AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755632712
Éditeur : Hugo et Compagnie (22/03/2018)

Note moyenne : 3.12/5 (sur 55 notes)
Résumé :
Les âmes soeurs sont-elles immortelles ? 2 438. La Terre est dominée par les vampires et les humains ne sont rien d'autre qu'objets de plaisir et nourriture pour les immortels. Le plus vieux et le plus puissant d'entre eux, Atticus, est le roi de ce nouvel ordre mondial. Issue d'une famille de notables humains, Evelyn Blackburn souhaitait une vie simple auprès de l'homme qu'elle aime, Ethan. Malheureusement le destin en décide autrement. Pourtant réputé sans coeur n... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (36) Voir plus Ajouter une critique
Marlene_lmedml
  23 mars 2018
La saga DARK AND DANGEROUS LOVE va faire couler beaucoup d'encre. Hugo roman nous propose vraiment une saga novatrice qui allie Bit-Lit et Dark romance. Je suis plutôt rodée en ce qui concerne l'aspect dark de l'histoire, et j'ai trouvé que l'on retrouvait bien les codes de la dark romance avec quelques petits en détails en plus qui n'étaient pas négligeables, je développerais ça dans la suite de mon avis. Donc vous voici averti, cette romance se veut sombre, teintée de violence et de désespoir. Et pourtant Molly Night a réussi à donner énormément de nuances à tous ses personnages ce qui nous donne un premier opus captivant, angoissant et terriblement addictif. Honnêtement, je ne savais pas vraiment où je mettais les pieds avec ce roman, je ne suis pas habituée à lire de la Bit-Lit, c'était donc une découverte très sympa.
Je vais commencer par attirer votre attention sur le fait qu'il s'agit là d'une dark romance… Mais qu'est-ce que ça veut dire ? Et bien tout simplement que vous allez découvrir un univers sombre où la violence et le sexe règnent en maître, enfin ce sont surtout les vampires qui sont les rois mais passons. Bref, ne vous attendez pas à une romance fleur bleue car vous n'y trouverez pas votre compte. Non, ici l'auteure nous offre une histoire très complexe dans un monde dominé par les vampires et autres créatures surnaturelles, notre héroïne va subir son existence, et cela pourrait bien révolter certaines d'entre vous si vous ne vous sentez pas capables de mettre vos a priori de côté. Cela reste avant tout une fiction, une histoire inventée de toute pièce.
Petit rappel, le récit nous plonge en 2438, la terre est désormais dominée par les vampires, et seuls quelques humains ont encore un statut social qui leur permettent de vivre aisément au milieu des vampires. C'est le cas de la famille d'Evelyn, notre héroïne. Atticus est le roi de ce nouvel ordre mondial, la vampire nation. Et quand le roi veut quelque chose, il l'obtient. Fou amoureux, il va donc exiger la présence d'Evelyn au palais royal dès sa majorité, mais notre héroïne est loin d'être docile et elle tient plus que tout à sa liberté. Même éprise d'Ethan, qu'elle aime depuis de nombreuses années, elle va devoir se soumettre à son roi… J'ai tiqué un petit peu qu'Atticus puisse être capable d'éprouver de l'amour… mais passons.
Vous allez me dire, oh mais les vampires on adore ça ! J'avais tellement craqué pour les Cullen ou les frères Salvatore ^^ Oui je suis accro à Vampire diaries, et j'assume ! Et bien ici je vous dirais de voir totalement au-delà de ce que vous connaissez en matière de vampire. Ici on va percevoir tout ce qu'il y a de plus sombre chez ces buveurs de sangs. Les vampires de Molly Night ont énormément de pouvoir et ils dominent toute la planète, soumettant les mortels à leur domination. L'auteure a réussi à créer un monde régit par de nombreuses lois, j'ai aimé cet univers tel qu'elle nous le décrit.
Ce premier opus pose les bases d'une histoire qui est loin d'être simple. Car si le roi Atticus semble s'amouracher d'Evelyn un peu précipitamment et bien Molly Night prend son temps pour développer ses intrigues. Les choses ne se font pas non plus du jour au lendemain, il y a un véritable parcours chronologique et on se rend vite compte qu'Evelyn ne pourra rien faire pour échapper à son destin. Molly Night nous présente ses personnages en les étoffant au fur et à mesure. Evelyn, notre héroïne est une battante, elle a un caractère assez affirmé, elle est insolente et aime plus que tout sa liberté. On ne peut pas dire qu'elle soit magnanime et elle n'a absolument pas peur de se mettre en danger. Pourtant, à l'aube de ses 18 ans, elle perd espoir et c'est totalement compréhensible.
Elle ne voyait aucune raison de vivre. L'avenir lumineux et heureux qu'elle avait imaginé était à présent anéanti, remplacé par un destin funeste. Elle savait qu'elle ne serait jamais heureuse au palais royal. Une vie dans une cage, même dorée, ne valait pas la peine d'être vécue.
Mais en même temps, elle a un courage hors du commun qui la pousse à espérer un futur différent. Elle se remet en cause, essaye de ne pas se laisser aller à ses sombres pensées même si elle est tiraillée entre espoir et désespoir. Elle sera souvent en proie avec ses émotions.
Il y avait toujours une lueur d'espoir dans la vie, et même si elle était très mince, il fallait s'y accrocher et continuer à se battre. Si vous baissez les bras, alors vous êtes sûr de ne jamais rencontrer le bonheur.
Je me suis donc très vite attachée à Evelyn car c'est une jeune femme simple et même si elle est parfois trop impulsive et irréfléchie cela cadre parfaitement avec ce qu'elle vit et ce qu'elle doit affronter, ainsi qu'à son jeune âge. Ses décisions et ses choix ont des répercussions sur toute sa famille et celle d'Ethan, celui qu'elle aime. Elle doit donc faire preuve de maturité et éviter d'être égoïste, et pourtant qui lui en voudrait de se rebeller ?
Heureusement, Lord Hansel entre très vite en scène et il sera un précieux réconfort pour Evelyn. Et pourtant il est le meilleur ami du roi Atticus. Il est celui qui le conseille. Atticus est le créateur d'Hansel, leur relation est donc particulière, vous découvrirez pourquoi au fil des pages. Bref, Hansel est comme un rayon de soleil dans les ténèbres d'Evelyn car malgré son statut de vampire, il est différent avec elle. Plus attentionné, il l'aide en la guidant, même s'il passe bien trop les agissements intolérables d'Atticus. Evelyn va comprendre dès sa première rencontre avec Hansel qu'il y a peut être quelqu'un qui lui apportera du réconfort pour traverser cet enfer.
Si c'était Atticus qui l'avait tenue dans ses bras, elle se débattrait de toutes ses forces parce que la seule idée du contact de ce montre lui donnait la chair de poule. Mais c'était différent avec ce vampire aux cheveux bouclés. Pour des raisons qui lui échappaient, elle ne dédaignait pas sa compagnie. Au contraire, elle la trouvait singulièrement réconfortante et elle se sentait en sécurité.
Hansel est un personnage vraiment intéressant et je peux affirmer qu'il a ma préférence, et de loin. Il est vraiment craquant et j'aime vraiment son rôle dans l'histoire. J'aime qu'il n'ait pas une place facile, entre sa loyauté pour Atticus et son attirance perturbante pour Evelyn, Hansel aura bien du mal à faire les bons choix. C'est mon personnage préféré, il a vraiment beaucoup de charisme, il est pragmatique et très observateur. Il est un atout pour Evelyn car il a le pouvoir de tempérer Atticus. Je suis donc #TEAMHANSEL ! Qui m'aime me suive ^^ Hansel va lui aussi être tiraillé entre sa place au sein de la vampire nation et sa place aux côtés d'Evelyn.
Il n'aimait pas que les jeunes filles soient contrariées, et a fortiori lorsque c'était Evelyn. C'était peut-être dû au fait qu'il lui avait sauvé la vie, mais il ressentait un besoin étrange de la protéger. Elle plus que quiconque.
Le roi Atticus est un personnage antipathique, honnêtement je ne l'aime pas, je n'ai pas réussi à m'attacher à lui mais en même temps ce n'est pas ce que l'on nous demande. Au contraire, la haine qu'il m'a fait ressentir a motivé la guerrière qui sommeille en moi, oui oui je me vois un peu comme Xena, la guerrière parfois et en plus elle est sexy ^^ Bref, Atticus est énervant au possible… Il gouverne le monde mais je n'ai pas spécialement trouvé qu'il avait la carrure pour tenir ce rôle. Et pourtant, au fil des pages son personnage s'étoffe et j'ai trouvé son histoire terriblement intéressante, Molly Night a réussi à me faire aimer son personnage au-delà du dégoût qu'il m'inspirait. Mais j'ai quand même furieusement envie de lui botter le train. Il m'a mise hors de moi avec ces « Je t'aime… » mais j'ai aimé sa personnalité dominée par ses crises de comportement. Il est sujet à la violence et il dérape facilement. C'est un des plus vieux vampire et j'ai aimé toute son histoire qui a aiguisé ma curiosité. Atticus s'avère être un monstre qui ne manquera pas de captiver les lectrices. Il incarne à merveille la noirceur, la violence, la décadence et il tient son rôle à la perfection. Je pense que vous allez aimer le détester.
Ethan, le grand amour d'Evelyn est un personnage qui n'est pas dénué d'intérêt, pourtant je l'ai trouvé très fade. J'avoue que j'ai l'impression que cela ne me ferait pas grand chose s'il disparaissait soudainement lol, mais… je ne peux pas raisonner comme cela, car Ethan est bien plus important qu'il n'y paraît et les apparences sont parfois trompeuses. En tout cas, il n'a pas ma préférence en tant que prétendant pour Evelyn. Oui oui, vous avez bien lu. Ethan m'a fait penser à Gabe dans Hunger Games, sympa mais pas du tout mon genre et pas assez de prestance. Mais qui sait je changerais peut-être d'avis dans le tome suivant.
Les personnages secondaires sont nombreux, ils gravitent tous autour d'Evelyn et Atticus. Molly Night nous les présente rapidement sans jamais nous perdre dans le récit. Ils ont tous un rôle à jouer, ils interviennent en temps et en heure pour enrichir l'histoire et je dois dire que j'ai aimé la tournure que les événements ont pris.
Molly Night nous propose plusieurs intrigues, on suit bien évidemment le sort d'Evelyn aux prises avec les trois hommes qui peuplent maintenant sa vie. Atticus, Hansel et Ethan. Et oui, la demoiselle a le choix et ses prétendants sont loin d'être inintéressants. Vous allez aussi plonger dans un univers dominé par les vampires et autres créatures surnaturelles, loups garous, sorcières, ect… Vous imaginez bien que tout ne tourne pas qu'autour de l'attirance malsaine d'Atticus pour Evelyn. J'ai adoré l'intrigue à suspense qui se met en branle assez rapidement. Je n'ai rien vu venir, je me laissais porter par l'histoire et mes réactions quand j'ai compris ce que l'auteure nous réservait… Attention, ça va secouer. J'ai trouvé l'univers de l'auteure pleinement maîtrisé, elle nous apporte des descriptions au fil des pages, elle nous dévoile les histoires des vampires et ce que cela engendre sur la vie des humains. J'ai aimé cet aspect fantastique qui se mêle naturellement aux rebondissements.
La romance dans ce premier opus n'a rien de classique. L'amour ne fait pas rêver dans cette histoire. Il instille l'espoir avec Ethan, la peur avec Atticus et le trouble avec Hansel. Molly Night arrache son héroïne à son quotidien pour la plonger dans un monde fait de violence, de sexe non consenti et de désespoir… Oui j'ai sais comme ça c'est pas hyper vendeur, mais franchement c'est là tout l'intérêt de cette histoire. On est bien d'accord qu'il s'agit d'une fiction, au même titre qu'un thriller où un tueur s'amuserait à massacrer je ne sais combien de victime. Bref, tout ça pour dire que oui il y a de la violence dans cette saga, il y a une forme de tension sexuelle malsaine car Atticus a du mal à se contrôler, il y a un contexte assez glauque qui nous plonge dans une ambiance qui donne froid dans le dos. Forcément on craint pour notre héroïne, on sursaute à chaque page de peur de lire la suite, et c'est brillant car c'est exactement l'effet escompté par ce genre de récit. Il faut être claire dès le départ que l'on ne cautionne pas les actes des personnages mais qu'ils contribuent à l'excellence du récit car ils nous poussent au-delà de nos limites. Molly Night met en lumière des thèmes assez intéressants comme l'amitié, l'amour, la loyauté, les sacrifices, le bien et le mal. Elle met en marche un scénario qui ne manque pas de piquant et j'ai adoré faire fonctionner mon imagination avec ce roman.
Je n'ai pas été choquée par les rebondissements malgré le fait qu'ils soient parfois écoeurants, je me suis sentie bafouée et révoltée, j'avais envie de tout faire pour sortir Evelyn de là mais j'étais aussi captivée par sa résilience et sa façon d'appréhender les autres. Je me suis très vite sentie dans mon élément, dans cet univers fictif et bien orchestré. le style de Molly Night est addictif, bien qu'un peu simple par moment. Mais on sent la progression dans son écriture au fil des pages et surtout elle alimente son intrigue avec des éléments qui n'ont eu de cesse de me captiver. le récit est à la troisième personne, ce qui nous donne une vue d'ensemble sur tous les personnages et tous les rebondissements, cela nous permet de rester observateurs et de ne louper aucun détail. Je n'ai absolument pas perçu le côté fan fiction étant donné que je ne connais pas du tout les one direction, je vois qui ils sont mais je ne les ai jamais suivi donc à mon niveau je n'en fais pas cas dans mon avis.
En bref, ce premier opus nous offre de très bonnes bases pour une série qui n'a pas fini de nous surprendre. Qu'on se le dise, c'est une dark romance, je vous conseille ce roman si vous aimez que la Bit-Lit flirt avec un côté sombre et un peu malsain. Si vous aimez les héroïnes avec du caractère, qui n'ont peur de rien mais qui gardent tout de même une certaine fragilité au fond d'elles. Accrochez bien votre ceinture car ce n'est pas à Disney Land que Molly Night vous emmène mais bien à Vampire Nation, un monde dominé par les vampires. le récit nous offre des rebondissements qui ne manqueront pas de vous faire réagir, le style de l'auteure est captivant et addictif, j'ai aimé sa façon de poser son décor. Telle une marionnettiste elle joue avec le destin de ses personnages, elle ne les ménage pas et elle leur en fait voir de toutes les couleurs dans un contexte particulièrement sombre. Elle a réussi à s'approprier un univers en y orchestrant une romance avec une dynamique un peu particulière. Une héroïne, trois prétendants… Perso, je suis #TEAMHANSEL ^^ Si vous vous sentez l'âme d'une guerrière, n'hésitez pas à découvrir DARK AND DANGEROUS LOVE.
Lien : http://www.lmedml.fr/2018/03..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Camille_Pixie
  21 mars 2018
Lorsque j'ai demandé à lire ce livre, ce que j'en savais c'est qu'il était vendu comme un remake de Twilight avec un peu de fanfiction des One Direction... Tout un programme me direz-vous !
Bon, pour Twilight, déjà, le seul point commun, c'est qu'il y a des vampires. C'est le seul. On est très très loin de la romance compliquée mais quand même super mignonne, de l'univers chaleureux des Cullen... Dark and Dangerous Love, c'est de la Dark Romance. Ca n'a rien de mignon. C'est dur et certaines scènes m'ont donnée envie de hurler. C'est d'ailleurs la première que je lis (et j'ajoute donc une catégorie à mon blog).
Pour le coté 1D, il faut savoir que cette histoire a été d'abord publiée sur Wattpad et que les noms des héros avaient des noms de membres des One Direction, à savoir Zayn Malik pour le roi et Harry pour son meilleur ami. Dans la version publiée, les prénoms ont été changés mais les descriptions restent et je me suis bien amusée à imaginer Hansel sous les traits de Harry Styles.
Une histoire noire et complexe
Nous sommes en 2438. Parce que l'humanité, à force de se déchirer à failli détruire la Terre, les vampires ont décidé de pendre le contrôle. A la suite d'une guerre sans merci, les vampires ont réduit une partie des humains à l'état de poche de sang sur pattes. Seule une poignée d'entre eux vivent encore très confortablement, c'est le cas de la famille d'Evelyn Blackburn qui va être invitée à une réception mondaine. La jeune fille, alors âgée de 16 ans et follement amoureuse de son amour d'enfance, va croiser le regard du roi vampire qui va immédiatement s'enticher d'elle. A partir de ce moment, son destin est scellé : le jour de ses 18 ans, elle devra rejoindre la cour du roi.
Dark and Dangerous Love n'est clairement pas une histoire où j'ai rencontré le BBF de mes rêves. C'est une intrigue sombre dont certaines scènes m'ont révoltée et les réactions des autres personnages encore plus.
Quand je lis un livre, j'aime être touchée par les personnages, m'attacher à eux et là, clairement, ça n'a pas été le cas. Bon, déjà, il y a Atticus, le roi des vampires qui veut une femme qui ne l'aime pas alors il la contraint à venir au château, si non, il exécutera tous ceux à qui elle tient. Sympa, non ? Ca fait envie ! Surtout si on pense à l'une des premières scènes où il la viole presque chez elle... Je veux dire, oui, les héros devenus méchants à cause de leur passé douloureux mais qui, au contact d'une personne merveilleuse, redeviennent gentils, ça peut être une bonne trame. Je peux aimer ce genre d'histoire. D'ailleurs, mon Disney préféré, c'est la Belle et la Bête... Mais purée, il y a des limites à ne pas dépasser quand même. Il y a des points de non retours et là, Atticus les a franchi. Il y a eu des moments où j'ai, moi aussi, espéré quelque chose mais là, c'est juste non.
Passons à Evelyn... Je suis super mitigée pour elle parce que par moment, je la voyais comme tous ces hommes qui tombent amoureux d'elle : une jeune fille douce, gentille, qui fait preuve de compassion... Elle est quand même sacrément courageuse à certains moments et à d'autre, je la trouvais complètement naïve. Elle reste quand même de loin, le personnage que j'ai le plus aimé, avec ses parents et sa cousine.
Elle voue un amour sans borne à Ethan qui m'a laissée complètement de marbre. Peut-être que si on l'avait vraiment rencontré plus tôt, ça aurait pu marcher parce qu'il est quand même courageux et déterminé mais en fait, il m'a semblé un peu fade. Ou alors, c'est peut-être que je suis comme la soeur d'Evelyn, qui est aveuglée par la puissance des vampires et pour qui un petit humain n'a que peu de valeur ^^ Je crois que celle-là, je l'ai encore plus détestée qu'Atticus. Parce que s'il y a une chose pire que malmener une femme, c'est de lui faire croire que c'est de sa faute.
Enfin, il reste Hansel. C'est probablement le personnage masculin le plus agréable. Il est vraiment gentil avec ses jolies boucles brunes (oui, pensez Harry Styles ^^) et lui aussi, craque sur Evelyn au premier coup d'oeil. Néanmoins, il est l'ami d'Atticus qui n'est pas que son roi mais aussi son créateur et il lui voue donc une fidélité que j'ai franchement du mal à accepter. J'ai du mal à le comprendre parce que d'un coté, il veut le bonheur d'Evelyn, il veut l'aider mais en même temps, il essaie toujours de la ramener vers Atticus, ce qui a tendance à m'agacer. Enfin crotte quoi, on ne peut pas lui trouver toutes les excuses du monde à celui-là.
Mais en même temps, je me demande s'il n'y a pas plus... Des choses que l'auteure a gardé sous silence et qui nous seront révélées par la suite. J'aime à pense qu'il a d'autres alliés, dont une certaines vampire originelle et qu'il se rend compte que son ami est irrécupérable....
En ce qui concerne la plume de l'auteur. J'ai apprécié la fluidité, c'est une lecture vraiment facile. J'ai souvent un peu plus de mal avec la narration à la troisième personne, surtout quand elle n'est pas purement axée sur un personnage mais là, j'ai trouvé que ça passait bien. Au cours d'un chapitre, on est aussi bien centré sur les pensées d'Evelyn, que d'Atticus, Hansel ou Ethan et ça ne m'a pas gênée. Il y a un bon compromis entre les dialogues et la narration, entre les explications et l'action. En fait, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.
J'ai quand même été embêtée par quelques maladresse dans l'écriture, notamment quand l'auteure sous-entend des choses et nous l'explique à la ligne d'après... C'est bon, on avait compris ^^
J'ai beaucoup apprécié les chapitres courts qui me donnaient toujours envie d'en lire un de plus !
Ce premier tome nous présente donc une flopée de personnages complexes pour lesquels j'ai du mal à donner mon ressenti et pose une intrigue noire dans une univers futuriste mystérieux. On a du mal à différencier le bien du mal en voyant confrontant des avis très subjectifs. Les vampires ont-ils vraiment sauvé les humains en se révélant ? Evelyn a-t-elle l'envie et les moyens de faire évoluer leur condition en conseillant Atticus ? le roi va-t-il changer de comportement ou est-ce que des personnages (humains, sorcières, loups, autres vampires) vont avoir le courage et les capacités de le détrôner ? Ce sont pas mal de questions dont j'espère avoir des réponses dans les prochains tomes...
Bilan :
C'est avec un peu de perplexité que j'ai terminé ma lecture du premier tome de Dark and Dangerous Love... J'ai relevé quand même pas mal de choses qui ne m'ont pas vraiment plu mais malgré tout ça, j'ai été complètement happée par cette histoire que je ne voulais pas lâcher ! Un peu à la manière d'Evelyn, j'ai passé mon temps à remettre en question ce que je pensais des personnages et je pense qu'ils ont tous de belles choses à nous révéler au cours des tomes suivants...J'ai été déroutée, dégoûtée à certains moments mais la fascination avait souvent tendance à prendre le dessus et j'ai envie de continuer à creuser et à en découvrir encore plus.

Lien : http://ibelieveinpixiedust.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Beli_LivreSaVie
  22 mars 2018
Avertissement !
Si vous vous attendez à lire une autre série à la Twilight, Dark and Dangerous Love ne correspond pas forcément à ce que vous recherchez. Certes il y a des vampires, mais il faut toutefois spécifier que l'on peut classer cette série dans le type d'une Dark Romance, par le type de relation sombre où l'héroïne n'est pas en accord avec la situation dans laquelle elle se trouve. Toutefois, pour les grandes amatrices de Dark Romance, celle-ci reste plutôt assez soft.
Le monde au XXVIème n'est plus le même, suite à la guerre qui opposa les vampires aux humains en 2020. Les vampires ont pris le pouvoir et les humains ne sont plus que des pions pour eux. Leur existence est réduite à l'esclavage et ils ne servent qu'à être utilisés pour la survie des vampires. Voilà dans quel monde, les personnages de Molly Night vont évoluer.
Notre héroïne, Evelyn a seize ans quand elle voit son avenir avec le jeune homme qu'elle aime, contrarié. Amoureuse, heureuse avec Ethan, elle va voir tous ses rêves s'effondrer quand Atticus, le souverain des vampires va jeter son dévolu sur elle. C'est décidé à dix-huit ans, elle rejoindra le palais et sera à son service. Nous faisons la connaissance de la jeune femme, alors qu'elle vit encore chez ses parents, qu'elle file le parfait amour avec Ethan, pour qui elle se réserve. Son père a tenté de préserver ses filles des vampires, depuis leur enfance; ils appartiennent à une famille qui vit plutôt bien pour des humains mais il aura suffit d'un contact pour que tout vole en éclats. Lorsque Atticus ordonne que leur fille soit offerte à sa majorité, ils ne peuvent rien contester sous peine de mourir, et c'est la mort dans l'âme qu'ils se résolvent à laisser le destin agir.
Par le biais de ce début de roman, nous découvrons ainsi quelles sont les conditions de vie des humains. Leur position par rapport aux vampires dictent leur conduite, ils n'ont pas le choix et ils doivent obéir. Tandis que certains vouent un culte aux vampires et à leur roi, d'autres comme Evelyn les détestent et ne souhaitent pas être en contact avec eux. Rejoindre le palais signifie tant de sacrifices pour Evelyn, elle va devoir abandonner sa famille, quitter ce jeune homme qu'elle aime tant et elle a bien conscience qu'elle va devoir céder aux bons désideratas d'Atticus qui ne cache pas qu'elle l'attire et qu'il veut la faire sienne. le roman est construit tel que l'on puisse découvrir les personnages avant qu'elle ne rejoigne le palais, alors que chacun vit de son côté, appréhendant les enjeux de cette requête, ou plutôt de cet ordre donné.
Evelyn est une jeune femme décidée, qui ne se laisse pas faire. Un brin rebelle, elle n'hésite pas à ses dépends à dire ce qu'elle pense et à agir en conséquences, elle a toutefois la tête sur les épaules. Malgré son jeune âge, elle a tout à fait conscience que ses décisions peuvent peser lourd dans la balance et que la vie de plusieurs personnes dépendent d'elle. Elle va devoir faire des choix et le sacrifice de sa personne pour en sauver d'autres, mais elle le fera sans jamais cesser de tenter de s'imposer. Son caractère est déterminé et nous propose un personnage féminin intéressant, à la fois forte mais qui reste fragile et vulnérable par sa jeunesse et son inexpérience. A travers elle, nous faisons aussi la connaissance de sa famille, son père, sa mère, sa soeur mais aussi sa cousine, mariée à un vampire, ainsi nous découvrons bien que chaque humain n'a pas la même appréhension des vampires et ces différents personnages s'avèrent être tous très intéressants pour bien comprendre le monde dans lequel ils vivent.
Autour de cette héroïne, nous avons à faire à trois hommes : Atticus, Ethan et Hansel, trois personnalités à l'opposé qui ont tous une position différente dans cette société qui nous est proposée ici. Trois choix qui nous permettent de découvrir plusieurs facettes de cette vie : celle de celui qui gouverne, celle de celui qui suit et celle de celui qui subit, même si cet état de fait est voué à changer. Chaque personnage au delà d'Evelyne nous est dévoilé, Molly Night a travaillé son univers tout comme la place de chacun dans cette histoire avec beaucoup de détails et d'informations. Nous allons ainsi faire connaissance avec chacun d'eux pour comprendre quelle est leur position et ce qu'ils pensent de tout ce qui se passe. Atticus est le personnage masculin qui nous est le plus dévoilé dans ce tome, Molly Night nous en apprend beaucoup sur lui. Sa vie passée, sa position importante au sein même des vampires, qui n'ont pas tous le même statut. Il est cet être à la fois effrayant, incontrôlable, dominant mais c'est un personnage qui fascine. Nous ressentons bien la lutte qu'il mène à chaque instant, pour ne pas céder à la sauvagerie qui l'anime, nous sommes alors sur le qui-vive dans l'attente de ses réactions. Ce personnage sombre a un lourd passé, qui remonte au début des vampires et à travers lui, nous faisons connaissance d'autres personnages qui ont une place importante dans cet univers. Ses caractéristiques, ce qu'il ressent, ce qu'il espère, ce qu'il impose, tout ce qui le caractérise subjugue le lecteur, qu'il l'aime ou le déteste, il est difficile de rester insensible à ce personnage ensorcelant.
Le récit est passionnant, l'univers est parfaitement bien détaillé, ne laissant rien au hasard. J'ai trouvé que cette lecture était captivante et la proposition de Molly Night permet à chaque lectrice de choisir son ou ses personnages préférés, nous prenons plaisir à en découvrir plus sur chacun d'eux, qu'ils soient bons ou mauvais. Au delà de cet avenir peu réjouissant qui est réservé à Evelyne aux côtés d'Atticus, le récit est rythmé par les rebondissements : elle devient ce personnage à atteindre si on veut le toucher lui. Elle est convoitée car elle a acquis une position importante aux côtés d'Atticus, mais elle est aussi aimée par d'autres. Les humais ont beau être soumis par la force des choses, il n'en reste pas moins que certains d'entre eux veulent reprendre le pouvoir, c'est ainsi que nous ferons connaissance de ceux et celles qui luttent à l'arrière pour retrouver cette liberté.
L'univers proposé par l'auteure est tellement foisonnant que je pourrai en parler pendant un long moment encore mais c'est aussi un univers qui se découvre et si je ne cite pas tous les personnages ou encore les grands moments qui sont proposés dans ce tome, c'est parce qu'ils se doivent d'être découverts par vous même. Elle nous propose un mélange de genres qui fonctionne parfaitement bien, alliant les codes de la dystopie, du bit-lit et employant ceux si forts et percutant à la Dark-Romance. Les vampires s'imposent comme étant la suprématie de race sur les humains, ils se doivent ainsi d'assumer leur part d'obscurité et leur histoire nous est dévoilée, avec les tenants et les aboutissants de plusieurs siècles de vie sur cette terre. Nous ne sommes pas au bout des surprises que nous réserve l'auteure en nous dévoilant l'histoire de chacun d'eux. Exit les vampires doux et gentils, le côté sombre se justifie et Molly Night n'hésite pas à assumer cette caractéristique de ses personnages, chacun d'eux ayant aussi sa propre personnalité.
Ce que j'ai grandement apprécié dans cette série, c'est qu'avec ce premier tome, Molly Night a su préserver tout le mystère de l'avenir de son histoire. Nous nous retrouvons avec un certain nombre de scénarios possibles, laissant ainsi la possibilité aux lectrices de faire des pronostics sur qui sera celui qui finira avec Evelyn et sur l'avenir de cette nation. J'aime beaucoup l'idée que l'on puisse être étonnée, ravie ou encore déçue des choix qu'a pu faire l'auteure dans les suites car nous aurons toutes nos idées bien à nous à la fin de ce tome. J'attends de découvrir les suites avec impatience pour voir de quelle façon cette histoire va tourner : est-ce que le côté Dark va prendre le dessus ? Ou est-ce que la romance va être plus classique ? La rebéllion présage bien des rebondissements et cet univers nous promet de découvrir d'autres types de personnages que les vampires, tout aussi passionnants.
Une question qui se pose alors, la proposition de l'auteure, offrant de multiples possibilités : de quel team êtes-vous ?
Plutôt du côté du sombre Atticus ? Ou alors du rebelle et amoureux de toujours Ethan ? Ou est-ce que l'intérêt d'Hansel ne vous laisse-t-il pas de marbre ?
Lien : http://www.livresavie.com/da..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Carole94p
  15 mars 2018
A la base, je n'étais pas spécialement tentée par Dark and Dangerous love. J'ai tendance à me méfier de ce qui vient de Wattpad ayant eu quelques déceptions dernièrement. Finalement, on me l'a proposé et je me suis dit qu'il faut parfois prendre des risques et sortir de nos genres de prédilections d'autant qu'avec le salon ce week-end, c'était l'occasion de rencontrer l'auteure. Je me suis donc lancée dans Dark and Dangerous love sans spécialement d'attentes mais curieuse de voir ce que ça allait donner.

Evelyn et sa famille ont toujours tout fait pour rester discret. Pourtant, lors de la fête d'anniversaire du Roi Atticus, vampire réputé sans coeur, Evelyn va se faire remarquer. Les choses vont se gâter puisque peu de temps après, Evelyn sera « invitée » au Palais pour tenir compagnie au Roi le jour de ses 18 ans. La jeune fille voudrait bien refuser cette demande (amoureuse et heureuse) mais elle n'a pas le choix et va devoir composer avec les règles et demandes du Roi Atticus….

Avant d'entrer dans le vif du sujet, je tiens à donner mon avis global sur ce roman en une ligne ou deux pour, après, développer ce qui m'a déplu et plu (même si les points positifs sont faibles). Dark and Dangerous love mérite à mon sens un avertissement. Jeunes lecteurs, attention, ce roman n'est pas à mettre entre les mains de tout le monde. Pour faire court, ce roman m'a énormément faite grincer des dents. Plus d'une fois j'ai cru qu'il allait se retrouver à plusieurs mètres de moi. Je ne savais plus où me mettre, ou bien si je devais rire ou pleurer. En clair, je n'ai pas apprécié ma lecture.

Cette chronique n'engage que moi et je respecte les avis contraires au mien, il en faut pour tous les goûts. Je vais donc commencer par les points positifs et finir par les choses qui fâchent.

Lorsque j'ai commencé ma lecture de Dark and Dangerous love, j'étais plutôt contente car le style de l'auteure, Molly Night est fluide et plutôt addictif, les pages se tournent vraiment toutes seules. Clairement, on ne voit pas trop le temps passer avec ce premier tome de Dark and Dangerous love.

Le côté fanfiction qui effrayait tout le monde ne se fait clairement pas ressentir. Personnellement je n'ai pas vu les liens avec les deux chanteurs. L'histoire s'inspire des autres romans du genre, avec notamment des petits liens avec Twilight (très peu, si ce n'est les vampires), Cinquante nuances de Grey et autres sans pour autant faire du copier-coller. L'auteure prend une direction bien à elle et développe son histoire comme elle le souhaite.

La fin. C'est bête à dire, mais vers la fin, le côté fantastique est un peu plus exploité que la « romance ». On en apprend plus sur les origines des vampires et sur la petite révolte humaine qui tente de faire face à la domination du Roi. Je pense d'ailleurs que le roman aurait gagné à être moins centré sur le côté sexuel que sur cette origine des vampires et leur signification.

Hansel ? Je suis assez partagée sur ce personnage. Bien qu'au final il soit le seul à trouver grâce à mes yeux. Quoique, je n'ai rien contre l'héroïne, Evelyn, en particulier. Hansel, est le meilleur ami du Roi Atticus (son créateur). Il lui voue une adoration sans limite. Il est à l'opposé de ce dernier. C'est un vampire, mais sympathique, gentil et vraiment pas dégeu. Il avait un fort potentiel et je croyais en lui – par moment – malheureusement, il est le premier à justifier les actes de son Roi et c'est vraiment usant.

Dark Romance oui, mais pas que. Ce roman entre dans la catégorie de la Dark Romance. On ne le niera pas, l'héroïne subit énormément au cours de ce premier tome. Attouchements, viols, harcèlement, tout y passe. le côté dure et sombre du roman est parfaitement retranscrit et quelque part, suffisamment bien pour que j'en ai eu la boule au ventre. Donc, de ce côté-là, chapeau à l'auteure.

En revanche, là où ça coince vraiment c'est la réaction des personnages. En gros, chaque fois que notre héroïne subissait une agression sexuelle (appelons un chat, un chat), les autres personnages du roman (clairement très peu nombreux) n'avaient de cesse que de justifier ses actes.

Un exemple concret du début ? Notre très cher Roi, l'oblige à le masturber, se frotte à elle, bref, nous ne sommes pas loin du viol dès le début. Eh bien, les autres personnages vont justifier son acte en lui disant qu'il l'aime vraiment et que sa jalousie le pousse à parfois déraper. le comble dans tout ça ? Elle en vient à lui trouver elle aussi des excuses lorsqu'il fait quelques efforts de comportement au fil des chapitres.

Qu'on se le dise, la violence et le langage cru dans de la « Dark Romance », pourquoi pas. C'est horrible, peut choquer, mais prévisible étant donné le genre. Mais justifier ses actes par des pseudos déclarations d'amour plus farfelues les unes que les autres, NON ! le premier exemple annonce la couleur du roman, car cet événement se reproduira au cours de ce premier tome, allant jusqu'au bout du viol.

Les émotions ne sont suffisamment exploitées. le choix de la troisième personne n'aide pas à ressentir la souffrance (car oui elle souffre beaucoup) au fil des pages. J'ai eu beaucoup de peine pour elle, mais cette partie là aurait pu être d'autant plus développée étant donné les circonstances. Je pense que d'ailleurs, le mal-être d'Evelyn aurait pu être plus « intéressant » et des : « il t'aime » à tout bout de champ…

Le personnage principal masculin. Atticus, le Roi. Il remporte aisément le trophée du pire méchant de tout l'univers. Dit comme ça c'est un peu bidon mais sérieusement ? Il lui manque une case ? Bon certes, ça fait partit du personnage, un vampire violent, sanguinaire, dictateur, violeur (oui, oui !) et qui aime dominer quoi qu'il arrive. Mais bon sang, avoir son point de vue (même extérieur) lorsqu'il est satisfait d'avoir agressé Evelyn… j'ai cru vomir. Il y prend vraiment du plaisir et se persuade de ne pas lui faire du mal, parce que voyez-vous, il l'aime. Évident non ?

Alors voilà. J'arrive au bout de ma chronique.

A mon sens, Dark and Dangerous love ne devrait pas être comparé à Twilight. Les deux ne s'adressent clairement pas au même public. Rappelons quand même que Twilight est du Young Adult et prône certaines valeurs traditionnelles, et qu'ici on est carrément dans une autre catégorie. Il est destiné – à mon humble avis – à un public averti ou habitué à la Dark Romance.

Une héroïne pas au bout de ses peines. C'est vraiment ce qu'on peut retenir de Dark and Dangerous love. Elle ne sera pas épargnée. J'avais vraiment beaucoup de peine pour elle et j'étais à deux doigts d'arrêter ma lecture en cours de route. Je dois dire que j'ai voulu aller au bout pour pouvoir en parler entièrement et voir si la fin relevait un peu le niveau.

Est-ce que je regrette cette lecture ? Non, je n'irai pas jusque-là. Je ne l'ai pas apprécié, c'est certain, mais je lui ai donné sa chance. Je pense que Dark and Dangerous love aurait sans doute été meilleur si les points négatifs n'étaient pas si omniprésents mais il est difficile pour moi d'y faire abstraction.

Est-ce que je le recommande ? J'ai envie de dire, non, mais ça ne regarde que le lecteur. Vouloir se faire son propre avis – ou non – c'est chacun son point de vue. En tout cas il est clair qu'il n'est pas à mettre entre les mains de tout le monde.

J'ai longuement hésité si je devais ou non mettre des extraits dans ma chronique. Finalement, je pense qu'il vaut mieux éviter, en revanche, si vous êtes curieuse, je suis disponible en privé pour en parler.
Lien : http://www.my-bo0ks.com/2018..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MelieGrey
  28 mars 2018
J'ai acheté ce roman un peu sur un coup de tête, un peu à cause du résumé et un peu à cause de la couverture. Et bon sang, j'étais loin de m'attendre à un truc aussi intense. Cela fait exactement trente minutes que j'ai terminé le roman à l'heure où j'écris cette chronique et je me demande encore si je vais m'en remettre.
Je vais essayer de mettre de l'ordre dans mes idées, mais je vous préviens, c'est pas gagné tellement j'ai été bouleversé par ce premier tome.
On est en 2438, les vampires ont pris le pouvoir sur les humains après une guerre débutée en 2020. le Roi, Atticus, cruel avec les humains, se prend d'affection pour Evelyn, une humaine qui fait partie de la noblesse et qui a été invité à son anniversaire. Atticus va exiger qu'elle vienne vivre au palais royal, avec lui. Elle va lutter contre cette injonction de toute ses forces, ne voulant pas d'une prison dorée et encore moins d'un vampire.
Je vais déjà décerner une mention spéciale à l'univers créé par Molly Night. Parce que clairement, j'ai adoré sa vision des vampires, et surtout de la Vampire Nation. J'ai trouvé que sa façon d'aborder les choses, quoi que vraiment sombre, était très intense et j'ai dévoré chaque chapitre, pour voir comment les choses allaient basculer. Tout est hyper bien construit et présenter et j'ai trouvé cela vraiment original que j'ai adoré.
Ensuite, j'ai adoré Evelyn. le roman débute alors qu'elle a seize ans, et on découvre une jeune humaine pleine de vie, qui connait son premier amour et qui déteste les vampires. Forcément, quand elle reçoit l'injonction du Roi, elle va se débattre tout ce qu'elle peut pour ne pas s'y soumettre. Elle a une force de caractère inouïe. Elle ne se laisse pas faire, elle est loin de voir uniquement le rêve que cela pourrait être de vivre avec le Roi. Je me suis énormément attachée à elle, parce qu'elle est typiquement le genre de personnage féminin que j'adore. Elle est terrorisée par Atticus et pourtant elle se bat quand même contre lui, pour ses principes, pour sa famille, pour ses proches. Et en même temps, elle est prête à sacrifier sa vie pour protéger celle des autres. Et elle reste sur cette ligne de conduite tout le long du roman. Cela peut sans doute en agacer certains, mais pour ma part, je trouve ça réaliste, elle est jeune, elle rêve de liberté, c'est évident qu'elle ne va pas se plier aux désirs du Roi tout de suite. Si c'était le cas, je pense que le personnage ne serait pas vraiment crédible...
Il y a donc aussi Atticus. Que je suis supposée détester, il parait ^^ Autant vous dire tout de suite que c'est raté. Je ne vais pas dire que je l'adore non plus. Mais, ainsi que cela a été justement soulevé par Elsa du blog FiftyShadesDarker, il ressemble carrément à la Bête de la Belle et la Bête, mon conte préféré au monde. Donc déjà, il partait avec un net avantage dans mon coeur ^^ Ensuite, c'est un vampire de trois millénaires, il est Roi et a donc de grandes responsabilités, et il a l'habitude d'avoir tout ce qu'il veut. Donc forcément, qu'Evelyn se refuse à lui laisser une chance, ça ne pouvait pas bien se passer. Mais comment en vouloir éternellement à un homme (UN HOMME, oui je précise, c'est important) d'avoir des accès de violence et de jalousies hors normes, quand il passe son temps à lui déclarer son amour ? Juste le truc que n'importe quel homme normalement constitué ne fait jamais ? xD Il l'aime vraiment et cela se voit. C'est loin d'excuser tous ses comportements, mais en ce qui concerne Evelyn, toutes les émotions du Roi sont décuplées donc forcément, ça ne l'aide pas à se comporter correctement... Alors, il est loin d'être parfait, il est carrément sombre et glauque, mais je l'apprécie quand même et il ne m'a fallu que deux pages pour cela. Je ne dis pas que je cautionne tout ce qu'il fait, mais ça va avec la psychologie du personnage et de l'univers. Et, du peu que l'auteur nous révèle de son histoire, je suis encore plus curieuse d'en savoir plus sur lui. Même si c'est clair qu'il s'y prend comme un manche pour séduire Evelyn. En espérant qu'il s'améliore dans les prochains tomes !
Je voudrais aussi mentionner deux autres personnages dans cette chronique. Tout d'abord Ethan, le premier amour d'Evelyn. Il m'a fait passé par plusieurs émotions. Quand il était présent seulement dans les pensées d'Evelyn je l'aimais bien et j'étais triste pour lui. Ensuite je l'ai rencontré en présentiel dans la lecture. Et comment vous dire ? C'est un sale gosse égoïste qui m'a un peu gonflé. Et je n'en dirais pas plus ^^
Ensuite, Lord Hansel, qui devient ami avec Evelyn. C'est un vampire et il tente d'arrondir les angles pour Atticus, histoire qu'Evelyn ne flippe pas tout de suite (ce qui n'est pas forcément une réussite). Je l'aimais bien. Alors pourquoi il vient tout gâcher ce crétin ? :o Il a une super amitié avec Evelyn je trouve, mais j'ai peur qu'il mette tout en l'air... Bref j'attends de voir parce que dans le fond, je l'aime bien quand même...
Ma chronique est déjà super longue et j'ai encore tellement de choses à vous dire ^^ Je vais tenter d'être rapide. Alors, c'est clairement pas à mettre entre toutes les mains. C'est de la dark romance, c'est violent cela ne peut pas convenir à tout le monde. Certaines scènes m'ont parfois heurtées, même si elles s'inscrivent totalement dans l'ambiance du roman. Parce que oui, l'ambiance est vraiment sombre et je doute que cela s'améliore dans le tome 2.
Ensuite, j'ai été accro à l'histoire. Clairement. Si je n'avais pas été raisonnable, j'aurais fait une nuit blanche le premier soir où je l'ai ouvert, parce que j'ai été addict à l'univers. Je crois que le côté sombre, mêlé à la pureté d'Evelyn m'a totalement conquise. Les chapitres très courts participent aussi à cette addiction parce que finalement un chapitre de plus c'est pas grand chose, et puis encore un, et un de plus et encore.... (bref, vous voyez l'idée du cercle vicieux quoi ^^)
Le style est vraiment chouette, avec de nombreuses descriptions et surtout un point de vue omniscient qui passe d'un personnage à l'autre sans cesse. J'ai beaucoup aimé l'idée et l'auteur a fait ça de façon très bien construite ce qui fait que je ne me suis jamais sentie frustrée de quitter un personnage pour un autre.
En bref ? J'ai absolument aucune idée de comment je vais faire pour attendre la sortie du tome 2. J'ai été bouleversé par l'intensité des émotions que j'ai ressenti tout au fil du roman, entre la colère, l'empathie, la fierté pour Evelyn, l'amour...
Lien : http://meliegrey.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
Ninie067Ninie067   12 avril 2018
Evelyn poussa sans bruit l’un des battants de la lourde porte métallique qui fermait sa chambre. Quelque part, elle se demandait si Atticus n’avait pas fait installer cette double porte spécialement pour elle, afin qu’il lui soit plus difficile de se promener en douce dans le palais, seule la nuit. Elle la referma avec précaution et poussa un soupir de soulagement, se croyant en sécurité. Mais soudain, elle entendit la voix même qui hantait ses cauchemars – la voix de l’homme qui lui avait tout pris. Un petit cri d’effroi sortit de sa bouche et son cœur s’emballa de nouveau. Ses mains se mirent à trembler. – D’où viens-tu ? demanda Atticus d’une voix neutre mais qui laissait transparaître une menace. Elle se retourna lentement, terrifiée à la pensée de ce qui allait suivre, incapable de formuler une réponse à la fois plausible et satisfaisante. Toutefois, elle rassembla assez de courage pour lever les yeux et le regarder en face. Elle était consciente que la scène qui se déroulait devant elle pouvait sembler sortir tout droit d’un film d’horreur. Atticus se tenait à l’autre bout de la pièce, adossé au chambranle de l’une des hautes fenêtres. La clarté de la lune découpait sa silhouette, projetant une ombre étirée sur le parquet noir et luisant. Elle était entrée sans allumer les lampes, si bien qu’il avait le visage dans la pénombre, mais elle n’avait pas besoin de plus de lumière pour savoir qu’il fronçait les sourcils. – Je… je…, balbutia-t-elle. – Inutile de chercher à mentir, dis-moi la vérité, Evelyn.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
leslecturessucreesleslecturessucrees   02 avril 2018
- Pourquoi est-ce que tu tiens tant à un pauvre être humain dépourvu de pouvoirs, qui ne sera jamais capable de te protéger aussi bien que moi ? Ni de t'offrir ne serait-ce qu'une fraction de ce que je peux te donner ? Ouvre les yeux, Evelyn. Je suis le Roi, le vampire le plus puissant du monde... Ouvre les yeux et vois que je suis un million de fois plus fort que ce Redfern. Il n'est rien, comparé à moi ! Qu'est qu'il a que je n'ai pas ?

- De la compassion, de l'amour, de la gentillesse, une âme, et plus important que tout, il a de l'humanité. Ce n'est pas un monstre comme vous !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   24 mars 2018
- Je ne peux pas te laisser partir. Crois-moi, j'ai essayé de refouler mes sentiments, mais je ne peux pas. Depuis que je t'ai vue pour la première fois, c'est comme si tu avais volé mon cœur, je n'ai cessé de penser à toi. J'ai vécu des milliers d'années, mais je n'ai jamais rien ressenti de comparable, en tout cas pas pour une humaine.
Commenter  J’apprécie          20
MariloupMariloup   07 novembre 2018
"Pour aimer, il ne suffit pas de prendre, mais aussi de donner. L'amour est une question de sacrifice et de don." # Hansel
Commenter  J’apprécie          70
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   24 mars 2018
- Je n'en sais rien, soupira Hansel. Nous ne parlons jamais de ça. Mais n’oublie pas une chose, Evelyn : tu devras être très prudente une fois de retour au palais. Il a beau t'aimer énormément, si jamais il découvre ce qui s'est passé entre Ethan et toi, il sera absolument incapable de maîtriser sa fureur.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Molly Night (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Molly Night
Je dois vous avouer que l'un des trucs que je préfère dans mon job, c'est de passer du temps avec nos auteures. En avant pour une visite de Versailles avec Molly Night ! #MissNewRomance
autres livres classés : dark romanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1746 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre
.. ..