AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226318435
64 pages
Éditeur : Albin Michel (28/10/2015)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Cette histoire se lit par les deux côtés du livre... Vécue côté pile par Lapin Toutcourt, et côté face par Pablo Dupoildepinceau.
Pablo est peintre et vit à la campagne. Un midi, il a envie de taboulé. Stupeur : le persil du jardin a été volé ! C'est un lapin qui a fait le coup, tout juste installé dans le jardin après une course-poursuite avec des chasseurs. Pablo, catastrophé, cherche un moyen de se débarrasser de ce colocataire intrusif. Las, chacune de s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
LiliGalipette
  20 mars 2018
Pablo est peintre et il crée des tableaux très vivants : les liserons s'échappent du cadre et le lac déborde de la toile. Dans son atelier qui tient à la fois de la chambre d'enfant et de la cabane dans les arbres, il est heureux. Il est encore plus heureux dans son beau jardin qui produit de beaux légumes, notamment du persil. Mais un matin, plus un brin de cette herbe si délicieuse ! Pablo mène l'enquête : c'est la faute d'un lapin ! « Mais pas n'importe quel lapin... Un lapin qui lui tire la langue, un lapin qui lui montre son derrière, bref, un lapin qui se moque de lui. » Pablo est bien décidé à débarrasser son jardin de cette bestiole !
Lapin Toucour a fui la forêt, bien trop dangereuse depuis que les chasseurs l'ont investie. Par chance, il a trouvé un beau jardin doté d'un beau potager, plein de ce persil si tendre dont il est friand. Il y a aussi un homme qui vit à côté du jardin. Il est bien aimable, ce grand bonhomme : il lui donne ses déchets pour en faire du mobilier, il inonde son terrier pour en faire une piscine, etc. Quelle chance il a d'avoir un voisin si accommodant !
Dans quel sens commencer cet album ? Soit par l'histoire de l'homme, soit par l'histoire du lapin, à vous de voir ! Inutile de vous faire un torticolis, retournez le livre à 180° et reprenez votre lecture. Au final, vous lirez la même histoire, mais soit du point de vue de Pablo, soit du point de vue de Lapin Toucour. Ne vous y trompez pas : il n'y a pas un récit négatif ou un récit positif, mais plutôt une convergence des intérêts des deux protagonistes.
Ce très bel album, ludique et inspirant, est un vibrant plaidoyer pour le vivre-ensemble et l'ouverture aux autres qui sont des sources d'inspiration et d'inépuisables ressources pour mener une vie riche et heureuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
blandine5674
  09 mai 2016
Après avoir lu ‘La plage' le dernier roman de Marie Nimier, je retrouve l'auteur dans cet album pour enfant. Voici Pablo le peintre qui va se couper du persil frais pour déguster son taboulé. Stupeur ! Un lapin lui a tout mangé et en plus il a creusé un terrier dans son jardin. La colère monte. Il va tenter de s'en débarrasser par tous les moyens. S'ensuit des quiproquos amusants. Et qu'en pense le lapin ? Eh bien, on n'a qu'à lui demander. Et on verra que son avis est bien différent un peu comme ceux des parents et des ados. Pour ce faire, il faut fermer l'album, le retourner, et voici que de l'autre côté on a la version du mangeur de persil. Ah moins d'être tombé sur cette version en premier. Pas d'inquiétude, la cohabitation finira bien comme on peut le voir dans la page centrale, identique aux deux histoires. Les dessins, aux couleurs douces, sont simples et parlants.
Commenter  J’apprécie          90
lebazarlitteraire
  02 mai 2016
L'album que je vous présente aujourd'hui fait partie de ma bibliothèque depuis quelques mois, mais je voulais attendre le printemps pour vous le faire découvrir. C'est un ouvrage vraiment drôle, décalé et doux à la fois.
Sa particularité réside dans le fait qu'il possède deux premières de couverture. Donc pas de quatrième de couverture. Eh oui, car on a droit à deux histoires en une ! Si on tient le livre dans un sens, on a le point de vue d'un lapin sur le récit. Si on le tient dans l'autre sens, on a le point de vue d'un garçon ! Et quelle histoire ! Si on en croit le garçon, un infâme lapin s'est introduit dans son magnifique jardin et a décidé de tout détruire. Il prévoit donc un plan d'attaque, et truffe son jardin de pièges à lapin afin d'éradiquer cette vermine ! Mais le lapin, lui, n'a pas le même point de vue. Il est ravi de toutes les douceurs laissées à son intention dans cet endroit paradisiaque et est heureux de se faire un nouvel ami. Mais comment se finit cette histoire alors ? En une magnifique double page qui peut se lire dans les deux sens et qui clôture aussi bien le point de vue du garçon que celui du lapin.
Je ne savais pas s'il y avait un sens préférentiel pour commencer à lire cet album, mais j'ai débuté au hasard par le récit du lapin. Et finalement, même si on peut commencer dans le sens que l'on veut, je préconise effectivement de commencer par l'histoire du lapin. Si on commence par le récit du petit garçon, on comprend tout de suite l'amalgame du côté du lapin ensuite. Alors que si on commence par le point de vue du lapin, on est pris un moment dans sa vision et on croit à la gentillesse du garçon. C'est donc un tantinet plus comique.
Pour la suite de la critique, rendez-vous sur notre site !
Lien : http://lebazarlitteraire.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70


critiques presse (1)
Ricochet   31 mars 2016
Capable d'expliquer la notion de point de vue, l'album fait rire aux éclats et ravit les yeux. Et puis, vous êtes à peu près sûrs d'y trouver un petit bout de vérité, une anecdote de famille...
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
blandine5674blandine5674   09 mai 2016
Quand soudain, que voit-il ?
Un lapin !
Et pas n'importe quel lapin. Un lapin qui lui tire la langue, un lapin qui lui montre son derrière, bref, un lapin qui se moque de lui.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Marie Nimier (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie Nimier
Marie Nimier n'est pas seulement qu'une romancière bardée de prix, elle est aussi une parolière qui a écrit pour les plus grands de la chanson française. "Paloma dort" pour Eddy Mitchell, "Chanter n'est pas jouer" pour Johnny Hallyday, mais aussi pour Juliette Gréco.
Dans son nouveau roman, "Le palais des orties" publié aux éditions Gallimard, elle raconte une histoire d'amour entre deux femmes. "L'ortie est la plante qui a une dualité intéressante pour une histoire d'amour" dit-elle. "Elle est piquante, on s'en méfie, elle est urticante, mais en même temps elle est pleine de qualités et de vertus," explique Marie Nimier.
Frederica est woofeuse. Elle arrive dans une famille qui a une exploitation d'orties. Contre le gîte et le couvert, Fred va mettre la main à la pâte dans la ferme et, va créer un sentiment de désir chez tous ses membres, mais va aussi s'installer, tout doucement de cette relation, avec Nora, la narratrice.
Retrouvez l'intégralité de l'interview ci-dessous : https://www.france.tv/france-5/la-grande-librairie/
+ Lire la suite
autres livres classés : accueilVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
337 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre