AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782956171409
102 pages
Éditeur : compte d'auteur (11/11/2017)
5/5   1 notes
Résumé :
Repousser
la colère et méconnaître
la rage.
Voler.

Agripper et rogner.
La carcasse du désastre.
Rogner.

Superposer les mondes.
Quotidien et idéal.
Transcender la vie.
Entrer en elle.
Elle.

Brillante.
Brillance.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
CorinneCo
  26 mars 2018
La poésie loin des explications littéraires, des recherches linguistiques ou des formatages analytiques et philosophiques, est pour moi, une source mystique intérieure. Un lieu où l'infime seul nous parvient. L'intimité de la poésie peut nous faire baisser les paupières ; la transparence de cette écriture peut nous faire trébucher et nous désorienter. Je remercie donc Blanchenoir de nous faire lire ses mots, de nous offrir cette part d'elle-même où l'entre-soi et le monde se mêlent. Et je suis pleinement heureuse de voir la concrétisation de ce livre.
« Laisser aller la pensée à la vermine » dixit Blanchenoir, oui, à la vermine et à l'élévation de l'âme.
Il y a, bien sûr, dans ce recueil, la philosophie comme lait substantiel ; l'interrogation de l'humain face à lui-même et au monde, mieux, à la société moderne. A cette société actuelle. Son écrasement, son enlacement, son incompréhension et les mots pour s'en échapper ; s'en protéger ? Ce qui est présent au fil de ces pages, est l'humanité amoureuse. Dire l'amour serait trop simple et trop réducteur. La chaleur de l'humanité s'imprimant dans ces textes recèle toutes les formes. Elle se mêle à un glacis précieux et précis rehaussant la qualité de l'écriture.
Évidemment je ne peux ne pas penser à Maurice Blanchot en lisant ces poèmes ; ces mots évidés pour mieux en toucher la moelle, cette écriture libérée.
Le poème « L'orchidée » m'a fait penser à Robert Desnos, je ne parle pas du poème dans son ensemble mais de certaines strophes. Les passerelles sont multiples, invisibles et mystérieuses. "L'orchidée " est un beau poème à l'écho classique.
Les deux derniers poèmes sont d'une intimité soyeuse et touchante. Ce sont comme des archives du coeur qui s'ouvrent à nous. le livre se clôt sur cette offrande. Un don de soi.
Laissez-vous porter par les mots ; l'émotion vous saisir. Découvrez les poèmes de Blanchenoir. Faites le voyage et accostez à cette île.
"J'arrive ! Nous voilà !
C'est toi.
Lisons ensemble ! "
« Courbure de l'espace
Dorure de l'audace
Glisse dehors
Et dedans
Tout le temps. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          375

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
CorinneCoCorinneCo   21 mars 2018
Ce serait si tendre
Et si facile
Si la faucille
Faisait fuir ces
Futiles floraisons !

Floraisons de son coeur,
Floraisons du malheur
Dimensions extatiques
Provenant du vent de la
Musique, métallique. Diabolique,
Dynamique et joueuse.

La musique anxieuse.
En attente.
La musique qui vient
Et qui s'en va.
Commenter  J’apprécie          180
blanchenoirblanchenoir   25 février 2018
Être sans origine

Pouvoir voler. Pas de lieu d'origine.
Coupée de la naissance.

Être sans origine.

Vouloir avancer. Hasarder.
S'agripper à la vie qui désunit.

Être sans origine,
Toujours en exil
Exil de la pensée
Qui ne sait où se ressourcer,
Où se retourner.

Être sans origine
Éparpiller son moi
Contre toues les lois
Avancer, Avancer, Avancer.
Commenter  J’apprécie          110
CorinneCoCorinneCo   08 juin 2018
Jusqu'à ce que la courbure du désir rejoigne
l'ombre du délice.
S'effondrer dans l'obscurité
Armée.
Commenter  J’apprécie          292
CorinneCoCorinneCo   21 mars 2018
J'attends le hasard
J'attends la rencontre de la rencontre.
Entre le dedans et le dehors. Ecrire.
Commenter  J’apprécie          130
blanchenoirblanchenoir   25 février 2018
Toi : ce lui qui ne te parle pas.
Commenter  J’apprécie          60

autres livres classés : poèmesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
935 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre