AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Claude Louis-Combet (Traducteur)
ISBN : 2721005227
Éditeur : Editions des Femmes (25/05/2006)

Note moyenne : 3.52/5 (sur 21 notes)
Résumé :

" La saison en enfer d'une femme... l'expérience de la naissance originelle dans la mer. " " Je ne me souviens pas d'y avoir eu froid ni chaud. Nulle froidure, nulle brûlure. Sommeil climatisé, pas de fièvre, pas de coup de froid. Je ne me souviens pas d'avoir eu faim. La nourriture s'incorporait par d'invisibles pores. Je ne me souviens pas d'avoir pleuré. Je sentais seulement la caresse du mouvement - du mouvement dans le corps ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
stalker
  24 novembre 2014
Ecrit par la compagne d'H. Miller, et traduit par C. Louis-Combet, l'un des très grands auteurs français, ce récit onirique, fantastique et fantasmatique, est une immersion dans l'imaginaire féminin, servie par un style suggestif, mystérieux et éminemment poétique, rendu parfaitement par le traducteur. du très grand art !
Commenter  J’apprécie          50
BookShellFairy
  22 septembre 2017
Je suis bien peinée pour exprimer mon ressenti sur ce livre. Il est... inqualifiable. Une prose poétique absolument délirante et hallucinée. du coup, je ne sais si j'ai ou non aimé. Mon ressenti général est plutôt positif. Ai-je tout compris ? Je ne sais.
A lire au moins une fois pour expérimenter.
Bonne lecture :)
Commenter  J’apprécie          50
ManonPoe
  31 mars 2018
Une écriture poignante et profonde, au fil du poème on traverse des sentiments de biens êtres, de gênes et d'incompréhensions.
Une auteure qui mérite d'être lue et partagée !

Lien : http://www.ina.fr/video/I000..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
RonceRonce   19 mai 2019
Nos mots improférés, nos larmes retenues, nos blasphèmes ravalés, nos phrases amputées, nos amours massacrées se métamorphosaient en minerai magnétique, en tourmaline, en agathe, le sang gelé devenait cinabre,et, brûlé, galène; aluminé, sulfurisé, calciné il prenait la rutilance minérale des météores éteints et des soleils épuisés dans la forêt des arbres morts et des défunts désirs.
Commenter  J’apprécie          00
ManonPoeManonPoe   31 mars 2018
"Tes mensonges ne sont pas des mensonges. Sabina. Ce sont des flèches que lance hors de ta sphère la puissance de ton imagination. Pour alimenter l'illusion. Pour détruire la réalité. Je veux t'aider : voici, j'inventerai pour toi des mensonges et, avec eux, nous traverserons le monde. Mais derrière nos mensonges, je déroule le fil d'or d'Ariane car, de toues les joies, la plus grande est bien de pouvoir dépister ses propres mensonges, d'en remonter le cours jusqu'à la source et de dormir, une nuit l'an, débarrassé de tout le superfétatoire."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
aimeryjoesselaimeryjoessel   21 avril 2019
La nuit m'encercla, photographie décollée de son cadre. Une doublure de manteau se fendit comme les deux coquilles d'une huître. Disjoints, le jour et la nuit — et dans leur fêlure je tombais ne sachant sur quel lit je reposais, si c'était sur la plus haute feuille de l'aube, la grise et la froide, ou sur la couche sombre de la nuit.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Anaïs Nin (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anaïs Nin
"Prête à tout pour former un couple mythique avec un grand écrivain"
En librairie le 17 octobre 2018 144 pages ? 15 ?
« Ma chambre se prête à la volupté. C?est là que j?écris. J?ai ce rêve fou de mettre des plumes sous ma couette. de mêler amour et littérature en faisant couple avec un grand écrivain. Grâce à ses confidences sur l?oreiller, peut-être parviendrai-je à percer les secrets de fabrication d?un best-seller?Madame de Staël faisait salon. Moi, je ferai chambre. » Anne rêve de rencontrer le Henry Miller ou le Jean-Paul Sartre d?aujourd?hui qui fera d?elle la nouvelle Anaïs Nin ou Simone de Beauvoir de sa génération. Elle part (ainsi) à la conquête de Saint-Germain-des-Près avec l?intention de séduire journalistes, éditeurs et écrivains branchés. Hélas, ses aventures érotico-littéraires ne se déroulent pas tout à fait comme elle se l?était imaginé? Avec un humour caustique, l?auteur brosse le portrait de personnalités du monde littéraire parisien. Toute ressemblance avec des personnes existant ou ayant existé ne serait pas purement fortuite?
Amandine Cornette de Saint Cyr a été l?assistante de Stéphane Bern au Figaro Madame et a travaillé à la télévision. Elle a publié deux romans : Bonne à rien (Anne Carrière, 2007) et Les dents de ma mère (Plon, 2012). Elle est la fille de la galeriste Sylvana Lorenz et l?ex-belle-fille du commissaire-priseur Pierre Cornette de Saint Cyr. Elle réside à Paris et se rend souvent à Nice.
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Poésie américaineVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature américaine en anglais>Poésie américaine (87)
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
718 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre