AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782809709193
144 pages
Editions Philippe Picquier (02/05/2013)
3.71/5   29 notes
Résumé :
Qu’est ce qui peut bien se passer dans la tête d’un japonais qui débarque en France ?
Bises, métro, baguette, vin, Paris-plage, fromages, mode. De la boulangère à l’otaku, du conducteur de métro au cosplayeur, le catalogue de nos coutumes et de nos passions est exposé case après case.
Il nous fallait le coup de crayon d’un Japonais curieux et généreux pour nous tendre ce miroir amical avec juste ce qu’il faut d’humour et de tendresse.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Nyuka
  10 février 2021
Une très bonne trilogie écrite et dessinée par JP Nishi lors de sa venue à Paris !
J'ai adoré lire ses anecdotes de la vie parisienne car y vivant moi-même, je ne me rendais pas compte de toutes les "étrangetés" de ma vie quotidienne.
J'ai eu de la chance d'être allée au Japon plusieurs fois et moi-même ai eu un choc culturel en visitant ce magnifique pays. Dans le bon sens du terme ! En effet, j'ai eu le contre-coup en revenant sur Paris où tout me semblait plus "violent"...
Pour un Japonais débarquant ici, je peux donc absolument comprendre que la différence entre nos deux pays soit immense.
Par exemple, notre manière de nous dire bonjour - hors époque covid - est complètement différente de celle au Japon. Assez distants, les Japonais ne se font pas la bise alors qu'à Paris, JP Nishi a découvert cette habitude française. Je n'avais jamais réfléchi à la technique même, les lèvres contre la joue ou du joue à joue, en faisant un son particulier.
Le mangaka s'est longuement entraîné pour y parvenir.
Toutefois, j'ai trouvé ce deuxième tome redondant avec le premier. C'est dommage, car je me suis ennuyée à certains moments. Ceci mis à part, j'étais bien contente de retrouver JP Nishi dans ses aventures parisiennes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
CelineGe
  07 juin 2013
Il y un an de cela, je découvrais le premier manga publié en France de JP Nishi, un Japonais qui a vécu à Paris pendant 1 an en 2005.
Je vous en parlais alors avec un véritable enthousiasme tant je m'étais littéralement bidonnée en lisant toutes les petites anecdotes relatives à la découverte de nos us et coutumes français par ce mangaka japonais, dont le véritable nom est Taku Nishimura (le prénom pseudonyme de Jean-Paul, c'est pour le public Japonais).
Je savais déjà qu'une suite était prévue.
Je n'y pensais plus et ne voilà-t'il pas que lors d'une de mes balades virtuelles sur un site marchand, on me suggère que cette nouveauté pourrait bien m'intéresser. Vous avez frappé à la bonne porte !
J'ai fait un bond de joie en voyant que la suite des aventures de JP Nishi était enfin parue en France !
Je ne vais pas vous refaire le même article que l'année dernière puisque je vous dirais exactement la même chose.
C'est encore un manga qui se lit à l'occidental, dans notre sens à nous et je ne suis toujours pas particulièrement fan du style manga (surtout quand les traits sont trop déformés) et du style de l'auteur en particulier.
Mais qu'est-ce que je me suis amusée encore une fois !
C'est plein d'humour et d'auto-dérision.
Ce n'est pas vraiment une suite chronologique, à proprement parler, puisque les anecdotes sont toujours présentées en vrac, même si l'auteur tente un classement à l'aide de chapitres fourre-tout : « chapitre 2 : Parisiennes et Parisiens » et « chapitre 3 : Les Parisiens, des gens pas comme les autres », c'est du pareil au même pour moi.
Deux autres chapitres sont consacrés aux visites de JP Nishi au salon Japan Expo 2011. Ce n'est pas ce qui m'a le plus intéressée. C'est trop particulier.
Je rappelle cependant que les bandes dessinées de JP Nishi sont éditées en premier pour le public japonais et qu'il y trouve certainement plus son compte que nous.
L'homme est toujours autant drôle quand il nous raconte la joie qui le remplit quand une femme lui fait la bise. Ce contact physique, qui pour nous est quotidien et banal, est pour lui toujours un étonnement et même plus, une fierté, une victoire d'être embrassé par une jolie fille !
Étonné aussi de voir les gens qui s'embrassent en public, en plus avec la langue, oh mon dieu ! ;-)
J'ai bien aimé ses théories sur l'âge réel et supposé des filles occidentales comparé à celui des Asiatiques (en gros, ces dernières font plus jeunes que leur âge tandis que chez nous, les filles font plus mûres).
Un bémol pour le prologue, un peu trop long, et pas forcément toujours drôle même si on sent que l'auteur avait bien l'intention de l'être. Heureusement que la suite est à la hauteur !
Bon, il y a bien quelques pages que j'ai trouvées sans intérêt - un peu comme une bonne blague qui fait un bide parce qu'elle ne fait rire que celui qui la raconte -, mais sur la totalité, et comparé au plaisir de ma lecture, c'est anecdotique.
Un petit bémol aussi pour la dernière partie, le chapitre 5 intitulé « Quand je venais tout juste d'arriver à Paris ». Il y a quelques redondances avec ce que l'auteur racontait déjà dans À nous deux, Paris !
J'ai apprécié les deux dernières pages qui expliquent la genèse de ce deuxième volume, et qui annoncent une prochaine BD pour le printemps 2012 au Japon. On peut supposer qu'elle sera un jour elle aussi publiée en France, en espérant qu'il y ait beaucoup de neuf dedans.
Si vous avez aimé la première BD de JP Nishi, vous aimerez la nouvelle de la même façon.
Pour ceux qui ne connaissent pas, je vous conseille les deux, même si les mangas ne sont pas votre truc. Faites abstraction du style de dessin et vous verrez comme vous allez rigoler !

Lien : http://linecesurinternet.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
outofzebra
  20 janvier 2014
Je dois dire que je ne gobe pas beaucoup la culture japonaise, un peu trop pédophile à mon goût. Je lis donc rarement des mangas, juste un coup d'oeil sur certains phénomènes de société comme l'inévitable «One Piece», déjà écoulé à plusieurs centaines de millions d'exemplaires rien qu'au Japon. D'ailleurs le libraire spécialisé de mon quartier ne désemplit pas, et même les bibliothèques municipales s'y sont mises.
Le roman graphique de Jean-Paul Nishi, « Paris, le retour », échappe quelque peu à la loi du genre nippon, puisqu'il s'agit pour cet auteur de mangas ayant séjourné à Paris de rapporter à ses compatriotes quelques détails croustillants sur les moeurs françaises, en soulignant bien sûr les différences. Sa BD a ensuite été traduite en français.
Ce type de témoignage sur la France par des étrangers est régulièrement publié. le point de vue extérieur permet aux étrangers de voir des choses que nous ne voyons pas, ou de dire des choses qu'il n'est pas permis de dire par chez nous. Je me souviens d'un couple de Québécois, ayant séjourné pendant un an ou deux en France, avant de rédiger un tel rapport, confirmant ou infirmant tel ou tel préjugé. Infirmant par exemple l'idée que les Français se mettent plus souvent en grèves que d'autres peuples, cette impression fausse venant du fait que les grévistes vont se montrer à la capitale la plupart du temps, ce qui n'est pas le cas dans d'autres pays moins centralisés. Mais, dans l'ensemble, ces Québécois étaient un peu trop gentils. Ils étaient sans doute tombés amoureux de la France, à moins qu'ils n'aient cédé aux consignes de modération de leur éditeur (les éditeurs sont aujourd'hui les principaux acteurs de la censure).
Plus récemment, une citoyenne britannique ayant épousé un Français a rédigé aussi ce type d'ouvrage, un peu plus pointu. On y apprend, par exemple, que les moeurs sexuelles de la bourgeoisie parisienne ont de quoi choquer une bourgeoise anglaise ; mais pas seulement, puisque le bouquin contient aussi quelques critiques pertinentes sur notre système scolaire de « bêtes à concours » et son bourrage de crâne intellectuel, qui laisse notre Anglaise un peu interloquée. Celle-ci est en particulier stupéfaite qu'on puisse avoir atteint le sommet de la hiérarchie intellectuelle en France autour de vingt-deux, vingt-trois ans, sous prétexte d'une agrégation quelconque. C'est un phénomène typiquement républicain, qui consiste à calquer les écoles et études prestigieuses, quel que soit leur objet, sur le modèle de Saint-Cyr. Pour ma part j'ai même fréquenté des étrangers issus de l'ancien bloc soviétique qui jugeaient le système français un peu trop austère.
Bien que son dessin soit d'une froideur numérique assez glaciale, Jean-Paul Nishi parvient en quelques anecdotes assez linéaires et pas trop pesantes à exhiber ce qu'il y a de surprenant, de choquant ou d'amusant dans les moeurs françaises vues du Japon. Au passage on apprend bien sûr des tas de choses sur les Japonais, mais pour la plupart assez connues : redoutables hygiénistes, d'une politesse assimilable en France à l'hypocrisie, un sens du devoir plus développé que les Allemands, etc. (...)
Lien : http://fanzine.hautetfort.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bill
  20 février 2018
Un manga où on retrouve J.P., jeune japonais venu à Paris pour être assistant de dessinateur de BD.
On le suit dans ses tribulations pour trouver un logement (ah, la rencontre de compatriotes en mal du pays qui n'ont cependant pas de chambre à lui proposer !), sa vision peu reluisante de l'auberge de jeunesse où il doit se réinscrire chaque jour
Il nous raconte ses déboires dans l'apprentissage du français, sa phrase magique pour répondre au téléphone : 'Nikitépa !'
Il nous emmène visiter Japan Expo et ses rencontres avec les amateurs de cosplay et autres fan français de culture nippone (le choc des prix et des goûts !) 
Bref un charmant recueil qui nous montre notre pays par le prisme japonais et nous fait sourire de nos travers !  
Lien : http://les.lectures.de.bill...
Commenter  J’apprécie          40
Sollyra
  08 mai 2020
Entre le manga et la bande dessinée, Jean-Philippe NISHI raconte avec humour les péripéties des japonais vivant dans la capitale. Il témoigne de ses propres expériences, agrémentées de ses meilleures anecdotes. Que se soit les décolletés, la façon de se faire la bise, les relations avec les filles, ou la japan expo, tout y est !
Ces deux tomes sont un manuel d'utilisation pour que les étrangers comprennent les subtilités de la culture française. C'est la découverte, avec humour, de l'image donnée par les Français aux étrangers, et particulièrement aux ressortissants asiatiques.
Deux manques cependant : la couleur, et une vision plus approfondi des superbes monuments parisiens.
J'ai passé un très bon moment. A lire en savourant un plateau de fromages !
Lien : http://insomnielivresque.fr/..
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
BoDoi   03 mai 2013
La construction de l’ouvrage est plutôt spartiate et la lecture particulièrement décousue. [...] Le dessin volontairement simpliste et caricatural colle au propos ironique et renforce l’aspect comique.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   18 mai 2015
Et lorsque vous y allez, vous tombez parfois sur des toilettes sans siège.
- C'est quoi ça ? Comment est-ce que fait ? On doit se tenir a moitié debout ?
Commenter  J’apprécie          10
KimmidolllKimmidolll   04 janvier 2019
Les Français s'enorgueillissent de leur culture nationale célébrée dans le monde entier. Mais si on enlève la culture, il ne reste plus rien...
Je plaisante !!!
Commenter  J’apprécie          00

Video de Jean-Paul Nishi (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Paul Nishi
Jean-Paul Nishi, l'auteur de A nos amours, publié chez Kana, se dévoile en dessin dans la toute première interview dessinée de Babelio, à l'occasion du Salon Livre Paris, en mars 2017.
Retrouvez-nous aussi sur : F A C E B O O K : https://www.facebook.com/babelio/ T W I T T E R : https://twitter.com/babelio I N S T A G R A M : https://www.instagram.com/babelio_/ L I N K E d'I N : https://www.linkedin.com/company/babelio P I N T E R E S T : https://fr.pinterest.com/babelio/ S N A P C H A T T : @babelio_off
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17865 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre