AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782723477116
88 pages
Éditeur : Glénat (19/01/2011)

Note moyenne : 4.28/5 (sur 83 notes)
Résumé :
Pas facile, la vie aux champs, dans les années 30. Surtout quand on est une fillette de 8 ans qui a grandi en ville, que vos parents en crise ont confiée aux grands-parents dans la ferme familiale, et qu’on tombe sur des secrets de famille un peu lourds. Heureusement, la petite Marinette est plus solide qu’elle n’y paraît. C’est le moment de découvrir l’école communale et de faire de nouvelles rencontres !Entre Sans famille et La Petite Fadette, retrouvez une nouvel... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  04 mars 2014
Le séjour chez pépé et mémé à la campagne se prolonge. En effet, cela ne se passe pas trop bien entre le papa et la maman de Marinette, aussi, cette dernière est-elle obligée de rester là-bas. Entre la bougonnerie de ses grands-parents et tante Suzon qui se fâche beaucoup, la petite fille voit d'un mauvais oeil ce séjour prolongé. Triste, elle quitte la maison et se retrouve seule, dehors, la nuit tombée. Heureusement, Jeannot l'a retrouvée et la ramène dans sa cabane où il vit avec sa mère, une sorte de sorcière. Son grand-père revient alors la chercher le lendemain. Malgré toute l'attention qu'on lui porte dorénavant, elle se sent seule et découvre ainsi la plaisir de la lecture et cela tombe plutôt bien car l'école ne va pas tarder à reprendre. Décidée à bien suivre les cours, c'était sans compter sur Jacques qui, lui, adore faire l'école buissonnière...
Quel plaisir de se retrouver dans les années 30 avec cette petite fille ! Nob nous offre un deuxième opus encore plus abouti que le premier où se mêlent angoisse, chagrin, jalousie, bonheur, rencontres imprévues et aventures rocambolesques. L'on aime s'épancher sur l'amitié naissante entre Jacques et Mamette. le trait est plus précis, les couleurs toujours aussi chaleureuses et tendres et le format impeccable pour les enfants que nous sommes restés. Un album qui fleure bon la tendresse et l'émotion...
Les souvenirs de Mamette, le chemin des écoliers... à emprunter !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
sevm57
  28 avril 2015
Ce deuxième tome des souvenirs de Mamette commence sur une note un peu triste. Marinette reçoit une lettre de sa mère qui ne va pas venir la rechercher et va la laisser chez pépé, mémé et tatan Suzon. Elle se sent abandonnée et se perd en forêt. Elle préfère également lire plutôt que de participer aux travaux de la ferme. Puis vient la rentrée dans la classe de la redoutable Madame Chignole.
Mamette nous raconte ses souvenirs d'école dans les années 30, mais aussi ses souvenirs d'école buissonnière avec Jacques.
C'est drôle et tendre à la fois, et l'histoire est merveilleusement servie par les superbes illustrations aux couleurs chaleureuses qui se passent souvent de texte.
Des bouffées d'émotion et de tendresse vous attendent sur ce chemin des écoliers.
Commenter  J’apprécie          120
chardonette
  11 novembre 2013
Ce deuxième tome des souvenirs de Mamette débute mal, après la lecture d'une lettre de sa mère, Mamette est partie elle est persuadée que personne ne l'aime et elle se sent abandonnée.
Mais sa famille n'est pas loin et Jacques, mais attention Mamette doit être attentive à l'école.
Je ne sais pas si je peux être objective avec cette saga, car j'accroche complètement à ces nombreuses aventures. Finalement, cette histoire pourrait être les souvenirs de nos grands-mères. le texte est toujours aussi beau, drôle et sensible à la fois. Et il y a des passages sans texte et les planches suffisent à faire passer des émotions.
Bref, j'ai hâte de lire le v3 : la bonne étoile
Commenter  J’apprécie          50
Takalirsa
  24 octobre 2015
J'adore cette série ! L'histoire, le graphisme : chaque page est un enchantement. Dans ce volume, Marinette découvre l'école du village, avec la terrible Mme Chignole, aussi grosse et sévère que son directeur de mari est fluet et compréhensif. La fillette doit jongler entre le travail à la ferme et les devoirs, même si ses grands-parents sont fiers de lui donner la chance qu'ils n'ont pas eue. Tatan Suzon s'adoucit un peu, on sent qu'elle s'attache à cette nièce qu'elle élève presque comme sa fille. Marinette fait aussi l'expérience de l'école buissonnière avec Jacques, le "garnement" qui deviendra son mari plus tard. Leur complicité naissante, sur fond de décor automnal, donne lieu à de jolies séquences. Vite, la suite !
Lien : http://www.takalirsa.fr/les-..
Commenter  J’apprécie          80
trust_me
  09 février 2011
Ah, quelle bonne idée a eu Nob en imaginant la jeunesse de Mamette ! Son héroïne a un petit quelque chose de Tom Sawyer (et Jacques a tout de Huck !) et ses aventures dégagent un charme inimitable. Ce second tome est peut-être un peu moins léger que le premier, même si l'on ne s'enfonce pas non plus dans une terrible noirceur. Disons que Marinette découvre simplement la vraie vie avec son alternance de moments difficiles et d'autres plus joyeux.

Graphiquement, c'est le franco belge « à gros nez » que j'adore. Les couleurs sont superbes et suivent parfaitement la transformation des paysages de campagne entre l'été et les premières feuilles mortes. Et que dire des magnifiques illustrations pleine page ou des séquences sans texte, toujours aussi sublimes (aussi parlantes, devrais-je dire !). Sans oublier les trois dernières planches où, comme dans le premier volume, la Mamette octogénaire apparaît pour donner encore plus de relief à l'ensemble.

Bref, c'est un vrai régal, surtout si l'on enchaîne la lecture des deux tomes à la suite. Un troisième volume devrait boucler le premier cycle des souvenirs de Mamette. L'attente va être longue…

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
lunchlunch   09 décembre 2011
" L'oisiveté est mère de tous les vices. "
En d'autres termes, seul le travail peut vous apporter une vie honorable.
LE TRAVAIL ! Voilà la seule chose que vous devrez avoir en tête toute votre scolarité pour avoir une chance de devenir une personne respectable !
Sortez vos cahiers. En silence.
Écrivez sur la première page...
... " Je serai un élève docile, studieux et travailleur. "
Je... serai...
... un élève... docile...
... studieux et...
J'ai l'impression que notre petite nouvelle n'est pas très adroite avec sa plume.
Pour vous faire la main, Mademoiselle, vous m'écrirez cette morale 100 fois pour demain.
Passons à l'arithmétique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
lunchlunch   09 décembre 2011
« _ Marinette, tu penseras à nourrir les poules ?
_ Mais j'ai des devoirs ! »
« _ M'arrangerait ben qu't'ailles donner un coup d'balai dans l'étable !
_ Oui, mais vite ! J'ai des devoirs ! »
« _ Dépêche-toi de venir mettre la table !
Oui, mais mes devoirs ? »
« J'ai besoin d'eau pour la vaisselle !
_ Oui, mais... »
« Au fait, tu as pensé à faire tes devoirs ? »
Commenter  J’apprécie          140
sevm57sevm57   28 avril 2015
-Je m'occuperai par ailleurs des cours spécifiques aux filles pendant que mon époux inculquera aux garçons les saines valeurs du sport.
-"Mens sana in corpore sano", comme on dit, hi hi!
-Ce n'est pas de l'humour, c'est du latin!
Commenter  J’apprécie          60
mf1990mf1990   13 mars 2015
La ville me manque...
C'est beau la ville, tu sais ! C'est plein de lumières.
Surtout les vitrines des grands magasins, à Noël !
On y croise des dames vêtues comme des princesses...
... Leurs robes ne sont pas crottées, là-bas... Les rues sont pavées !
Parfois, le dimanche, quand papa a touché sa paie, maman m'amène faire du manège au parc...
Enfin, elle m'amenait...
Biquette, rien ne nous retient ici... Je t'emmène voir la tour Eiffel !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ZilizZiliz   19 octobre 2013
Chez [Pépé et Mémé], ça sent le crottin, ça pleure l'ennui... Ça pue le vieux !
(p. 5)
Commenter  J’apprécie          80

Lire un extrait
Videos de Nob (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Nob
Quatre filles du tonnerre, un Dad un galère !
autres livres classés : fermeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Dad numéro 1

Comment Dad surnomme sa premiere fille

Panda
Pandore
Pandora
Pandi

6 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Dad, tome 1 : Filles à papa de NobCréer un quiz sur ce livre