AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 202009309X
Éditeur : Seuil (01/10/1986)

Note moyenne : 3.3/5 (sur 10 notes)
Résumé :

Ce livre met en valeur les caractères originaux du processus de formation de la classe ouvrière au sein de la société française. Ouvriers de l'artisanat urbain et ouvriers-paysans ont pu éviter le déracinement jusqu'à la fin du XIXe siècle, en s'opposant efficacement aux mutations économiques irréversibles. La deuxième vague d'industrialisation a brisé cette logique en assurant le triomphe d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   22 janvier 2019
Certes, de nombreux aspects du monde ouvrier sont aujourd’hui mieux connus qu’il y a quinze ans. Nous avons une vue plus précise sur les pratiques sociales dans l’entreprise, la sociabilité de quartier, la culture du travail, l’attitude du prolétariat au cours des deux guerres mondiales. La recherche s’est étendue à de nouvelles régions. Des branches professionnelles et des métiers jusqu’ici peu étudiés ont été passés au crible ; les comparaisons à l’échelle internationale se sont multipliées. Mais les questions qui intéressaient les historiens sociaux à l’époque où je l’ai écrit étant aujourd’hui passées de mode, la réflexion sur la construction du groupe ouvrier n’a pas beaucoup progressé. La démobilisation des classes populaires a eu des conséquences importantes pour la recherche historique elle-même. Les études sur le sujet se sont raréfiées. Dans le même temps, le mouvement ouvrier n’ayant pas été à la hauteur de leurs espérances de jeunesse, les historiens sociaux ont préféré regarder le monde « par en bas », négligeant l’étude des modes de groupement propres aux milieux populaires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Gérard Noiriel (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gérard Noiriel
Des cahiers de doléances de l'Ancien Régime aux cahiers de doléances contemporains, en passant par les révoltes des croquants, la lettre ouverte, la pétition, la manifestation ou la grève, s'adresser au puissant est un geste qui se décline en de nombreuses pratiques et qui en dit long sur l'essence du pouvoir.
Pour esquisser une histoire de ce répertoire d'actions, Emmanuel Laurentin et Béatrice Bouniol s'entretiennent avec les historien-ne-s Eric Anceau, spécialiste de l'histoire des pouvoirs et de l'action publique au XIXe siècle, Marie Dejoux, autrice de "Les enquêtes de Saint Louis : gouverner et sauver son âme" et Gérard Noiriel, directeur d'études à l'EHESS.
Une émission enregistrée en public à la Sorbonne, à l'occasion du forum France Culture "Participation, représentation, information : #Le nouvel âge de la politique ?".
Pour en savoir plus : https://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/alerter-le-pouvoir-entendre-le-citoyen
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/¤££¤22Gérard Noiriel10¤££¤6khzewww2g
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture/
+ Lire la suite
autres livres classés : classe ouvrièreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1704 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre