AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749925266
Éditeur : Michel Lafon (09/04/2015)

Note moyenne : 2.87/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Alex et sa meilleure amie M ont tout, beauté, popularité... mais pas l'âge légal. En prétendant avoir 19 ans le temps d'une soirée, elles rencontrent Trevor et Connor. Les deux hommes les introduisent dans l'univers hyper select d'Hollywood. Mais Alex est bien vite prise de doutes... Si elle adore ses week-ends décomplexés à Los Angeles, elle doit bien vite avouer que mentir à tout le monde ne résout pas ses problèmes. Et si les deux jeunes filles se sont mises d'ac... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  26 septembre 2017
Menteuse à mi-temps est un roman pour adolescentes que j'ai trouvé à petit prix chez Noz. Parfois, je fais des découvertes sympas là-bas mais parfois je regrette un peu mon achat, comme cette fois ci car franchement Menteuse à mi-temps est un roman vraiment moyen !
Nous suivons l'année de terminale de Alex, notre narratrice, et de sa meilleure amie M.
Alex était une jeune fille brillante, tout lui réussissait. Mais ses parents ont divorcés, elle s'est mise à mentir autant comme autant et sa vie est devenue sacrément compliquée !
J'ai eu énormément de mal à accrocher avec la narratrice. Alex adore écrire, elle fait une fixation sur Richard Branson, à un point que j'ai vite trouvé ça ridicule !
Ce roman n'est pas crédible du tout.
Elle sèche les cours mais personne ne s'en inquiète, à part quand même la conseillère d'orientation. Il y a un rdv entre la maman d'Alex et la conseillère, mais Alex n'en parle avec sa mère qu'une semaine après ! Elle fait ce qu'elle veut, part avec M. à Los Angeles toutes les cinq minutes, sèche les cours sans que sa mère ne soit prévenue, découche alors qu'elle ne que 17 ans... Sans oublier qu'elle picole mais fait un long trajet en voiture entre L.A et chez elle, en conduisant bien sur ! Non là c'est trop ! OK c'est un roman mais un minimum de crédibilité serait bien.
Je doute que les mamans américaines soient aussi souples que ça, et que les adolescentes soient aussi libres qu'Alex ou M.
Menteuse à mi-temps est un roman qui ne m'a pas convaincu du tout. Je n'ai pas accroché à l'histoire, j'ai détesté le manque de crédibilité de tout ça, je n'ai pas aimé les personnages, bref, pour moi c'est un roman pour ado à éviter !
je vais deux étoiles, ça ne mérite pas plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
JessicAlister
  12 janvier 2017
Si j'ai été jusqu'à la fin de ce livre, c'est uniquement parce que je savais que je l'aurai oublié encore plus vite que je ne l'ai lu.
Voyons... Alex, jeune fille rebelle de 17 ans, voit sa vie basculer. Pourquoi ? Elle a des mauvaises notes, et donc pas d'avenir universitaire en perspective. Voilà. Mélodrame. Elle rejette la faute sur le monde entier, ses parents divorcés, ses professeurs, tout le monde, sauf sur elle même, vous vous en douterez.
Je comprends qu'à l'adolescence tout prend des proportions gigantesques. On pense toujours que tout est la fin du monde. Et comme on passe tous par là, je dirai que c'est un peu vrai. Mais là... Là je suis rentrée dans un autre monde. Je n'ai pas accroché une seconde à son histoire. Mademoiselle est juste capricieuse, envieuse («C'est dingue de voir comment les autres vivent.») et inintéressante au possible. Il est mentionné brièvement qu'elle est une «surdouée», et je dois avouer que rien ne me semble plus éloigné qu'elle d'un surdoué. Elle n'a pas plus de 500 mots de vocabulaire, et elle est superficielle comme pas deux («Ce serait trop les boules de mourir vierge.»). Les références culturelles sont caricaturales: Justin Bieber, Rihanna, Madonna.... Au secours !
Ce livre ne m'a pas plu, et j'irai même plus loin en disant qu'il n'apporte rien. Ce n'est même pas bien écrit. Même les quelques allusions au féminisme (chapitre 8, un unique paragraphe) ne sont pas convaincantes et tombent à l'eau. J'ai l'impression d'avoir eu entre les mains une espèce de roman fourre-tout, où l'auteure a jeté en vrac : de la romance, de l'amitié, du lycée, des problèmes d'ados, Los Angeles, bref, tout ce qui aurait pu marcher, mais que qu'au lieu de faire monter la mayonnaise, ça l'a faite tournée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AliceNeverland
  13 mai 2015
J'ai toujours aimé les histoires d'Alyson Noël, et j'ai à chaque fois suivie ses séries avec délice. Alors quand j'ai entendu parler de cette nouvelle publication, j'avais vraiment hâte de la découvrir à son tour, malgré une couverture plutôt kitch...
Et je dois dire que ça a très mal commencé. J'ai passé la moitié du roman à avoir tout simplement envie de claquer Alex, l'héroïne de 17 ans. du jour au lendemain, la jeune fille devient blasée par l'école et ne vit que pour la mode. Elle laisse tomber ses devoirs, sèche les cours, et, summum de l'histoire, elle ne comprend rien de ce qui lui arrive. Envieuse, égoïste, elle s'apitoie sur son sort alors que c'est elle-même qui a fait en sorte que cela se produise. Et l'excuse "tout va mal depuis que mon père qui assurait notre train de vie est parti"... J'ai eu beaucoup, beaucoup de mal la comprendre. Bref, Alex est une ado pleurnicharde, pleine de jalousie, et j'hésitais entre deux choses lors de ma lecture : la secouer ou la claquer.. Si si, vraiment...
Les personnages secondaires ne relèvent pas vraiment le niveau. Certains arrivent comme un cheveu sur la soupe, et à plusieurs reprises j'ai eu envie de me dire : "Sérieusement ? On frôle le PWP là....". Et ne parlons pas de la meilleure amie qui, dans mon sens, ferait plutôt office de meilleure ennemie. Je l'ai immédiatement détestée, je ne sais pas trop pourquoi, mais le courant n'est absolument pas passé entre nous.
Malgré tout, petit à petit, l'histoire devient un peu plus accrocheuse. Elle se laisse lire agréablement et reste très fluide, ce que j'ai toujours apprécié chez Alyson Noël, sans pour autant devenir très marquante. Une lecture sans prise de tête, qui ne m'a pas forcément marquée, mais qui m'a tout de même fait passer un bon moment.
En conclusion, ce livre ne restera pas forcément dans les annales, et il y a de biens meilleurs titres d'Alyson Noël pour apprécier cette auteur. Sincèrement, si je l'avais découverte à travers celui-ci, je ne sais pas vraiment si j'aurais tenté l'aventure avec les autres. Je n'ai aucune idée de ce qu'il faut retenir de cette histoire, certes elle reste plutôt bien construire, assez enjouée, mais correspondra bien plus aux adolescentes qu'aux adulescentes comme moi. Peut être que je commence à me faire trop vieille pour ce genre de récits, qui sait...?
Lien : http://place-to-be.net/index..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
iris29
  30 août 2015
J'adore Alyson Noël, et je l'aime dans ses romans réalistes plus que dans ses séries(rapport à mon age ...) . Elle n'a pas "sa pareille" pour raconter Los Angeles (de l'intérieur!), la plage , le lycée , vraiment avec elle,, je retournerai bien au lycée...
Alex a 17 ans et fait n'importe quoi, son niveau scolaire chute, elle ne pourrra pas integrer une prestigieuse université et avoir une bourse (le graal aux USA...), elle séche les cours et à la place elle fait des virées à Los Angeles avec sa meilleure amie M .Toutes les deux trichent sur leur age, font des rencontres pas toujours judicieuses .
Son père est parti depuis longtemps et ne verse pas sa pension alimentaire... Sa vie , c'est un peu n'importe quoi en ce moment . Mais , elle peut se ressaisir , bosser plus , enfin ça ne dépend que d'elle...
C'est un roman très agréable à lire, qui explique aux ados que c'est à elles de batir leur avenir et de ne pas attendre trop des autres, une histoire pas "culcul", qui ne prend pas les adolescentes pour des gamines et qui appelle un chat , un chat.
Un très bon dépaysement aussi , ce qui ajoute un certain charme et peut permettre de poursuivre ses vacances d'étè... Je déménagerais bien , moi !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Cassy
  29 avril 2015
Alex est une lycéenne en dernière année qui tourne mal. Ses notes sont catastrophiques, aucune université ne veut la prendre, quand bien même, elle n'aurait aucune bourse. Et elle ne fait rien pour y remédier, préférant s'amuser avec sa meilleure amie, M.. Si Alex affiche au début un air indifférent, on découvre peu à peu ses failles et ses souffrances. Son père est parti, les laissant dans le besoin et se fiche éperdument de sa fille et de son avenir. Sa mère ne la comprend pas et les cours la désintéressent. Bref, des soucis qui peuvent bouleverser la vie d'une adolescente.
Menteuse à mi-temps est un roman distrayant mettant en scène une Alex qui décide de mentir pour se mettre en avant. Bien entendu, cela se retournera contre elle et la fera réfléchir. le thème du mensonge est aussi abordé chez sa meilleure amie, ce qui permettra d'avoir du recul sur les conséquences que cela peut avoir.
Qu'ai-je pensé de ce roman ? Et bien, il est distrayant, léger et aborde des thématiques classiques de l'adolescence : les problèmes familiaux, l'orientation scolaire, les mauvaises fréquentations, etc. Rien de particulièrement novateur mais ce n'est pas pour autant qu'il n'est pas bon. J'ai apprécié l'histoire et j'ai eu de l'empathie pour Alex qui n'est pas une mauvaise fille mais juste un peu paumée. En revanche, le roman est vraiment trop court pour apprendre à bien connaître les personnages. de plus, je dénote un certain manque de profondeur qui fait que je sois restée trop en surface.
Le roman plaira sans nul doute aux adolescents, il n'est pas mauvais et présente un certain intérêt mais j'en attendais davantage, pour ma part.
Lien : http://romansurcanape.fr/men..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
iris29iris29   30 août 2015
Ce n'est pas mal d'avoir des parents divorcés. Quand on grandit dans le comté d'Orange , ça fait de vous quelqu'un de normal. Presque tout le monde a des parents séparés ou sur le point de l'être , vu que les gens d'ici sont tous des ados attardés . La plupart des mères de mes amies prennent des cours de yoga et piquent les fringues de leurs filles pour s'habiller jeune , et leurs pères nous matent un peu trop quand on se baigne . C'est comme s'ils faisaient tous une crise de la quarantaine en permanence . En gros , la Californie , c'est comme un lycée d'où on ne sort jamais . La seule différence , c'est que les parents ont des cartes de crédit , et pas d'heure pour rentrer le soir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
iris29iris29   30 août 2015
Si tu n'es jamais venu à Los Angeles, laisse-moi te dire que ce n'est pas une grande ville , comme tu le penses sûrement. C'est plus un ensemble de banlieues reliées par des autoroutes et des boulevards . Des quartiers différents , cela veut dire des ambiances différentes .Beverly Hills , par exemple , est riche , mais pas aussi puant que dans la série télé, et Melrose est beaucoup plus sympa que les vendeuses des boutiques de luxe qui y travaillent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
iris29iris29   30 août 2015
Je m'assieds sur ma chaise bancale et me penche sur mon bureau pour voir le graffiti écrit dessus. Quelqu'un a gravé le mot CONNASSE, et je me demande si je dois le prendre personnellement.
Commenter  J’apprécie          40
JessicAlisterJessicAlister   12 janvier 2017
J'ai vachement d'ambition, quand il s'agit de trucs sans importance.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Alyson Noel (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alyson Noel
Vidéo de Alyson Noel
autres livres classés : parents divorcésVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Menteuse à mi-temps - Alyson Noël.

Qui le personnage principal ?

Alex.
Mary-Kate.
Ashley.
Douria.

12 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Menteuse à mi-temps de Alyson NoelCréer un quiz sur ce livre