AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de philippedester


philippedester
  04 janvier 2021
L'année 2020 aura vraiment été, pour moi, l'année Norek. Après avoir découvert cet auteur l'an dernier avec Code93, j'ai continué sa découverte si bien qu'il ne me reste plus que "Surface" à lire.

Ce livre termine la trilogie avec le capitaine Coste et c'est bien dommage. J'espère qu'il reviendra dans un autre roman.

"Surtensions" est divisé en plusieurs parties. J'ai été très intéressé par la première qui décrit le milieu carcéral. Nano n'est qu'un petit braqueur et il n'aurait pas dû se trouver dans un tel milieu. D'abord, le jouet (sexuel) de son codétenu puis d'autres costauds de la prison, Nano finira en isolement où il perdra la notion du temps et un peu la tête aussi !

Et voilà que l'empathie du lecteur se tourne vers les bandits, ce qui est plutôt rare, mais Norek est arrivé à ce que ses lecteurs oublient les méfaits pour se pencher vers les conditions de vie de ces personnages qu'on veut habituellement voir en prison.

Un extrait qui m'a beaucoup touché :

"Un centre pénitentiaire n'est efficace que s'il reconstitue une société carcérale juste. Sans prédateurs, sans proies, dans une parfaite équité, sans privilètes ni passe-droits, sans nécessité de violence, dans jalousie de ce que l'autre pourrait avoir de plus ou de mieux. La force devient inutile, il ne reste plus qu'à vivre ensemble, en bonne société. Malheureusement, il n'existe pas d'endroit plus dangereux, inégal et injuste que la prison. Et au lieu de ressortir équilibré ou cadré, les détenus en sortent plus violents, désabusés, perdus et agressifs, sans aucun projet de réinsertion. Plus venimeux en sorte. La prison comme une école du crime."

Nano fait partie d'une bande menée par Alex, sa soeur, prête à tout pour le tirer de là, même à braquer la salle des scellés du tribunal. Poussée au derrière par un avocat véreux, Alex tente le tout pour le tout, mais en faisant libérer son frère, elle fait également sortir de dangereux criminels comme un pédophile, par exemple. Alex a un coeur (c'est rare que les bandits en aient un dans les livres) et elle ne supporte pas de savoir ce salaud en liberté. Il faut qu'elle s'en mêle...

L'équipe de Coste mène l'enquête, mais patauge jusqu'à ce que Coste ait un nouveau supérieur qui arrive avec des méthodes bien à lui que l'équipe n'accepte pas. J'ai vraiment détesté ce nouveau venu !

La violence s'installe et le lecteur change de camp, le voici maintenant en parfaite empathie avec les policiers, des hommes qui font leur travail au risque de se faire tuer.

La vengeance s'ajoute à la violence et le livre se termine...mal, comme dans la vraie vie quoi...

Encore un très bon thriller du très bon Olivier Norek que je conseille à tous les amateurs du genre.
Lien : http://phildes.canalblog.com..
Commenter  J’apprécie          150



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (15)voir plus