AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9782070134403
Éditeur : Gallimard (01/10/2011)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Ce récit autobiographique est une méditation sur l'existence, l'écriture, l'amour et la maternité, l'éducation, la solitude. Ananda Devi y évoque des souvenirs d'enfance, ses débuts en écriture, l'emprise de ces êtres dont l'amour, parfois, peut être une tyrannie. Alors vient l'envie de ne plus écouter ces hommes qui la musellent depuis si longtemps et de partir en brisant tout, comme le font souvent les personnages féminins de ses romans.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Bazart
  15 mai 2012
Récit introspectif à la fois intime et sincère et également violent et cru, "les hommes qui me parlent" nous plonge dans une ambiance assez tendue, oppressante, mais qui émeut et touche également.
Son écriture est la résultante d'une profonde blessure qu'elle a connu mais dépassé, grâce à sa passion pour la littérature et sa diversité culturelle.
Texte touchant et nécessaire, mais dont la lecture n'est pas forcément une partie de plaisir.
Commenter  J’apprécie          40
Ethereal
  22 octobre 2017
Texte intime d'Ananda Devi, le "je" de l'auteure est revendiqué ici. Abandonnant ses personnages pour se mettre en scène, elle ne fait qu'une avec son écriture. Ses personnages sont forcément une part d'elle-même mais avoir le point de vue de cette grande auteure mauricienne sur sa vie, sa condition de femme, de mère, ses relations avec les livres et l'écriture était une expérience fondamentale dans mes lectures. Ce livre m'a touché comme une brûlure sur le papier. Devi m'a marqué à vie par sa poésie, avec elle les mots deviennent magiques malgré leur sens parfois tragique. Touchée par ses mots, cela relève du subjectif mais je conseille ce livre à tous les mal aimés qui tentent de mettre des mots sur leurs souffrances, aussi infimes qu'elles soient.
Commenter  J’apprécie          00
kikibaba
  22 novembre 2014
Roman introspectif dans lequel l'auteure revient sur sa vie, son mariage, la naissance de ses enfants. Son besoin d'écrire que son mari ne comprend pas, l'inévitable séparation. Pas le meilleur livre de l'auteure.
Commenter  J’apprécie          00
Bazart
  15 mai 2012
Une litanie de mots, d'heures,effacées et revécues, de bonheurs révolus, de tendresse éclopée.
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (2)
LeMonde   18 novembre 2011
Grave et profonde, cette méditation s'enveloppe d'une lumière douce et chaleureuse dès lors que sont évoqués ceux et celles qui n'ont jamais cessé d'accompagner, de soutenir ou de nourrir cette insatiable lectrice.
Lire la critique sur le site : LeMonde
LeMonde   07 octobre 2011
Elle revient ici sur sa découverte de Sens-Plastique, sa "présence" dans son imaginaire, mais aussi les raisons pour lesquelles il demeure encore trop méconnu.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
mandarine43mandarine43   24 octobre 2011
[ Incipit ]

Tous ces hommes qui me parlent. Fils, mari, père, amis, écrivains morts et vivants. Une litanie de mots, d'heures effacées et revécues, de bonheurs révolus, de tendresses éclopées. Je suis offerte à la parole des hommes. Parce que je suis femme.
Commenter  J’apprécie          60
Clelia-CaroClelia-Caro   02 novembre 2011
Les hommes de ma lignée paternelle sont doux, secrets, artistes inexprimés.
C'est là d'où je viens.
Entre artiste et autiste, il n'y a qu'une lettre.
Lutter contre l'envie de se terrer pour échapper au monde.
Commenter  J’apprécie          30
NessNess   14 novembre 2011
Face à la possibilité du bonheur, tu choisis la certitude du malheur
Commenter  J’apprécie          50
EtherealEthereal   18 septembre 2017
Pas de faux-semblants, s'il te plaît: l'écriture est l'habit que tu portes pour justifier ton existence. Des combats faits avec la brume des mots, et tout aussi peu de substance. Tu jouais à la perfection tous tes rôles, mais tu ne faisais jamais que tisser un cocon de fictions entre toi et le monde.
Commenter  J’apprécie          00
Clelia-CaroClelia-Caro   02 novembre 2011
Pourrais-je parfumer de sel mes jours, de ce sel de la mer, la luxuriance monastique de la paix ?
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Ananda Devi Nirsimloo (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ananda Devi Nirsimloo
Le choix des libraires vous invite à la rencontre d'Élise Guillaume, la propriétaire de la librairie « Arborescence » à Massy (91). Avec elle, partagez ses coups de c?urs et ses auteurs favoris comme Ananda Devi, Françoise Sagan ou encore Kate Tempest.
autres livres classés : autobiographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
748 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre