AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de ThrillersFred


ThrillersFred
  28 septembre 2021
Pour ceux qui ne connaissent pas encore les aventures du Capitaine Coste, je vous recommande vivement de faire un tour chez votre libraire le 28 octobre prochain et d'en repartir muni de « la trilogie 93 ». Cette édition regroupe 3 romans phares d'Olivier Norek : « Code 93 », « Territoires », « Surtensions » (ainsi que 3 nouvelles « Ultra Noir »).
Mais commençons par « Code 93 » :
"Un cadavre, émasculé, qui rouvre les yeux sur la table d'autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d'un jeune toxico, mort de brûlures inexplicables. Malgré quinze ans de terrain en Seine-Saint-Denis, Victor Coste, capitaine de police, se prépare au pire. Et que penser de ces lettres anonymes qui dessinent une première piste : celle d'un mystérieux dossier, le " Code 93 " ?
Une piste qui, des cercles huppés parisiens aux quartiers déshérités, fera franchir à Coste les limites du périphérique, et de la raison..."
Dans ce premier opus, l'auteur emploi tout son talent à nous présenter des personnages humains, sincères et attachants (enfin là je parle des « gentils »). Ce livre devient très rapidement difficile à lâcher pour découvrir au plus vite ce que cache le code 93. L'intrigue est totale et on ressent tout le vécu de l'auteur qui a travaillé en tant que Lieutenant au sein du SDPJ93.
Après « code 93 », « Territoires » nous permet de retrouver le Capitaine Coste et toute son équipe.
« À Malceny, dans le 93, on est habitués aux règlements de comptes. Mais un nouveau prédateur est arrivé en ville et, en quelques jours, les trois plus gros caïds du territoire sont exécutés. le capitaine Coste et son équipe vont devoir agir vite, car leur nouvel ennemi s'implante comme un virus dans cette ville laissée à l'abandon, qui n'attend qu'un gramme de poudre pour exploser. Une ville où chacun a dû s'adapter pour survivre : des milices occultes surentraînées, des petits retraités dont on devrait se méfier, d'inquiétants criminels de 12 ans, des politiciens aveugles mais consentants, des braqueurs audacieux, des émeutiers que l'État contrôle à distance de drone. Et pendant ce temps, doucement, brûle la ville ».
Ce second livre, au réalisme inquiétant est vif, violent et tranchant. Des dialogues colorés et des scènes troublantes qui sont toujours d'actualités quand on regarde les informations.
Entre complot politique, guerre de pouvoir et de territoires, cités explosives et trafique de drogue on peut se demander, où commence la fiction ?
Bref un second roman d'une très grande qualité.
Ultime volet de cette trilogie : « Surtensions » est pour moi le livre qui surpasse les autres.
« Cette soeur acceptera-t-elle le marché risqué qu'on lui propose pour faire évader son frère de prison ? de quoi ce père sera-t-il capable pour sauver sa famille des quatre prédateurs qui se sont installés dans sa maison ? Comment cinq criminels – un pédophile, un assassin, un ancien légionnaire serbe, un kidnappeur et un braqueur – se retrouvent-ils dans une même histoire et pourquoi Coste fonce-t-il dans ce nid de vipères, mettant en danger ceux qui comptent le plus pour lui ? »
Plus sombre et plus violent que les précédents, ce livre est également plus chargé en émotions fortes. Coste et son équipe forment le casting idéal et arrivent à nous faire ressentir leurs forces et leurs faiblesses.
Le style de l'auteur est de plus en plus cinématographique et nous délivre un récit d'une qualité exceptionnelle.
« Surtension » clôture, pour notre plus grand malheur, une indispensable trilogie à posséder dans toute bonne bibliothèque. (La posséder c'est bien mais la lire, c'est encore mieux !!!)
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (5)voir plus