AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Hollischenbooks


Hollischenbooks
  16 septembre 2021
Un immense merci aux éditions Hugo New Way pour l'envoi de cette douceur.

En découvrant le synopsis, je me doutais que l'histoire allait très certainement me toucher. Mais je ne pensais pas à ce point. Valentine Lalande a réussi à me bouleverser, à me faire pleurer et rire. Car cette histoire aussi émouvante soit-elle est pleine d'humour, de douceur et partage de beaux messages.

Ici, nous faisons la connaissance de Théophile. Jeune lycéen, le garçon a tout pour être heureux. Cependant ce n'est pas le cas. Théo cache un profond mal-être. Tellement ancré en lui qu'il a décidé dans finir, tout est planifié, enfin pas vraiment… sa rencontre avec Pamphile, va bouleverser ses plans et surtout sa vie…

Dès le début je me suis attachée à Théophile, ce gamin paumé et abîmé qui grâce à sa rencontre avec Pamphile va petit à petit ce reconstruire. Je l'ai trouvé particulièrement touchant. Pendant toute ma lecture je n'avais qu'une envie, le serrer fort dans mes bras et lui dire que ça va aller. J'ai compris son mal-être et si dans sa vie tout va bien, son esprit lui souffre et le suicide lui apparaît comme une libération, comme le point final à toute sa souffrance et sa douleur.

Valentine Lalande aborde cela avec une sensibilité à fleur de peau et une douceur infinie, elle nous montre qu'une rencontre peut bouleversé une vie, et que même si l'on veut est perdu, seul ou au fond du trou. Tout peut changer, il faut simplement accepter d'être aidé, de parler. Que se soit à sa famille, à ses amis ou à ses professeurs.

« La vie de tient qu'à un fil » est une histoire de vie, Valentine délivre un message fort à tout les adolescents qui souffre, qui ont besoin d'aide mais qui n'ose pas parler. (D'ailleurs j'aurais adoré découvrir ce livre pendant mes années lycée). Ce sont des thèmes forts que l'autrice aborde, au delà du mal être et du suicide, vous verrais le deuil, l'automutilation, mais aussi l'homophobie. Ce livre m'a chamboulé. Ce livre est une petite pépite.

Pour conclure, c'est simple, j'ai aimé cette histoire, (qui d'ailleurs devrait se trouver dans chaque CDI des collèges et lycées.) j'ai aimé Théophile et Pamphile, j'ai aimé les mots de Valentine Lalande. Et je ne peux que vous conseiller de découvrir cette histoire.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (1)voir plus