AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226402152
Éditeur : Albin Michel (04/01/2018)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Lorsque huit hommes et deux femmes s'installent sur la base scientifique de New Aberdeen, en plein océan austral, au milieu des otaries à fourrure, des albatros, des gorfous et des skuas, aucun d'entre eux ne s'attend à jouer les Robinson Crusoé du XXIe siècle. Mais dans cet écosystème coupé du monde, même les plus passionnés par l'observation des espèces rares dont l'îlot est le dernier repaire finiront par se concentrer sur leur propre survie. Qui résistera à l'av... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
virginie-musarde
  11 janvier 2018
Êtes-vous prêts à passer un an au bout de nulle part avec une équipe de scientifiques ? A partager votre quotidien avec des otaries agressives, une colonie envahissante de rats, une collègue végétarienne, un mec lourdingue en manque de sexe et avec des liaisons externes bien plus qu'aléatoires ?
C'est le cas de Charles-Charlie Cookers, maori, cuistot, juste divorcé, qui remplace au pied levé un autre cuisinier et se joint à cette expédition peu ordinaire.
Si ce type n'était pas si philosophe, nul doute qu'il n'aurait pas résisté, comme tous les autres, quand il s'avère que le bateau de la "relève" ne viendra pas les chercher...
J'ai été captivée par ce roman, par cette aventure au milieu de nulle part, par les rapports de force ou d'amitié (mais aussi d'amour ?) s'instaurent comme un moyen de survivre. Pourtant, je n'ai pas toujours été emballée, ne pouvant m'empêcher de penser à "Soudain, seuls" d'Isabelle Autissier qui m'avait tant marquée.
Mais j'ai aimé ce roman, j'ai aimé le ton du narrateur (le cuistot), sa manière d'appréhender cet exil forcé, ce qu'il parvient à distiller d'espoir et de renoncement, d'optimisme, et ce ton souvent teinté d'humour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Beffroi
  20 août 2018
Pour l'été, vous trouverez un peu de fraicheur avec le roman d'Estelle Nollet qui se déroule sur l'île imaginaire de New Aberdeen, en plein océan glacial antarctique. « Sur une carte, l'île est un si minuscule point de basalte caché dans l'océan qu'on aurait pu la prendre pour un trou de punaise sur un planisphère ou une crotte de mouche sur un globe terrestre oublié dans un grenier ».
Chaque année, 10 personnes se relaient pour occuper la base scientifique : des biologistes, ornithologues, géologues…mais aussi cuisinier. C'est d'ailleurs ce dernier, Cookers, un cuisinier néo-zélandais qui nous raconte l'histoire. On suit la vie, forcément compliquée de ce petit groupe qui vit en communauté : 8 hommes et 2 femmes. Tout se dérègle quand, au bout de 10 mois, la parabole est abimée et empêche toute communication avec l'extérieur… mais le drame survient au terme de l'année : aucun bateau ne vient assurer la relève ! le groupe est bloqué pour une durée indéterminée …
J'ai aimé ce huis-clos pour le style (l'écriture est très dynamique), la nature. Les relations humaines sont bien-sûr le coeur du livre : que faire face à cet isolement au bout du monde ? Cela sonne vrai car l'auteur a vécu, en résidence d'auteur en Nouvelle Zélande et sur une base similaire dans les terres australes françaises. J'ai cependant trouvé que l'événement perturbateur arrive un peu tard.
C'est un livre à découvrir et un auteur à suivre… Pour une fois, la 4ème de couverture dit vrai : « Estelle Nollet poursuit une oeuvre tonique et singulière ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
danielegodardlivet
  08 octobre 2018
J'ai beaucoup aimé Community d'Estelle Nollet. Une île imaginaire au bout du monde, une mission scientifique qui tourne mal, des pays où elle est allée et dont elle parle sans pathos bien que les événements qui s'y déroulent prennent un tour dramatique. Il y a quelque chose de léger et de frais dans son écriture simple mais plutôt inventive. Pourquoi ne parle-t-on pas plus de cette plume agréable et engagée...qui en dépasse bien d'autres ?
Lien : https://www.lesmotsjustes.org
Commenter  J’apprécie          10
mpsoriano
  23 février 2018
Interview d'Estelle Nollet en suivant le lien
Lien : https://thisisrocknpages.blo..
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
LeMonde   26 mars 2018
La romancière a conçu « Community » sur l’île Amsterdam, littéralement au milieu de nulle part.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Videos de Estelle Nollet (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Estelle Nollet
Estelle Nollet - On ne boit pas les rats-kangourous .Un hameau perdu en plein désert, deux boutiques, l'épicerie de Monsieur Den et le café de Dan où tous les soirs les paumés qui y végètent se retrouvent et éclusent au comptoir. de ce pays, personne ne peut sortir. Willie, qui y est né et ne connaît rien d'autre, le sait mieux que personne. Mais vient le jour où le garçon de 25 ans se pose la question, et rien ne sera plus comme avant.Ce premier roman au climat étrange, proche de l'imaginaire du Caldwell de la Grande Dépression, ou du Mc Carthy de La route frappe l'imagination par son évocation de personnages déchus, au bout du rouleau, ou d'innocents magnifiques dans un nulle part aride, implacable et ordinaire.
+ Lire la suite
autres livres classés : huis-closVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2784 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre