AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de SophieLesBasBleus


SophieLesBasBleus
  08 janvier 2018
Sonja, Pierre, Ahmed et Sabine ont en commun le fardeau d'un passé gorgé de regrets, de remords et d'abandons. Infirmière militaire, Sonja a fréquenté la mort de trop près, s'y est brûlé l'âme et l'envie de reprendre une place auprès de son mari et de son fils. Son vieux van est venu la poser près de l'étang de Thau, là où les souvenirs d'enfance refluent et se fracassent contre ceux de la guerre, faisant achopper toute tentative de rendre une cohérence à la trajectoire de son existence. Ancien champion olympique de saut à la perche, Pierre ne s'est jamais résigné à l'absence d'envol, alors qu'Ahmed, fils de harki, se venge par une violence fallacieuse lors de braquages d'une société qui a trahi son père. Sabine tente de cacher sa solitude et sa faim d'amour sous un vernis de sociabilité et de silence choisi. Ces quatre personnages dessinent une constellation de relations ondoyantes, imprégnées d'implicite, de méfiance, de doutes, et brusquement éclairées par de fugaces abandons, par une reconnaissance du malheur sous les masques fragiles de la honte et de l'orgueil.
Ludovic Ninet plonge ses mots au coeur de ces existences abîmées et fait circuler la parole entre ces êtres dévorés par leur propre mémoire. L'écriture se fait tantôt urgente, vibrante, hantée d'images fulgurantes de douleur rentrée, de cris de rage et de souffrance incommunicables. Tantôt elle s'adoucit dans un rythme plus lent, se coule dans des moments de répit où amour et amitié semblent prendre le pas sur les tourments. C'est alors comme une éclaircie d'espoir, comme un éclat de renaissance, qui fait chatoyer les paysages intérieurs. J'ai été subjuguée par la puissance évocatrice de cette écriture qui se plie, se déploie, se resserre, à mesure que se construisent les histoires singulières de Sonja, Pierre, Ahmed et Sabine, à mesure qu'évoluent leurs relations. Des personnages forts, intenses, englués dans une destinée qu'ils sont impuissants à s'approprier. J'ai tout aimé de ce roman aux accents de tragédie contemporaine et je ne suis pas près d'oublier ce van posé sur une plage comme un dernier refuge, comme un appel vers un ailleurs plus clément, comme la seule trace d'une humanité désormais cassée.
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (5)voir plus