AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Apikrus


Apikrus
  13 avril 2021
Sur notre planète, une grande extinction d'espèces se poursuit.
Cette fois la Terre n'a croisé la trajectoire d'aucun objet, mais une espèce nuisible y prolifère dangereusement : l'Homme. Son égoïsme et sa cupidité prennent le dessus sur son intelligence. Au nom des profits d'aujourd'hui, une petite minorité d'humains défend des systèmes économiques et politiques qui augmentent la température de l'atmosphère et des océans, élèvent les niveaux d'eaux de ces derniers, détruisent une indispensable biodiversité, nous tuent prématurément, et préparent des conditions de vie dégradées à nos descendants. Tout cela nous le savons pourtant, et pas uniquement nos savants.

Notre maison brûle comme l'a déclaré l'un des premiers pyromanes de France, et c'est en pissant dans des violons que ses successeurs prétendent éteindre l'incendie !
Quand ni la Loi, ni la "Justice" ne permettent d'assurer le futur de nos enfants, quand non-violence rime avec indolence, la force devient la seule issue pour ceux qui veulent agir. C'est en tout cas le raisonnement de Solal, militant écologique radical. Considérant qu'il n'a plus grand-chose à perdre dans la vie, il décide de défier le système. Il met les pieds dans le plat et remue le couteau dans la plaie : il faut dé-carboner nos économies et nos modes de vie.

Ce roman mêle habilement fiction (l'histoire de Solal) et réalité (la passivité de nos sociétés face dangers qu'elles génèrent), posant ainsi de bonnes questions. Il est très agréable à lire, même si le sujet central n'est guère réjouissant.
En résumé, comme à son habitude, Norek a écrit là un bon polar engagé.
Commenter  J’apprécie          301



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (30)voir plus