AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Pour le pire tome 3 sur 10
EAN : 9782344047682
208 pages
Glénat Manga (15/09/2021)
4.34/5   16 notes
Résumé :
Arata Natsume, employé aux services d’aide à l’enfance, la trentaine et célibataire, prend contact avec Shinju Shinagawa. Cette détenue de 21 ans est condamnée à mort pour le meurtre de trois hommes, parmi lesquels le père d’un enfant dont il a la charge. Mais au cours de son entrevue avec “Bozo Shinagawa”, comme on la surnomme, il la demande en mariage pour gagner sa confiance, dans l’espoir de lui soutirer ses secrets. Shinju lui déclare alors qu’elle va sortir de... >Voir plus
Que lire après Pour le pire, tome 3Voir plus
Shadows House, tome 1 par So-ma-to

Shadows House

So-ma-to

4.47★ (1779)

13 tomes

Talentless, tome 1 par Looseboy

Talentless

Looseboy

4.12★ (329)

10 tomes

Blue Period, tome 1 par Yamaguchi

Blue Period

Tsubasa Yamaguchi

4.41★ (2932)

14 tomes

Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Dans un style toujours aussi barré, Taro Nogizaka poursuit son drôle de thriller-romance entre un arnaqueur et une sérial killeuse. C'est toujours aussi grinçant et efficace, avec une développement surprenant dans ce nouveau tome, qui nous emmène vers de belles complications.

Depuis le début de la série, j'aime le ton totalement décalé avec lequel l'auteur raconte la rencontre entre ces deux individus à la personnalité tellement forte. Leurs échanges sont de vrais duels verbaux dans le premier sens du terme et ce tome n'y coupe. Ils font même entrer dans la danse leurs proches, c'est-à-dire l'avocat de l'une et les femmes gravitant autour de l'autre. C'est tendu à souhait ! J'adore la façon dont ils essaient de se manipuler l'un l'autre pour obtenir ce qu'ils veulent.

C'est Shinju qui gagne la partie cette fois et obtient un gros gain : le mariage tant souhaité entre elle et Arata. Je n'y croyais tellement pas, mais ces manipulations diverses et variées ont totalement piégées notre anti-héros et c'était palpitant à suivre. Maintenant on se demande bien ce qu'elle pense pouvoir tirer de tout cela et cela nous inquiète d'autant plus. L'auteur continue à la montrer tel un personnage particulièrement trouble, qui semble tout avoir de la tueuse en série mais qui semble aussi bien fragile psychologiquement. du coup, on se demande ce qui tient de la folie ou de son passé. Est-ce qu'elle joue un jeu tout le temps ou est-ce qu'elle cache vraiment des fragilités ? C'est passionnant et inquiétant de la voir évoluer sous nous yeux.

En tout cas, avec ce mariage, Arata s'est fait prendre à son propre piège et les conséquences peuvent vite arriver, ce qu'il comprend dès le procès de Shinju qui a lieu dans la seconde partie. Je trouve ça chouette de sortir un peu de derrière les barreaux de la prison pour plonger dans le milieu judiciaire. C'est d'autant plus intéressant que le duel entre les deux se déplace donc et qu'à leur insu les autres y assistent avec une Shinju qui joue à merveille la petite ingénue, ce qui est très déstabilisant mais percutant.

Nous continuons donc à ressentir ce malaise entre les personnages dans chaque case dessinée par l'auteur qui, il faut le dire, a vraiment le sens de la mise en scène. Il saisit à merveille le burlesque de la situation. Il pousse juste comme il faut les exagération de chacun des personnages. Tout est sur une corde raide, mais une corde particulièrement solide et maîtrisée car maintes fois utilisée par Taro Nogizawa, ce qui rend le dessin certes singulier mais particulièrement efficace ici.

L'auteur poursuit ainsi son récit grinçant du duel entre notre tueuse en série présumée et son prétendant légèrement arnaqueur sur les bords. La tension est toujours palpable. Chacun continue d'avancer ses pions. Chacun gagne à tour de rôle et même si Shinju semble avoir un coup d'avance rien n'est gagné, c'est ce qui est passionnant à suivre dans ce jeu de dupes !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          50
C'est de la folie totale. On ne cesse de nous retourner le cerveau, de nous surprendre, du début à la fin.
C'est tordu à souhait, et en même temps certaines situations deviennent tellement décalées que ça nous fait rire.
C'est aussi glaçant, terrifiant, que drôle, et cela aussi c'est quelque chose.
L'étau s'est de plus en plus resserré autour d'Arata, célibataire endurci, qui l'a fait par choix, et qui est bien embêté par la pression sociale, mais maintenant qu'il s'est lancé dans un jeu dangereux avec une tueuse en série, c'est encore une autre affaire.
Réfléchir au devoir que lui a donné Shinju Shinagawa va finalement être une mince affaire comparé au reste.
Arata Natsume prend des idées partout où il peut, mais elle va aussi le faire suer à grosses gouttes. C'est à se demander qui entube, et manipule plus l'autre. L'avocat de Shinjiu peut également être inquiétant par moment.
L'affaire avec son procès en appel nous fait une nouvelle fois retenir notre souffle, mettant en avant de nouveaux éléments, mais également une toute nouvelle situation. Shinju est méconnaissable par rapport aux autres fois et abat de nouvelles cartes.
Les autres qui font toujours aussi peur c'est des gens qui viennent assister au procès et semble s'en délecter, leurs expressions sont aussi à vous faire pâlir.
Impossible de savoir ce qui nous attend encore, et nous ne sommes certainement pas prêts mais curieux.
Ce tome a monté de niveaux et nous montre qu'on ne va pas perdre de temps, et que par moment il va falloir passer à l'acte.
En même temps, en toile de fond, nous avons des réflexions intéressantes sur le mariage, la pression sociale etc.
Commenter  J’apprécie          20
Oh comme j'avais hâte de retrouver ce manga! Ça fait des lustres que je n'avais pas lu un tome et comme ça fait du bien de se replonger dans cette histoire complètement loufoque! J'avais adoré les deux premiers tomes, je les avait trouvé vraiment excellent et je n'avais qu'une hâte: découvrir la suite. Plus on avance dans cette série, plus on découvre des choses et plus l'histoire est palpitante. J'aime le côté vraiment original de cette histoire, c'est tellement bien pensé et surtout je trouve ça tellement drôle! C'est vraiment un excellent manga!

Dans ce troisième tome, on retrouve Arata en assez mauvaise posture tout de même! En effet, Shinju la menace de lui coller un procès aux fesses si il ne lui donne pas la preuve qu'il veut véritablement se marier avec elle. Arata n'a plus d'autre choix que de passer le cap pour de vrai avec elle.. On va également se retrouver au procès en appel de Shinju qui se met à acclamer son innocence désormais..

Une des choses que j'aime le plus dans cette histoire, c'est tout cet humour qui s'en dégage. Parfois c'est drôle malgré eux, c'est toute la situation qui est drôle pas forcément parce que untel a dit quelque chose. Arata s'est mis dans une belle mouise maintenant et il n'a plus d'autre choix que de véritablement se marier, pour de vrai, avec elle. le pauvre il en voit de toutes les couleurs avec elle! Shinju est un personnage si complexe mais oh combien intéressant! J'ai très très hâte de découvrir bien plus son procès, voir si on continue d'apprendre des choses, comment elle va se comporter, voir si il va y avoir des retournements de situation et j'en passe. Et puis, qu'est ce que j'aime la relation entre Arata et Shinju, un vrai duel psychologique entre ces deux là!

Je m'en vais de ce pas me plonger dans le quatrième tome, j'ai hâte de découvrir le procès de Bozo, je sens que l'on va découvrir encore un tas de choses sur elle mais que l'on va aussi avoir droit à des moments mémorables. Je pense que l'on va encore beaucoup rire et qu'on va avoir droit à un sacré rebondissement. J'aime énormément ce manga, je trouve l'histoire si originale et si excellente! Un vrai bonheur!
Lien : https://enairolf.home.blog/2..
Commenter  J’apprécie          30
En découvrant la nouvelle série publiée par Glénat , "Pour le pire", je pensais que le couple central, une fois marié, s'affronterait à domicile et que le suspense reposerait sur l'assassinat possible du marié par son épouse psychopathe. Cette piste n'est pas évincée. Il est possible que "Bozo Shonagawa" une fois mariée sorte de prison et reprenne du service, que nous assistions à ses meurtres passés et à venir dans les tomes qui vont suivre le troisième. Mais jusqu'ici, la jeune femme est restée en prison et le duel psychologique avec Arata nous fait douter de sa culpabilité. de même, Taro Nogizaka parvient à nous intéresser au sort de la prisonnière, à nous faire voir ce monstre comme une victime. En quelques scènes, on se met à ne pas apprécier la façon dont Arata Natsume joue avec les sentiments de la mariée, alors qu'il est sans doute tout simplement la proie qu'elle recherchait. Mais difficile à ce stade de l'histoire de deviner le véritable visage de Shinju... on peut émettre des hypothèses, mais ce titre est un thriller bien mené malgré un premier tome qui ne m'avait pas pleinement convaincue car il posait vite les bases du mariage essentiel à la progression de l'intrigue à venir.
Lien : https://www.instagram.com/fo..
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
MangaNews
16 septembre 2021
Une héroïne serial killer, mythomane, psychopathe mais néanmoins sensible et attendrissante… Comme Arata, vous succomberez vite aux charmes venimeux de cette héroïne hors du commun, et suivrez avec intérêt cette enquête qui n'est pas sans rappeler Mindhunter. Et comme toujours, les traits de Nogizaka sculptent avec réalisme toute la beauté et la noirceur de l'âme humaine !
Lire la critique sur le site : MangaNews
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Quand je dis que je n’ai ni femme, ni enfants on me traite comme si je redoublais ma propre vie ! Alors que je ne veux ni l’un ni l’autre !!
Commenter  J’apprécie          10
Dans tes rêves. Innocence et acquittement ce sont deux choses différentes, tu sais ?! Si tu tues quelqu’un mais qu’on ne peut pas le prouver, tu es acquittée. Si tu n’as tué personne, tu es innocente !
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Video de Taro Nogizaka (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Taro Nogizaka
Dans cet épisode, nous recevons @MademoiselleSoso pour parler de Pour le Pire et, plus généralement, de l'oeuvre de son auteur : Taro Nogizaka !
autres livres classés : mangaVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (28) Voir plus



Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1449 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

{* *}