il va m'être difficle de parler correctement de ce livre, tellement il mélange les genres avec brio.
C'est une réalité onirique, un quotidien évoluant constamment, le tout saupoudré d'une pincée de fantastique, mais tellement bien mariée à ces étranges biographie, qu'on en vient à le trouver normal, qu'il a parfaitement sa place ici.
Nous seulement le parcours des jumelles est assez incroyables, mais elles ont aussi chacune sa personnalité, ses doutes et angoisses, ses passions et ses désirs. On ne peut que s'attacher à elles deux.
Mais il n'y a pas qu'elle dans cet immeuble Londonien.
L'ex amant éploré de leur tante décédée, qui retrouvera en elles la femme qu'il a aimé, le voisin du dessus souffrant de TOC en tout genre et ne sortant jamais de chez lui, chez qui une des jumelle va trouver quelqu'un dont elle peut s'occuper, à défaut de sa soeur qui réclame une certaine indépendance.
L'ambiance du livre est un pur bijou.
L'auteur arrive à nous emmener dans ce quartier de Londres grâce à un rythme et des descritpions de décors justes et tout en finesse.
Cet endroit souvent gris, entouré de ses barrières et son immense cimetierre arrive à garder une tension tout le long de la lecture qui m'a donné l'impression de ne reprendre mon souffle qu'après plusieurs chapitres.
Bon ... Je pourrais encore en parler des heures, mais je crois qu'il ne vaut mieux pas
Tout ça pour dire que ce livre est une perle, un peu un ovni dans les rayons jeunes adultes.
Mais quel ovni!
Il fait du bien, il fait rêver, il nous emporte, nous touche, nous fait rire.
Bref! Lisez le bon sang!
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
sasouh08sasouh08   04 mars 2013
Je comprends la raison d'être du Paradis et de l'Enfer, de la récompense et de la punition, mais si ce sont les limbes, à quoi cela rime-t-il? Qu'est-ce que l'équivalent spirituel de l'assignation à résidence peut bien m'apprendre? Chaque disparu est-il relégué dans son ancien domicile, condamné à le hanter? Dans ce cas, où sont tous les gens qui ont vécu ici avant moi et sont morts depuis? Est-ce un oubli de la part des autorités célestes ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
tine2009tine2009   23 mai 2010
« Pour mon nouvel amour j’ai fait
Un autre jardin,
Laissant la rose morte intouchée
Sous celle qui vient.
Pourquoi l’été tarde t-il tant ?
Pourquoi mon cœur bat-il si peu ?
Elle est venue l’aimée d’antant
Et a détruit ce lieu.

Elle avait son sourire doux,
Comme autrefois ;
Elle s’est promenée un peu partout
Glacée de froid :
Avec elle la mort est passée,
Ses yeux ont tout flétri ;
La rose blanche s’est effeuillée
Et la rouge a blanchi »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
sasouh08sasouh08   23 janvier 2012
Pour un nouvel amour j'ai fait
Un autre jardin,
Laissant la rose morte intouchée
Sous celle qui vient.
Pourquoi l'été tarde-t-il tant?
Pourqoi mon coeur bat-il si peu?
Elle est venue l'aimée d'antan
Et a détruit ce lieu.

Elle avait son sourire doux,
Comme autrefois ;
Elle s'est promenée un peu partout
Glacée de froid :
Avec elle la mort est passé,
Ses yeux ont tout flétri ;
La rose blanche s'est efeuillée
Et la rouge a blanchi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MimosaMimosa   07 août 2010
"Y a-t-il un besoin plus fondamental que celui d'être connu de l'autre ? cette connaissance, c'est l'essence de l'intimité, l'elixir de l'amour"
Commenter  J’apprécie          70
Celine_72Celine_72   17 avril 2011
L’appartement était baigné de lumière. Les jumelles escortèrent Robert jusqu’au piano, puis reculèrent. Il découvrit alors l’écriture d’Elspeth :
BONJOUR VALENTINA ET JULIA,
JE SUIS ICI,
AFFECTUEUSEMENT, ELSPETH
Et puis :
ROBERT - 22 juin 1992 – E
Commenter  J’apprécie          30

Video de Audrey Niffenegger (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Audrey Niffenegger
Un film GÉNIAL Un roman ÉPOUSTOUFLANT ! Vite découvrez le !!!!!!
autres livres classés : jumellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1973 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre