AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330024932
Éditeur : Actes Sud (13/11/2013)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Si le héros de ce livre a élu domicile dans une minuscule chambre de Clichy, c'est d'abord parce qu'il est romancier, qu'il traverse une crise profonde et que Paris, la ville qui parle au cœur des écrivains, peut seule effacer ou sauver sa propre vocation. Bientôt la cité le happe. Tel un voyageur de légende, il l'explore inlassablement, n'évite aucun piège, se prend à la multiplicité des signes, s'attarde sur la chair douce des femmes. Mais ce qui égare l'homme sau... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
simeon
  18 novembre 2013
Si Henry Miller avait été suisse-allemand, il se serait appelé Paul Nizon.
Auto-fiction écrite dans les années 80, le narrateur vient de quitter sa femme à Zurich pour aller s'installer dans un petit appartement parisien dont il vient d'hériter.
Il est question de sa vie quotidienne, de sa solitude, de sa libido et de sa vie sexuelle, de ses voisins, de pigeons, de Paris, de femmes, d'écriture, de fatigue, de liberté, de bonheur et de pauvreté, de la vie en somme.
Paul Nizon est perdu dans ce Paris qu'il découvre, dans ce nouveau monde dont il doit apprendre la langue et les coutumes, mais aussi survivre en essayant d'écrire car il veut vivre de sa plume et la ville, la procrastination, le désir l'engloutissent au lieu de l'aider à créer.
Finalement en racontant son quotidien et les affres de la création il arrive à transcender les difficultés en nous faisant partager ses réflexions.
Si vous aimez les écrivains torturés, ce livre est pour vous. le titre mielleux est une totale ironie car ici il est plus question d'amour tarifé que de romance dans ces pages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
aleback11
  31 mars 2013
Un livre d'une profondeur et d'une beauté singulière. Cet ouvrage fait constamment penser à un puzzle, une grande mosaïque à travers laquelle les sentiments d'un auteur tourmentés s'entremêlent et ce du lecteur par la même occasion.
"Ce n'était pas seulement le chemin de Berne à Thoune que je parcourais sur mon vélo, mais aussi poussée par ma soif de vivre, ébloui par l'idée du lendemain, un roman imaginaire, un roman d'amour."
Commenter  J’apprécie          40
wellibus2
  30 août 2014
Pendant l'année qu'il s'accorde à Paris pour se réconcilier avec l'écriture, le héros découvre les facettes innombrables de la jouissance et, en lui-même, une profonde disponibilité à l'amour de la création
Commenter  J’apprécie          60
Norlane
  16 mai 2010
J'ai lu ce livre avec plaisir, pourtant il ne s'y passe rien, sauf les pensées un peu désordonnées d'un romancier "en période d''incubation"...
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
tamara29tamara29   15 août 2018
La vie, ça se perd ou ça se conquiert. Moi je suis à sa recherche. Lorsque je précise que je cherche la vie, je veux dire que je cherche à devenir vivant, à être réveillé, un éveil, oui, un éveil. Me réveiller de cet état de confusion, d’incertitude, d’ennui, de mélancolie, de désespoir, de léthargie, où je me débats pour conquérir la réalité ?
Commenter  J’apprécie          210
NorlaneNorlane   04 mai 2010
je n'aurai jamais cru que la liberté put être une sorte de prison, la liberté, ça peut être une forêt vierge ou un océan, il peut t'arriver de t'y noyer ou de t'y perdre sans jamais plus retrouver le chemin du retour. [...] Il va me falloir la morceler, la planter, la cultiver, la reconvertir au moins partiellement en occupation [...]
Commenter  J’apprécie          80
tamara29tamara29   23 février 2019
Ecrire. Je crois que le sentiment érotique, plus exactement sa naissance, se confond avec l’apparition du besoin d’écrire. Ce fut dans les deux cas une vague de volupté, une confusion de tous les sens.
Commenter  J’apprécie          140
tamara29tamara29   07 septembre 2018
Je n’étais plus que moi-même, rien d’autre ne m’importait. J’étais heureux, heureux à en pleurer, tout seul à Paris. Libre.
Commenter  J’apprécie          200
ophrysophrys   25 avril 2015
(…) existe-t-il un mode de lecture, de relecture (de la réalité) qui permettrait de préserver ce caractère d’immédiateté, ce côté insondable, énigmatique, qui constitue par ailleurs la vie ? existe-t-elle, cette opération complexe d’endossement qui consiste à recréer et par conséquent à réparer et à rendre éternellement présent ?
Commenter  J’apprécie          50
Video de Paul Nizon (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul Nizon
L'Objet de... Paul Nizon
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues germaniques. Allemand>Romans, contes, nouvelles (879)
autres livres classés : littérature suisseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3300 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre