AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de morin


morin
  24 août 2018
Il y a à peine un mois je n'avais jamais entendu parler d'Olivier Norek (désolée !!). Mais à peine "Entre deux mondes" terminé j'ai dévoré "code 93" et "territoires" est dans la PAL.

"code 93" est le premier roman d'Olivier Norek. Il crée un personnage Victor Coste, capitaine de police en Seine Saint-Denis (son double ?).

Le livre débute en mars 2011 par un prologue dans lequel une mère et son fils qui, convoqués à l'institut médico-légale, se refusent à reconnaître dans le cadavre très abimé d'une jeune femme, leur fille et soeur Camille.

Le roman commence le 11 janvier 2012, il comporte deux parties qui, résumées très brièvement , racontent :
première partie : le capitaine Coste est son équipe sont confrontés à deux meurtres, l'un des cadavres émasculé se réveillera sur la table d'autopsie, le second est retrouvé entièrement calciné.
L'équipe de Coste connaît des changements, départ d'Aubin, muté à Annecy, arrivée de Johanna.
Coste reçoit deux lettres anonymes l'informant d'un mystérieux dossier "code 93" .
deuxième partie : plusieurs chapitres sont consacrés à l'assassin et au déroulement des meurtres (leur cruauté fait effectivement penser un peu à certains livres de Frank Thilliez) et à l'explication politique des dossiers "code 93".
Épilogue : un peu d'émotion à sa lecture.

Conclusion : "code 93" est un très bon "polar, difficile à lâcher en cours de lecture.










Commenter  J’apprécie          140



Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (14)voir plus