AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Miaka


Miaka
  24 novembre 2014
Après un premier tome sympathique, c'est avec plaisir que je retrouve Riley pour une nouvelle aventure. Ce qui est bien avec Radiance, c'est que, comme chaque tome est assez court, c'est donc une pause idéale entre deux grosses lectures.

Pour ce second tome, nous nous retrouvons dans une ambiance colonialiste, plantations de coton, révoltes, Guerre de Sécession. Un choix très original pour de la Young Adult. Riley tombe, pendant ses vacances, sur un fantôme plutôt coriace. La jeune Rebecca est, depuis sa mort, dans une spirale de vengeance infernale, capturant tous les fantômes croisant son chemin dans une bulle de souffrance d'où personne ne peut sortir. Alors quand Caramel, son imbécile de chien et son tout aussi imbécile de guide se font emprisonner, Riley est bien obligée de trouver une solution pour les sortir de là. Et la tâche ne s'avère pas simple….

Adieu Angleterre et château hanté, bonjour Amérique colonialiste à la Autant en Emporte le Vent (en un peu plus réaliste, moins guimauve et surtout sans Scarlett). Ce tome deux est encore meilleur que le premier. On retrouve ce qui nous a plu dans le tome précédent mais avec une Riley un peu plus mature, un peu plus consciente des enjeux de son nouveau rôle. C'est court, c'est bien, c'est touchant aussi et je parie que vous ne pourrez pas vous empêcher de vous renseigner sur cette période de l'histoire après avoir tourné la dernière page de Radiance.

Alyson Noël tient là une héroïne intéressante et qu'on a plaisir à suivre dans ses aventures. J'en viens à regretter que les tomes soient si courts, tout comme la série. Mais comme on dit : Les meilleures choses sont aussi les plus courtes. Il faut savoir préférer qualité à quantité.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus