AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Freddy Michalski (Traducteur)
ISBN : 274361885X
Éditeur : Payot et Rivages (05/11/2008)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 7 notes)
Résumé :

Curly, musicien de bas étage au crâne tatoué d'une pieuvre, gagne sa croûte de son mieux dans les troquets de San Francisco.

Ivy est un ancien musicien camé jusqu'aux yeux, à l'encyclopédique savoir en matière de psychotropes, leur copine Lavina, fourgueuse de came et, à l'occasion, recouvreuse de dettes impayées, doit aller récupérer du matériel de musique acheté à crédit par un certain Stefan Stepnowski, mais ce dernier s'est envolé -q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
andreas50
  18 mars 2018
Avec une 4e de couverture si alléchante, ce livre augurait d'une lecture captivante, celle d'un polar rondement mené et difficile à lâcher. Mais voilà le résumé se révèle un piège à lecteurs. Déjà le titre ne donne pas l'envie de découvrir ce que l'on pressent avoir dans les mains : un manuel du parfait chercheur d'emploi, et de fait, la lecture commencée l'ennui finit par me gagne lentement la faute à une intrigue lourde, bavarde, lente à décoller. Finalement, ce livre m'a paru de peu d'intérêt, insipide, superflu.
Pourtant j'aime beaucoup Jim Nisbet, je le ne le considère pas seulement comme auteur talentueux de polars. Ses qualités d'écriture, des connaissances approfondies sur nombre de sujets, son humour acide en font un écrivain généraliste de grande classe. Les personnages de ses romans noirs ne sont pas stéréotypés,conventionnels. Qu'ils soient flics, truands, dealers ou même assassins, restent avant tout des êtres humains avec leurs sentiments, leurs angoisses, leurs joies, leurs petites manies, leurs maladresses. Dans ses romans , pas de psychopathes assoiffés de sang, pas de violence gratuite, mais des personnages ballottés par la vie, qui ont choisi un mauvais chemin, poussés par le destin, rejetés par la société.
Pour conclure, Comment j'ai trouvé un boulot n'est pas le meilleur roman de Nisbet surtout pas comparable à Injection mortelle, magnifique parabole sur la peine de mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          162
Chouchou58
  18 septembre 2015
Une lente descente inexorable rythmée par un atavisme de l'addiction et les pertes engendrées de repères, de morale et de racines. le sordide se marie avec la paupérisation des marginaux éternellement confrontés aux faux-semblants et autres utopies. Bouleversant, poignant, viscéral, brut et dégoulinant d'humeur putride! Bref du Nisbet...
Commenter  J’apprécie          30
Pietro38
  18 février 2015
Un suspense décalé à l'atmosphère inimitable
Jim Nisbet, ou une certaine vision de la réalité. Si vous aimez uniquement les thrillers commerciaux du type Harlan Coben ou John Grisham, Jim Nisbet n'est clairement pas pour vous.
Son style extrêmement sophistiqué, truffé de références culturelles et historiques, peut en rebuter plus d'un, mais croyez-moi il faut insister, car ses romans sont très intéressants, et encore une fois d'une grande originalité. Un mélange de noirceur, et d'humour grinçant, un style dense qui oblige le lecteur à une vigilance constante. Des personnages fouillés, une intrigue complexe. Jim Nisbet n'est pas d'une lecture évidente, au début, mais on s'habitue à son style, on plonge dedans, et quand on a fini ses livres, on a l'impression d'avoir vécu l'aventure juste à côté du héros, ou plutôt de l'anti-héros.
"Comment j'ai trouvé" un boulot raconte l'histoire d'un musicien raté qui trouve un boulot par le biais de son meilleur pote junkie. Il doit récupérer du matériel de musique acheté à crédit par un certain Stefan Stepnowski. Mais ce dernier a disparu, et lorsque finalement ils le retrouvent, en pleine nuit dans un entrepôt désert, Stepnowski baigne dans son sang. Il a été sauvagement assassiné. de fil en aiguille, le héros se retrouve sur la piste d'un tueur aussi brillant qu'insoupçonnable. le personnage incontournable du serial killer est bien présent dans ce roman, mais attention, la voie que suit Nisbet est complètement différente. Je ne vous en dis pas plus, je vous laisse le soin de découvrir cet auteur à part.
Lien : http://www.conseilspolarsdep..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
viduite
  31 mars 2017
nisbet
Comment j'ai trouvé un boulot ? ou le roman noir dans son meilleur. Jim Nisbet parvient à y glisser une vraie drôlerie, celle d'une vision acerbe de la société. Par une écriture toujours inventive, d'une belle précision mais sans perdre de vue la fantaisie, Comment j'ai trouvé un boulot ? est un grand roman.
Lien : https://viduite.wordpress.co..
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
andreas50andreas50   17 mars 2018
« Mon gars, dit-il, dans cette taule, les mecs n'ont que deux sujets de conversation, la bite dans le cul et Jennifer Lopez.
- Qui est Jennifer Lopez ?» demandai-je d'une voix endormie.
Ivy mit le contact, enclencha la première et s'engagea dans Bryant Street.
« Eh bien, Curly, me dit-il en regardant à gauche les voitures qui arrivaient,si tu passes de la dame en question au point précédent, ce sera un superbe exemple de raisonnement déductif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
andreas50andreas50   15 mars 2018
Ivy, me disait-elle toujours, cette saucisse qui est la tienne est trop petite pour le paradis et trop grosse pour l'enfer. Donc, ajouta-t-il en étirant le cou d'un côté puis de l'autre comme pour remettre ses vertèbres en place, moi et ma saucisse, nous avons passé deux années de purgatoire, en tendant tout ce temps vers le chaos.
Commenter  J’apprécie          20
PinceauPinceau   23 novembre 2016
Mme Threllgood ne prit pas la peine de masquer une expression qu'elle aurait pu normalement réserver à un morceau de saumon avarié en le transférant du compartiment à viande de son réfrigérateur jusque dans la poubelle sous l'évier.
Commenter  J’apprécie          10
PinceauPinceau   23 novembre 2016
Le bruit des pages qu'il tournait n'aurait pu être plus atroce s'il s'était agi des lames d'une tondeuse à gazon rotative barattant des morceaux de serpent.
Commenter  J’apprécie          00
PinceauPinceau   23 novembre 2016
Aussi longtemps que les drogues que vous avez dans le corps font leur effet, c'est incroyable comme le temps file.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jim Nisbet (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jim Nisbet
Editions Payot & Rivages Jim Nisbet Ecrivain Américain
http://www.payot-rivages.net/video-Jim-Nisbet
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1755 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre