AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070130474
224 pages
Éditeur : Gallimard (26/08/2010)

Note moyenne : 2.53/5 (sur 17 notes)
Résumé :
« Il est une question que l'on me pose souvent, la question des idées. Comment elles arrivent, où je les pêche, le fameux "mais où va-t-elle chercher tout ça".
De quelle façon s'est imposée, en l'occurrence, l'idée d'écrire un roman à partir d'une séance photo avec Karl Lagerfeld ?
J'ai tendance à répondre que les idées n'existent pas, qu'il n'y a que du temps. Ou si elles existent, elles ont bien peu à faire avec la pratique du roman, son écriture a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
beatriceferon
  10 novembre 2014
Marie Nimier a rendez-vous dans un studio où un photographe, qui n'est autre que le cultissime Karl Lagerfeld, va prendre une photo des écrivains de la rentrée.
A sa surprise, elle est seule: les autres apparaîtront tous par la magie du photomontage.
C'est à cette occasion que Marie va nouer des contacts avec des gens qu'elle n'aurait jamais pensé rencontrer: le fils de la voisine, admirateur du « Kaizer Karl », Huguette, qui guigne ses baskets vert tilleul ou encore son sosie qui travaille à Baden-Baden.
L'écriture et le double sont les thèmes principaux de ce roman assez déconcertant parce qu'il file dans tous les sens. Il se laisse lire cependant et alterne judicieusement les moments drôles, mystérieux, pathétiques ou touchants. J'ai aimé.
Commenter  J’apprécie          10
Marech20
  21 septembre 2017
Attirée par la photo, le résumé, la rencontre avec l'auteur, son roman La Plage, je me suis plongée dans ce livre....et je ne sais pas quoi en penser. Je ne sais pas quel type de livre c'est : une ode à Lagerfeld, une liste de rencontre, de portraits, des passages autobiographiques, l'intervention de la rédaction du livre, dans le livre. C'est bien écrit, il y a des beaux passages (les dessins des enfants..), mais j'ai été un peu perdue..
Commenter  J’apprécie          00
MarianneDesroziers
  30 septembre 2010
Un livre dispensable, à conseiller aux fans de Marie Nimier ....ou de Karl Lagerfeld.
Malgré son titre, "Photo-photo" parle assez peu de photo finalement mais bien plus de l'apparence de Karl Lagerfeld ou des problèmes de vision de Marie Nimier (vous n'ignorerez plus rien du glaucome après la lecture de ce livre). Il y a également une histoire de sosie de l'auteur qui n'a strictement aucun intérêt et un gentil employé d'hôtel nommé Nadir pour lequel l'auteur a l'air d'en pincer.
Il me semble que le problème réside dans le fait que Nimier me parvient pas à choisir son registre :
http://lepandemoniumlitteraire.blogspot.com/2010/09/photo-photo-de-marie-nimier-gallimard.html
Lien : http://lepandemoniumlitterai..
Commenter  J’apprécie          30
barapace
  25 juin 2012
Un titre prometteur pour hélas une intrigue inexistante. le lecteur se perd au fil des pages en espérant y trouver le fil d'Ariane... sans succès.
Lien : http://berger.aurelie73@gmai..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
JIEMDEJIEMDE   30 décembre 2015
Manchester, on pense plutôt à du fromageon à une équipe de foot, mais ça sonnait si bien... Il faudrait mettre ça quelque part dans la chanson. "Elle est assise sur un tabouret, ses bas viennent de Manchester / Ses bras ? Pas de bras. Revendus aux marchands de gants / Coupés en biais, taillés dedans / Façon Milo, façon Samothrace..." et les rimes en "ace" se bousculaient, on ne s'ennuie jamais avec les mots, pensai-je en entrant dans le restaurant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110

Videos de Marie Nimier (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie Nimier
Marie Nimier n'est pas seulement qu'une romancière bardée de prix, elle est aussi une parolière qui a écrit pour les plus grands de la chanson française. "Paloma dort" pour Eddy Mitchell, "Chanter n'est pas jouer" pour Johnny Hallyday, mais aussi pour Juliette Gréco.
Dans son nouveau roman, "Le palais des orties" publié aux éditions Gallimard, elle raconte une histoire d'amour entre deux femmes. "L'ortie est la plante qui a une dualité intéressante pour une histoire d'amour" dit-elle. "Elle est piquante, on s'en méfie, elle est urticante, mais en même temps elle est pleine de qualités et de vertus," explique Marie Nimier.
Frederica est woofeuse. Elle arrive dans une famille qui a une exploitation d'orties. Contre le gîte et le couvert, Fred va mettre la main à la pâte dans la ferme et, va créer un sentiment de désir chez tous ses membres, mais va aussi s'installer, tout doucement de cette relation, avec Nora, la narratrice.
Retrouvez l'intégralité de l'interview ci-dessous : https://www.france.tv/france-5/la-grande-librairie/
+ Lire la suite
autres livres classés : photographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2432 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre