AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Michèle Albaret-Maatsch (Traducteur)
ISBN : 2080671367
Éditeur : Flammarion (01/11/1998)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Dans les rues de Manchester, battues par la pluie et infestées d'ombreflics, errent les Chevaliers du Speed, une bande de déjantés accros aux plumes Vurt, la meilleure drogue qui se puisse rêver. Comme dit maître chat, cependant, soyez prudents, très prudents, ce voyage n'est pas pour les faibles. Mais Scribble n'en fait qu'à sa tête. Il recherche la plume Vurt, ultime, mythique. Une quête qui le mènera au-delà des frontières de l'amour et de lui-même, sans espoir d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (3) Ajouter une critique
Nonivuniconnu
16 mars 2014
Vurt, de Jeff Noon, avait tout pour me plaire. Avec son histoire de junkies shootés aux mondes virtuels dans un Manchester post-apocalyptique, c'était même presque gagné d'avance. En plus, pour une fois, sa version numérique est moins chère que le papier : l'occasion de faire chauffer ma liseuse qui commençait à prendre la poussière.
Son pitch est pour le moins original. le narrateur, Scribble, cherche sa soeur Desdémone, disparue dans un monde virtuel (un « Vurt ») et échangée par accident contre une grosse bestiole visqueuse surnommée La Chose. Les Vurts sont en fait comparables à des rêves, des mondes oniriques de toutes sortes dans lesquelles les gens entrent grâce à des « plumes » de différentes couleurs, selon le trip souhaité. Evidemment, Desdémone a disparu dans un Vurt particulièrement rare et dangereux, ce qui rend son sauvetage peu probable. L'objectif pour Scribble et ses compagnons camés n'en reste pas moins le suivant : trouver la plume appropriée, y rentrer avec La Chose et procéder à un nouvel échange. Voilà donc pour les réjouissances : c'est bien barré, et je vous passe l'ambiance malsaine et poisseuse qui enrobe le tout, sans compter la faune exotique qui peuple ce Manchester complètement déglingué.
Toutefois, ce n'est pas le tout d'avoir des bonnes idées, il reste encore à construire une bonne histoire derrière. Et là, je me permets d'avoir quelques doutes. En effet, passer l'essentiel d'un chapitre à se demander comment et pourquoi les personnages en sont arrivés là, ça a quelque chose d'agaçant, surtout qu'il est difficile de s'attacher à la plupart d'entre eux tellement leurs motivations semblent peu claires. Et c'est vraiment dommage car, en plus de distiller des idées brillantes tout au long du bouquin, Jeff Noon se permet d'être réellement dérangeant, avec un certain succès. En fait, Vurt sort réellement de l'ordinaire et son ambiance est étonnante, mais je suis convaincu que, malgré son caractère original et perturbant, il aurait pu être mieux construit sans pour autant se compromettre.
Lien : http://nonivuniconnu.be/?p=2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
aaanne
30 janvier 2013
Roman halluciné, difficilement descriptible trip psyché punk post-apo. Les chevaliers du speed en Alices dans un univers presque imaginaire où le lapin blanc n'est pas très sympa et où beaucoup de choses se perdent et transforment le réel. Beaucoup d'inventions un bon roman évoquant parfois un Gibson qui aurait forcé sur lsd
Commenter  J’apprécie          10
Charybde2
12 décembre 2016
À 100 à l'heure dans les espaces virtuels hantés d'une Manchester agonisante.
Sur mon blog : https://charybde2.wordpress.com/2016/12/12/note-de-lecture-vurt-jeff-noon/
Lien : http://charybde2.wordpress.c..
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (4) Ajouter une citation
Charybde2Charybde212 décembre 2016
La sélection tranquille de la semaine, mes chatons. Statut : bleu et légal.
THERMO FISH. Vous êtes allé nager dans les Mers de Bitume. Mais vous voilà de retour et vous vous sentez un peu barbouillé. Car les Thermopoisons du bitume ont envahi votre système. Votre circuit sanguin leur est une rivière familière. Ils adorent ces passages. Vous sentez la chaleur en vous, la chaleur mordante. Une seule chose à faire : vous acheter quelques nano-hameçons, un stock d’asticots bitumeux, et aller pêcher une semaine. Vous savez que Maître Chat ne ment pas.
HONEY SUCKERS. Les Suceuses de Miel vont vous choper. Elles vous veulent pour dîner. Six pattes, quatre ailes, deux antennes et un aiguillon démoniaque. Elles vont couvrir votre corps de piqûres et vous transformer en essaim. Seul le jus de quork peut vous sauver. Il réduit les mielleuses en bouillie. Vous avez intérêt à en trouver, et vite car ces bestioles arrivent. Problème : les quorks vivent sur la planète Cliquetis. Écoutez votre chat préféré et pulvérisez ces suceuses !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Charybde2Charybde212 décembre 2016
Beetle pied au plancher à travers Princess Road et dans la brume de Rusholme. Les flics suivaient mais ils se heurtaient à trois facteurs mortels : Beetle connaissait ces rues comme sa poche, toutes les pièces mobiles du moteur dégoulinaient de Vaz, Beetle était accro à la vitesse. Nous tînmes bon tandis qu’il virait de gauche et de droite dans un ballet d’enfer. C’était un sacré boulot de s’accrocher, mais on s’en foutait. « Vas-y, Bee ! », criait Mandy, aux anges. Des rangées de maisons à l’ancienne défilaient, de chaque côté de nous. Sur un des murs quelqu’un avait griffonné les mots : Das Überdog. Et en dessous : pur = pauvre. Même moi je ne savais pas où nous étions. C’est ça, le Beetle, si vous voulez savoir. La connaissance absolue, nourrie de Speed et de Vaz. À présent, il nous conduisait dans une ruelle, écorchant la peinture des deux côtés de la Speedmobile. Pas de problème. Le van pouvait le supporter. Un coup d’œil rapide par les fenêtres arrière ; et voilà les flics qui passent, filant à toute vitesse vers un foutu nulle part. Adieu, connards ! Nous sortons de la ruelle et nous y sommes : Moss Lane East. Beetle prit de nouveau à droite, vers la maison.
« Ralentis un peu, Bee, dis-je.
– Rien à foutre de la lenteur ! », répondit-il, brûlant les mots sous ses roues. « On est comme des œufs, là-derrière, Beetle », dit Mandy. Et le gars ralentit, un peu. Nous y voilà ; il y a des choses capables de ralentir le Beetle ; la perspective d’une nouvelle conquête, par exemple. Bridget avait dû avoir la même pensée ; elle foudroyait la nouvelle du regard, de la fumée lui sortait de la peau, tandis qu’elle faisait de son mieux pour se brancher dans la tête du Beetle. J’imagine qu’elle n’allait pas bien loin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
willytenwillyten24 septembre 2010
A l'état de veille, vous savez que le rêve existe. A l'intérieur d'un rêve vous pensez que le rêve est la réalité. Dans un rêve vous n'avez nulle conscience du monde de la veille.
C'est la même chose avec le Vurt. (...)
Le Vurt a besoin de vous.
Le Chat a besoin de vous.
Commenter  J’apprécie          10
Charybde2Charybde212 décembre 2016
ATTENTION ! VOUS ÊTES ACTUELLEMENT DANS UN MÉTAVURT, NIVEAU DEUX. C’EST EXTRÊMEMENT IMPRUDENT. VEUILLEZ QUITTER LES LIEUX IMMÉDIATEMENT. MERCI. CECI EST UN AVERTISSEMENT DE LA SANTÉ PUBLIQUE.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2026 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre