AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 280970998X
Éditeur : Editions Philippe Picquier (07/05/2014)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Après À nous deux, Paris ! et Paris, le retour, J.-P. Nishi publie le 3e volume de la chronique de sa vie parisienne, dessinée façon manga : Paris, toujours !
Il nous livre un regard décalé sur notre propre pays. Comme la visite virtuelle d’un Paris étrangement exotique. Bizarroïde, amusant, surprenant, tendre et malin.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
blandine5674
  16 février 2016
La France et les français vus sous l'oeil observateur d'un japonais ? BD autobiographique de l'auteur étonné sur notre façon d'être et nos installations. Son passage au salon du livre de Paris est drôle. Je pense que pour un lecteur qui connaît la culture japonaise c'est plus compréhensible que pour nous, car l'homme s'habitue à tout.
Dessins simples. Personnage sympathique. Petites rubriques.
Commenter  J’apprécie          100
Henriette
  05 septembre 2014
Drôle et intéressant, le point de vue d'un japonais sur Paris et un peu sur Marseille.
Il faut bien prendre en compte que le roman est destiné à la base à un public japonais et ne pas s'étonner de la naïveté de certaines remarques.
J'ai beaucoup aimé justement voir sous un nouveau jour de choses qui nous paraissent banales (attitude envers les SDF, nourriture...).
C'est d'autant plus intéressant qu'on en apprend plus au passage sur la mentalité japonaise, notamment à travers l'esprit d'autodérision de l'auteur (qui au passage est très sympathique)
Et pour ne rien gâcher, c'est vraiment drôle.
Bref, même si je ne suis pas très fan du trait, je vais m'empresser de lire les autres volumes.
Commenter  J’apprécie          60
keisha
  21 juillet 2014
Revoilà J.P. Nishi (J.P. = Jean-Paul, pseudo choisi par l'auteur, japonais) dans ses aventures à Paris, et, scoop, à Marseille! (Voir A nous deux, Paris, le tome 1. Je pense que tout cela est indépendant, tant pis s'il manque le numéro 2)
Quoi de neuf, donc? Nishi continue au fil des années des aller-retour entre Paris et le Japon, à mon grand étonnement il semble parler aussi peu le français, et je l'ai trouvé bien naïf de réaliser quelle sorte de personnes il fréquente, à savoir des japonais ou des français (anglophones) en lien avec ses activités, et donc peu de "français moyens" (si ça existe, d'ailleurs). L'on dirait aussi qu'il découvre la cuisine?
Il s'agit d'une traduction de courtes histoires (une à trois quatre pages) parues au Japon, ce qui explique (à mes yeux) le point de vue utilisé et les explications qui tombent un peu à plat parfois, pour un français. A considérer comme une façon de découvrir la mentalité ou le mode de vie japonais? Il s'étonne par exemple de ne trouver ni brosse à dents ni rasoir dans un hôtel.
Cependant l'autodérision de l'auteur et certaines histoires font mouche, et j'ai trouvé que toute la partie sur le salon du livre où il fut invité en 2012 et celle à Marseille sont fort réussies. Pour mon oeil de français, hein!

Lien : http://enlisantenvoyageant.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Bill
  21 mars 2019
Après "A nous deux, Paris" et "Paris, le retour", JP Nishi revient à Paris, non plus comme employé d'une épicerie vivant dans une chambre de bonne sans confort ... mais en tant qu'invité au Salon du Livre de Paris, dont le Japon est l'invité d'honneur en 2012.
Après le Paris fauché, le Paris des balades en métro (avec sérénades de mendiants), des grandes marches à pied, des ballons d'eau chaude minuscules et des difficultés de compréhension avec les postiers et autres agents du recensement ... il va découvrir le Paris mondain, celui des grands hôtels, des taxis entre Roissy et Opéra, celui des réceptions officielles à l'Ambassade et au Ministère de la Culture ainsi que des plateaux télé ...
Comme à son habitude, il ne manquera pas de sourire de nos travers en croquant d'un coup de crayon tendre et amusé les rituels de la bise, l'engouement des jeunes français pour un Japon imaginaire bien loin de la réalité, la balade au marché aux puces et sa difficile dissemblance avec les brocantes …
Dans un dernier chapitre, on le suivra à Marseille où il constatera que la rivalité de la cité phocéenne avec Paris n'a rien à envier à celle de Tokyo avec Osaka, où il ira à la plage et s'initiera au pastis
Bref un charmant recueil qui nous montre notre pays par le prisme japonais et nous fait sourire de nos travers !

Lien : http://les.lectures.de.bill...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Aifelle
  21 juillet 2014
Ce troisième ouvrage de l'auteur, mangaka célèbre, a été écrit pour le public japonais d'abord et porte comme les précédents (que je n'ai pas lus) sur le décalage culturel entre les deux pays.
Je ne l'ai pas choisi pour le graphisme, ce n'est pas du tout ce que j'aime, mais pour le contenu, il est toujours bon de voir comment les étrangers regardent les us et coutumes que nous ne remarquons même plus.
Les histoires sont courtes, deux ou trois pages en général, et si certaines m'ont fait rire, d'autres me sont restées hermétiques. C'est le troisième voyage de Nishi, il ne parle toujours pas français, ce qui accentue son incompréhension devant nombre de situations ou il doit entrer en relation avec la population.
L'histoire ne s'anime vraiment que lorsqu'il raconte sa participation au Salon du Livre à Paris, la description du monde médiatico-littéraire est très savoureuse. Même chose pour un voyage à Marseille où il découvre le tempérament des gens du sud, l'accent, le pastis, la mer, la pratique du topless etc ..

Lien : http://legoutdeslivres.canal..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
blandine5674blandine5674   16 février 2016
- De nos jours, les gens ne pensent qu'à prendre des photos des oeuvres, ils ne les regardent même plus.
- Ils les admirent sur leurs photos, une fois rentrés chez eux.
Commenter  J’apprécie          40
blandine5674blandine5674   16 février 2016
- S'ils les arrêtaient maintenant, ça ferait un sacré coup de filet. Ils sont vraiment nombreux.
- Mais la police ne bouge pas. Les sans-papiers peuvent manifester en plein jour.
- La France est vraiment un pays curieux !
Commenter  J’apprécie          20
KimmidolllKimmidolll   24 janvier 2019
Je crois que notre identité en tant que Japonais n'est pas très claire pour eux.
Le plus souvent, on entend : "Oooh ! Moi, j'adore le Japon, surtout le Vietnam !"
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jean-Paul Nishi (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Paul Nishi
Jean-Paul Nishi, l'auteur de A nos amours, publié chez Kana, se dévoile en dessin dans la toute première interview dessinée de Babelio, à l'occasion du Salon Livre Paris, en mars 2017.
Retrouvez-nous aussi sur : F A C E B O O K : https://www.facebook.com/babelio/ T W I T T E R : https://twitter.com/babelio I N S T A G R A M : https://www.instagram.com/babelio_/ L I N K E d'I N : https://www.linkedin.com/company/babelio P I N T E R E S T : https://fr.pinterest.com/babelio/ S N A P C H A T T : @babelio_off
autres livres classés : japonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La littérature japonaise

Quel est le titre du roman le plus connu de Banana Yoshimoto ?

Bedroom
Kitchen
Roof
Garden

10 questions
105 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature japonaiseCréer un quiz sur ce livre