AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2362290034
Éditeur : Bruno Doucey (25/10/2010)

Note moyenne : 3.3/5 (sur 5 notes)
Résumé :
12 janvier 2010. Un séisme sans précédent dévaste Haïti. Ce jour-là, James Noël se trouve à Port-au-Prince où je dois le rejoindre pour préparer la publication de ce recueil, écrit bien avant le drame. Mais la vie bat les cartes autrement. James sort sain et sauf des décombres de la ville, la culture reprend ses droits. Des poings chauffés à blanc ne témoigne pas seulement du caractère visionnaire de la poésie. Il révèle aussi la vitalité, charnelle et contagieuse, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
stefferon
  13 juin 2014
**MASSE CRITIQUE**
Mais pourquoi donc ai-je choisi ce titre ? Moi qui ne comprend rien à la poésie.
J'y suis imperméable. A part que ça rime. Et encore pas toujours.
Pour peu qu'on la lise à haute voix ça fait même de la musique.
Je me laisse prendre par les sons. Des images volettent, je crois y percevoir un sens. Et puis non ça s'envole avec les strophes comme une pluie à l'envers. Tous ces mots la tête en bas.
De la violence, de l'amour, de la peur, la pluie et l'océan, toutes ces sensations se mélangent.
Au bout du bout la poésie "Des poings chauffés à blanc" me laisse pleine de l'envoûtant questionnement d'un autre langage.
Commenter  J’apprécie          82
ptitemarjo
  29 juin 2014
J'avais découvert un autre texte de James Noël, jeune auteur haïtien, mais pour la jeunesse. J'avais beaucoup apprécié "La fleur de Guernica".
Je me suis donc réjouis à l'idée de découvrir ce texte offert par les Editions Bruno Doucey et Babelio que je remercie au passage.
Je ne suis pas une grande habituée de la poésie. J'aime bien lire quelques pages, laisser le livre et le reprendre. Les poèmes de James Noël sont actuels.
Certains m'ont plus touchés que d'autres.
Certains passages sont restés très opaques pour moi, je n'ai pas toujours compris. Des thématiques sur le temps, la nature, la vie, c'est très riche.
J'ai adoré la notice qui nous plonge dans cette lecture, un rythme s'impose directement à la lecture. En voici un court extrait:
" Ce livre c'est mon être à l'état de projet
mon encre en crue
et en rut
mon verbe mon intransigeant
conjugué à tous les temps
au passé au présent et à l'avenir
une mise à néant pour narguer la mort
je suis tenté d'inviter les lecteurs
à le lire aux ciseaux
couper mes phases de tendresse lunaire
à retardement orgasmique... "
J'ai apprécié ces quelques moments passés en compagnie de ce livre...

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Charybde2
  17 mars 2013
Avant-dernier recueil d'un jeune poète haïtien : des passages brillants malgré quelques scories...
Datant de 2010, cet avant-dernier recueil du jeune poète haïtien James Noël - que j'ai découvert sur la magnifique compilation de poésie créole "L'or noir", lue et mise en musique par Arthur H, aux côtés d'Aimé Césaire, d'Édouard Glissant ou de Patrick Chamoiseau - contient plusieurs passages exceptionnels (dont entre autres un magnifique hommage au Rimbaud du "Bateau ivre", créolisé pour l'occasion), légèrement noyés malheureusement au sein de textes sensiblement moins intéressants. Suffisamment de moments de brillance pour me donner envie d'en découvrir davantage.
"MAUVAIS SORT
On a tous
le poids d'un mot sur l'épaule
l'ellipse d'une parole donnée
verre cassé
qui remonte à l'enfance des sources
on porte tous des bleus
brèches dévorantes de l'être
habitées par le bruit d'une langue
qui ne parle que dehors
j'ai raté le train de phrase
qui traverse
mon déraillement
phrase qui m'éclaire
papillon de nuit qui se passe des lèvres."
"TOUT POÈME EST UNE LANGUE MISE EN SITUATION D'ÉMEUTE
(...)
aussi vrai que deux corps connectés par l'amour
peuvent produire de l'électricité aux quatre coins du monde
une langue en émeute
peut capturer tous les silences
tenus en laisse depuis la nuit des temps."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
melina1965
  06 juillet 2013
Sorti indemne du séisme qui a dévasté Haïti le 12 janvier 2010, James Noël nous donne ici des poèmes qui résonnent comme une profession de foi, des mots qui aident le corps à quitter le sol et le quotidien qui nous y colle. Les poings chauffés à blanc sont ceux du poète qui fulmine face à la voie/voix du monde. Il est de ceux qui pensent qu'
« une langue en émeute
peut capturer tous les silences
tenus en laisse depuis la nuit des temps »
et rejoint en cela les héritages poétiques de René Depestre et de Frankétienne.
Un recueil qui fait longtemps écho dans l'esprit du lecteur.
Commenter  J’apprécie          30
zoar1760
  30 avril 2015
escritores en silencio
Lien : https://www.facebook.com/Esc..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
coco4649coco4649   01 février 2019
Poussière d’étoile


Mille fois
plus que mille fois
vaut mieux être une luciole
rien qu’une luciole
pour élucider dans la nuit
l’éloquence fine d’un grain de poussière
qui attend sa révolution de jour
avec le vent qui arrive
à bout de souffle
charriant dans la gueule
son champ de paraboles du semeur

mille fois
vaut mieux être une luciole
qu’une étoile filante
fiancée à sa chute
Commenter  J’apprécie          160
ptitemarjoptitemarjo   29 juin 2014
Néant bleu

L'erreur seule récupère
cette vie
cette ville
entre la mer et l'enfance
ivre-née de cette mer
de trop
de bleu

néant
merde trop de bleu
Commenter  J’apprécie          40
coco4649coco4649   01 février 2019
Sur le vif


La beauté
est celle qui palpite dans l’instant
celle qu’on saisit par tressaillement
ou par erreur
Commenter  J’apprécie          00
Videos de James Noël (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de James Noël
Dernière Phrase, James Noël
autres livres classés : haïtiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
750 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre