AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Saiwhisper


Saiwhisper
  19 novembre 2018
Une lecture en demi-teinte… L'ouvrage avait sacrément bien commencé, notamment avec cette horrible idée d'homme que l'on croyait mort et qui se relève en salle d'autopsie alors qu'on était en train de l'ouvrir… Or, d'après mes échanges avec l'auteur lorsque je lui ai acheté cet ouvrage lors d'un salon littéraire, cette scène est inspirée d'un fait réel ! C'est tout simplement glaçant ! Avec une telle ambiance, Olivier Norek a rapidement su me captiver. Son groupe de policiers a également su titiller ma curiosité, notamment Ronan qui va enquêter aux côtés de Sam, Johanna une jeune femme aussi masculine qu'efficace et bien évidemment Victor Coste, le capitaine de cette petite brigade. Tout ce petit monde entretient des liens particuliers, souvent accompagnés d'une bonne dose d'humour. Je ne compte plus les ricanements qui m'ont échappé lors de nombreuses joutes verbales que les enquêteurs se sont échangés. Hélas, au fil des pages, j'ai finalement trouvé que cette troupe était assez surfaite. Chacun semble avoir un passé et une vie cependant, on en sait très peu sur eux. Or, on a envie de mieux les connaître ! L'auteur aurait pu développer un peu plus chaque membre, car le manque d'informations empêche le lecteur de s'attacher complètement. Même Coste, pourtant personnage principal, dissimule énormément de secrets. Il va devoir faire un choix entre personnel et professionnel… Bien qu'il soit intègre, la vie lui a laissé des marques qui le hantent et qui font de lui un flic à part… Comme, hélas, la majorité des enquêteurs dans le genre polar… Hormis Johanna qui va se révéler surprenante mais qui reste assez lisse, les personnages manquent donc de consistance, ce qui est bien dommage !

Ce qui fait principalement la force de cet ouvrage, c'est son rythme ainsi que son atmosphère. En effet, l'auteur a opté pour des chapitres courts et une narration omnisciente. On va donc avancer sur plusieurs fronts et avoir quelques cartes en main afin d'essayer de comprendre cette affaire… le procédé m'a beaucoup plu, d'autant plus que les informations ou indices arrivaient au compte goutte. C'était très bien dosé jusqu'à la moitié du roman où, à mon grand regret, j'ai commencé à décrocher un peu… Entre l'excès avec les drogues dans les banlieues, les trafics des chiffres de la criminalité et les orgies des politiciens, etc. J'espérais mariner un peu avant que l'on nous annonce l'identité du coupable. Cela dit, on sent le vécu ! (Et rappelons qu'il est lui-même policier !) Comme dans « Entre deux mondes », le premier roman que j'ai lu de l'auteur, on est face à des situations inspirées de faits réels et à des problèmes existants comme le manque de moyens et la méfiance des gens à l'égard de la police. « Code 93 » est chronologiquement le premier roman qu'Olivier Norek a publié, ce qui explique certains défauts. J'ai vu une différence entre les deux lectures, notamment au niveau du style qui est plus mature et travaillé. C'était intéressant de voir l'évolution de sa plume. En tout cas, j'ai adhéré à l'humour omniprésent dans cette enquête, car cela change des polars sérieux et trop classiques. Ainsi, malgré le dénouement très moyen et plutôt expéditif ainsi que les défauts relevés, je compte bien poursuivre la découverte des aventures de Victor Coste. Il me tarde de creuser davantage sa personnalité ainsi que celle des membres de son équipe.
Lien : https://lespagesquitournent...
Commenter  J’apprécie          240



Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (24)voir plus