AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782867050466
254 pages
Éditeur : Lieu commun (01/10/1985)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Expédié depuis la France. Envoi rapide et soigné sous 48h ouvrables.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Polars_urbains
  17 février 2019
C'est l'histoire de deux flics noirs new-yorkais à la retraite, John W. Dubois et Edward Smith, qui croient dur comme fer être les modèles des célèbres Coffin Ed Johnson et Gravedigger Jones (Ed Cercueil et Fossoyeur Jones) imaginés par Chester Himes. A moins qu'ils ne se soient un peu trop identifiés à ces deux héros de papier. Quoiqu'il en soit, quand ils apprennent que Himes a décidé de tuer ses deux inspecteurs de Harlem dans le prochain (et dernier) livre qu'il rédige dans sa retraite européenne, la vie de Dubois et Smith bascule et ils prennent le premier vol pour Paris puis pour Alicante. Hélas, ils n'arriveront que pour apprendre la mort du maître.
C'est aussi l'histoire d'Amos Yebga, journaliste camerounais à Paris, qui enquête dans le microcosme africain de la capitale sur la mort soi-disant accidentelle d'un petit dealer et sur la disparition de sa soeur. de restaurants exotiques en boites de nuits, Amos rencontre tout un monde haut en couleur (noire bien évidemment), patrons de bars, petits trafiquants, marabouts, organisateurs de spectacles, sans oublier quelques serveuses et danseuses peu farouches.
La question que se pose le lecteur dès le début de Cercueil & Cie, c'est à quel moment les deux histoires ne vont faire qu'une. Ce sera sur un trottoir de la rue des Abbesses, quand les deux flics en goguette tireront la journaliste d'une situation délicate. le reste du roman sera une longue enquête officieuse sur quelques personnages louches impliqués dans des trafics d'objets d'art volés et d'achat d'armes, chacun y allant de ses propres méthodes, l'investigation pour Yebga, les filatures et les interrogatoires musclés pour Dubois et Smith (qui au passage démonteront complètement une boite de travestis, personnel compris).
Tout cela est très enlevé, avec des personnages bien typés. Njami Simon (qui a écrit une biographie de James Baldwin et connait son sujet) s'y livre également à de pertinentes réflexions sur la vie des Africains à Paris et, plus généralement, sur la place des gens de couleur dans la société. Au niveau du polar, Cercueil & Cie reste un roman noir très classique et l'on peut regretter que l'auteur n'ait pas poussé plus loin l'analyse de la double personnalité des deux flics égarés à Paris, qui joueront leur rôle jusqu'au bout. Un roman à découvrir et un hommage émouvant à Chester Himes.
Lien : http://www.polars-africains...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Polars_urbainsPolars_urbains   17 février 2019
Paradoxalement, l’étranger était le seul endroit où les Africains formaient une véritable nation. Où Congolais, Ivoiriens, Camerounais et Sénégalais se considéraient comme des frères issus d’un même pays. L’unité africaine ne pouvait se vivre qu’hors frontières, en réaction à l’hostilité ambiante.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Simon Njami (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Simon Njami
Simon Njami – Dak'art 2016
Rencontre avec Simon Njami, directeur artistique de la 12ème édition de la biennale d'art contemporain de Dakar, Dak'art.
autres livres classés : new yorkVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox