AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Akira Nagai (Antécédent bibliographique)
EAN : 9782723465342
224 pages
Glénat (03/07/2008)
4.25/5   16 notes
Résumé :
Ryutaro Asada est un chirurgien de génie ayant travaillé dans les conditions les plus difficiles : ancien chef d’une équipe médicale faisant partie d’une ONG, Ryutaro est habitué à opérer, malgré le manque d’équipements et de médicaments, dans des régions du monde ravagées par des conflits armés. Cette expérience lui a permis d’acquérir une habileté chirurgicale hors du commun qui lui permet de réussir des opérations que peu de ses confrères auraient tentées. De ret... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Tachan
  21 mai 2020
Vous êtes en manque de séries médicales comme Urgences et Greys Anatomy, vous cherchez le même univers en manga, jetez-vous sur Team Mediacal Dragon ! Alors que je n'attendais vraiment rien de ce titre, j'ai été agréablement surprise par son ton, son sens du rythme et ses messages, je le recommande donc chaleureusement aux amateurs du genre !
C'est à un duo d'auteurs que nous devons TMD : Akira Nagai, que je ne connaissais pas, et surtout Taro Nogizaka, que j'ai beaucoup aimé dans La Tour Fantôme et moins dans le 3e Gédéons. Ensemble, ils se sont alliés pour bâtir un seinen classique mais solide fonctionnant comme une diatribe contre le système médical et surtout hospitalier japonais, un régal !
Ryutaro Asada est un chirurgien de génie ayant travaillé dans les conditions les plus difficiles : ancien chef d'une équipe médicale faisant partie d'une ONG, il est habitué à opérer, malgré le manque d'équipements et de médicaments, dans des régions du monde ravagées par des conflits armés. Cette expérience lui a permis d'acquérir une habileté chirurgicale hors du commun qui lui permet de réussir des opérations que peu de ses confrères auraient tentées. de retour au Japon, alors qu'il mène une vie paisible, il reçoit la visite d'Akira Kato, une jeune chirurgienne qui rêve d'être promue professeure en réalisant une opération du coeur extrêmement difficile : l'opération Batista. Selon Akira, seule une équipe dirigée par Ryutaro serait capable de réussir une telle prouesse. Malgré leurs idées divergentes sur la médecine, elle arrive à convaincre Ryutaro de rejoindre son projet en lui promettant de pouvoir choisir sa propre équipe. L'arrivée de Ryutaro va bouleverser l'hôpital universitaire très conservateur où les luttes de pouvoir sont incessantes et où le premier souci des docteurs n'est que de protéger leur carrière.
Dans un habillage terriblement efficace : narration dynamique, héros charismatique, cas percutants, le titre propose une remise en cause de la façon dont fonctionnent les hôpitaux au Japon. le héros est un médecin qui semble avoir fui ce milieu vérolé par les ambitions des uns et des autres où l'on préfère réaliser une opération comme dans les manuels quitte à tuer le patient, ou bien où on envoie dans un autre hôpital les patients critiques afin de ne pas faire baisser ses chiffres, ou encore où on renvoie des patients mourants chez eux pour la même raison. Détestable ! A chaque chapitre, nous découvrons un nouveau cas qui est là pour éclairer les failles du système à tous les niveaux. Glaçant !
Heureusement, les auteurs ne se contentent pas de faire un inventaire qui serait assez glaçant, ils mettent aussi en scène un médecin qui va donner un bon coup de pied dans la fourmilière et qui donc propose un espoir face à ce triste bilan. Sans ça, la lecture ne serait pas supportable. Ici, le héros Ryutaro Asada, se pose en véritable tornade qui va tout emporter sur son passage. Il est fort, charismatique, anticonformiste et terriblement doué dans son domaine. Pour autant, il n'est pas imbu de lui-même et sait repérer les gens de talents et qui partagent ou peuvent partager ses convictions. Ainsi, c'est passionnant de le voir petit à petit réunir l'équipe dont il aura besoin pour l'opération demandée par Akira. On découvre grâce à lui plusieurs personnages à fort potentiel, du jeune interne falot qui doute beaucoup et qui ressemble à beaucoup des héros futurs de Taro Nogizaka, à l'infirmière sûre d'elle dans son boulot et dans l'intimité, en passant par le médecin cardiologue tout feu tout flamme, ou l'adjointe du professeur, une femme de poigne qui sait ce qu'elle veut. L'association risque de se révéler explosive.
Du côté médical, nous avons droit à plusieurs cas variés. On voit la vie dans l'hôpital : visite, admission, opérations, rendez-vous des commerciaux, attente dans les salles de repos, discussions dans les couloirs et bureaux, et surtout jeux de pouvoir pour se faire bien voir et gravir les échelons. C'est édifiant et très immersif. On évoque des cas sérieux avec des termes médicaux précis et les auteurs explicitent simplement les procédures et les maux dont souffrent les patients, sans que cela soit indigeste. Cependant, le côté très excessif du héros peut parfois faire douter du réalisme de certaines scènes et ça c'est dommage. Certes cela profite à la mise en scène dramatique du titre mais ça joue aussi sur sa crédibilité et pas dans le bon sens...
Taro Nogizaka, le dessinateur, propose ici son travail le plus ancien paru en France. En effet, La Tour Fantôme et le 3e Gédéons qui m'avaient tant séduite graphiquement sont postérieurs. Pour autant, il a déjà un coup de crayon sûr. Les personnages ont des designs variés, ils sont très expressifs et on ressent toute la force et le charisme du héros lors de ses interventions. Les décors sont soignés et précis. Mais l'ensemble ne m'a pas fait forte impression comme dans ses autres titres. Je le trouve plus consensuel et moins marquant ici. Quant aux couvertures, il faut l'avouer, elles sont assez repoussantes dans le genre avec l'illustration en petit par rapport au logo surdimensionné du titre et au résumé dont on se demande ce qu'il vient faire là... S'ils avaient voulu tuer le titre, ils n'auraient pu mieux faire.
Team Medial Dragon fut une très bonne surprise. C'est une série médicale critique sur le système japonais qui semble de qualité. le titre ne se contente pas de dénoncer et raconte une vraie histoire à l'aide d'une narration efficace et de personnages au potentiel intéressant. Cependant, la longueur de la série joue un peu contre elle : 25 tomes à son actif... J'aurais aimé la découvrir à l'époque parce que je ne sais pas si j'aurai le courage de la rattraper désormais ^^!
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Sabrina1988
  26 avril 2020
Premier tome de ce manga lu en ligne grâce aux éditions Glénat, opération spéciale confinement.
Manga dans le domaine médical japonais. Une étudiante en médecine doit préparer sa thèse sur le thème de l'opération Batista, une opération chirurgicale à coeur ouvert technique et très risquée et qui va avoir lieu dans l'hôpital.
Pour réussir sa thèse, elle prend contact avec un médecin, Ryutaro, qui n'exerce plus depuis qu'il a désobéi aux ordres de son supérieur lors d'une mission en Afrique au sein d'une ONG avec la Team Medical Dragon.
Ryutaro va donc retrouver cet univers des hôpitaux japonais qu'il déteste car pense que tout le personnel est perverti par l'ambition carriériste avant la priorité du patient.
Mais il ne se fond pas dans la masse pour autant, au contraire. Il impose son caractère à ses collègues et ses méthodes de soin hors normes.
Il fait la rencontre d'un jeune interne qui commence à être dégoûté par les méthodes des médecins prêts à tout pour évoluer professionnellement, au détriment des patients.
Il le prend sous son aile et lui enseigne, de façon non conventionnelle, que c'est en pratiquant la chirurgie que l'on apprend davantage que dans les manuels.
Cette immersion dans le monde cruel de la médecine est très intéressante.
Le héros est une sorte de Dr. House qui, malgré son caractère antisocial met tout en oeuvre pour sauver ses patients, au risque de violer le règlement.
Belle critique des hôpitaux qui sont devenus de vraies entreprises commerciales et qui pensent plus à limiter les coûts que de sauver des vies.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Erik_
  30 août 2020
Après « La Main droite de Lucifer », voici Team Medical Dragon sur le même thème à savoir la pratique de la médecine. Pour autant, il y a une très grande différence de traitement. Il est dommage que le titre gâche un peu le propos sérieux de ce manga. C'est un genre de dream team de l'opération chirurgicale à coeur ouvert.
En fait, on nous dit d'emblée que le système de la médecine au Japon est une vraie catastrophe avec des médecins qui sont des seigneurs accompagnés de vassaux qui sont les internes et les patients sont les serfs. Ils ont un droit de vie ou de mort sur les malades. D'ailleurs, le médecin ne s'intéresse pas au malade mais à la maladie ce qui est un challenge pour pouvoir progresser. Honnêtement, si l'ordre des médecins avait vent de cette BD, il pourrait la faire interdire. C'est très grave ce qui est dénoncé d'autant que ce sont des vies qui sont en jeu.
Pour faire passer la pilule, on ridiculise le titre et on présente un héros un peu insouciant qui se tape l'infirmière dès les premières pages. Après l'amour, celle-ci fait un pneumothorax et le récit est lancé. C'est d'ailleurs diablement efficace dans la mise en scène. On ne perd pas le fil.
C'est un seinen plutôt joliment dessiné qui a d'ailleurs reçu un grand prix au Japon (prix du manga Shōgakukan pour ceux que cela intéresse). c'est un peu un mélange d'Urgences, Dr House et Grey's Anatomy. Outre les histoires sentimentales, cela pointe du doigt les défaillances du système médical japonais. C'est là qu'on se dit qu'on a bien de la chance dans notre pays la France.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
sword
  30 avril 2013
Les hôpitaux du japon sont corrompus, une jeune femme préparant une thèse, cherche également à changer tout ça. Pour se faire, elle demande l'aide de Ryutaro ex-chirurgien de génie d'une ONG. Celui-ci va devoir monter une équipe pour l'assister. Ses méthodes assez spéciales et sa façon de faire atypique, lui donne une image de rebelle de la médecine, se fiant d'avantage à son expérience qu'aux manuelles d'apprentissage, il sauve les patients qui aurait dû mourir.
Un manga très intéressant, bien que j'espère que ce ne soit pas la réalité. On apprend beaucoup sur la médecine, le personnage, décalé, donne le ton et l'aventure s'avère riche en surprise. Je pense que je vais me laisser aller à lire la suite ;)
Commenter  J’apprécie          20
Saralyn
  25 avril 2020
Dans ce titre, le lecteur suit une équipe médicale et plus particulièrement un super chirurgien impétueux, Asada...
Mon avis : un seinen dont le tome 1 offre une entrée immersive dans le système hospitalier japonais. Termes médicaux, transmission des savoirs, apprentissage, relations entre médecins et avec les patients sont au programme !
Un manga au fond intéressant servi par des illustrations détaillées. Une bonne lecture !
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
Stephanie39Stephanie39   07 septembre 2019
- L'opération est un succès. Mais... le patient n'a pas tenu.
J'ai tellement entendu cette réplique que j'en suis malade...! C'est une excuse souvent utilisée par les chirurgiens quand un patient meurt alors que les procédures ont été suivies... Cet enfoiré dit ça comme ça, devant le patient qu'il a laissé mourir.
Commenter  J’apprécie          10
Stephanie39Stephanie39   07 septembre 2019
Tu dois apprendre à faire un peu plus confiance à ton équipe...! L'anesthésiste et les infirmières ne sont pas tes esclaves. Nous mettons nos capacités individuelles en commun pour compenser tout ce qui nous manque. C'est comme ça que l'on opère ici!
Commenter  J’apprécie          10
swordsword   30 avril 2013
"éviter les opérations risquées et renvoyer chez eux... les incurables... Voilà les principes du professeur Noguchi.
-mer...merci docteur.
-Je vous en prie. Portez vous bien."
Commenter  J’apprécie          10
Sabrina1988Sabrina1988   26 avril 2020
- "Professeur adjoint"... Je ne pensais pas voir une femme en lisant ça.
- C'est un problème que je sois une femme ?
- Non ! Mais tu as dû avoir du mal !
Commenter  J’apprécie          00
Sabrina1988Sabrina1988   26 avril 2020
Un médecin est fait pour sauver des vies.
Mais ce qui fait progresser un chirurgien c'est le nombre de patients qu'il tue.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : chirurgieVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
235 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre