AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782330167790
32 pages
Actes Sud Junior (05/10/2022)
4.42/5   20 notes
Résumé :
D'un côté il y a Léo. Il vit dans une ville près d'un port où les bateaux vont et viennent.
De l'autre il y a Phara, elle vit sur une île où nagent des poissons aux mille couleurs.
Une même étendue d'eau les sépare et les unit à la fois. Deux réalités pour un même destin, celui de la mer et des océans.

Un album à deux entrées, l'une côté ville, l'autre côté île, pour dire combien nos océans sont précieux et à quel point ils nous uniss... >Voir plus
Que lire après De l'autre côté de la merVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Dans une ville portuaire, Léo et son père aiment regarder les bateaux qui ont l'air de faire la course. Mais pour aller où ? Grâce à cet album, on va pouvoir suivre ces cargos et découvrir ce qui se passe là-bas, de l'autre côté de la mer

C'est très bien trouvé de miser sur la fascination des enfants pour l'océan, leur curiosité pour ce qui se passe « de l'autre côté » – vous n'auriez pas envie de savoir, vous ?

Dans la continuité de ses titres précédents, Yukiko Noritake déploie son message écologique en grand format et en couleurs gaies. Elle joue toujours sur les parallélismes, mais différemment. Là où Forêt des Frères juxtaposait deux scénarios alternatifs, de l'autre côté de la mer met en regard les perspectives avec un album qui se lit dans les deux sens : recto, la promenade de Léo, verso… et bien vous verrez.

Cet art du parallélisme permet à l'autrice de tendre subtilement une perche à nos consciences. On comprend que si les ambiances peuvent être différentes de part et d'autre de l'océan, nous sommes bien dans le même bateau (si je puis dire). Les marées noires ou le continent de pastique qui ne cesse d'enfler dans le Pacifique ne sont pas des phénomènes lointains qui ne nous concerneraient pas. Ils ont immédiatement à voir avec l'incessant ballet des marchandises indispensables aux modes de vie consuméristes auxquels nous nous sommes habitués. Ainsi, les eaux qui semblaient à première vue nous séparer nous unissent en réalité plutôt, autour d'un même destin – celui de notre planète. Et de nos mouflets qui, d'un côté comme de l'autre, posent les mêmes questions…

De l'autre côté de la mer montre qu'il est possible de leur parler de cela, à hauteur d'enfant. L'économie de texte, la force des parallélismes et la sensibilité des illustrations font de cet album un modèle en la matière.

Merci à Livresdavril d'avoir attiré mon attention sur ce titre, n'hésitez pas à aller lire son avis !
Lien : https://ileauxtresors.blog/2..
Commenter  J’apprécie          463
"De l'autre côté de la mer", par quel côté commencer?
En effet, deux sens seront proposés aux jeunes lecteurs, par où entrer? : un côté insulaire, au charme authentique et tranquille, avec une péninsule rocheuse qui avance gentiment sur la mer turquoise
ou bien
une vue sur un port de plaisance, une métropole industrialisée de béton et de sable chaud, très fréquentée, bordée d'une mer bleue outremer?
Les deux seront tentants, possibles et il faudra bien commencer le livre.
L'île.

La première narratrice s'appellera Phara.
Elle vit sur cette île et demandera à son père ce qu'il y a de l'autre côté de l'océan.
Aussi paradisiaque soient-elles, les beautés de l'île pourraient-elles ne pas contenter une vie simple?
Mais peut-être aussi que ces questions sont vouées à rester sans réponses et que le quotidien pour d'autres personnages suffit bien ainsi sans aller voir plus loin?

Le quotidien défilera à plusieurs mètres du sol, avec une vue aérienne de l'île page par page, sans grands changements.
Et pourtant, l'auteure-illustratrice Yukiko Noritake nous démontrera qu'il s'y passe des choses et nous invitera à repérer du doigt les événements notés par le texte.
Ainsi comme dans un jeu "Cherche et Trouve" nous rechercherons Phara et son père qui évolueront dans le décor et nous prendrons le temps d'admirer le lieu sous ses beaux contours.
Attention, le jeu d'observation sera soutenu par une histoire en fil rouge et le passage des bateaux commerciaux très près de l'île soulèveront quelques interrogations( écologiques).

La couleur de l'eau va changer, de nouveaux poissons vont pousser les autres loin de leur territoire tranquille.
Cela s'amplifiera, deviendra inquiétant, brisant la monotone sérénité de l'île.

Sans demi-mesures, nous basculerons dans l'horreur marine...

Pour comprendre ce qui se joue, nous serons plus à l'aise à retourner le livre et reprendre les faits par l'autre bout.
Cette fois, c'est le jeune Leo qui prendra la parole, il vit dans une métropole cotière.
L'eau est bleue, il semble faire beau à en juger l'intensité de la lumière qui tombe sur le décor.
Leo et son père viennent régulièrement admirer les bateaux de transport qui partent du port et Leo demande à son père si il y a eu un jour des poissons près de leurs côtes.

Vous saisissez?
Le point de rencontre dramatique des deux perspectives trouvera sa raison dans un abus ou une négligence humaine que les jeunes lecteurs cerneront facilement.
L'auteure nous présentera ludiquement deux modes de vie différents près de la mer mais inquiétés par la même chose. Une ironie à tourner dans les deux sens.
Ce n'est finalement plus si tranquille la vie près de la mer dès lors que la catastrophe écologique s'en mèle.
Les pères des deux enfants viendront donner des amorces de réponses pour ces deux enfants qui seront nés à ces endroits: Léo aura toujours connu un lieu sans poissons et Phara verra son lieu s'en départir.
La réponse est au centre de l'album à double-titre.
Ce qui reste amusant et dommage, c'est que Phara et Leo sont encore pour le lecteur insouciants, se posant la même question pour l'avenir, à des points opposés ( de la catastrophe centrale).
C'est d'une narration habile et plus plaisante que son sujet.
On aime.
Commenter  J’apprécie          30
Coup de coeur pour ce "De l'autre côté de la mer". de Yukiko Noritake j'avais déjà beaucoup aimé "Forêt des frères" et sa construction parallèle. Ici la forme tient plus du palindrome, car cet album se lit aussi bien dans un sens que dans l'autre. C'est très bien pensé.
On retrouve le même "cadrage" que dans "Forêt des frères" (un peu à la manière d'un oiseau) qui nous invite à observer les détails tout en gardant une vue d'ensemble.

Le message écologique est un peu plus appuyé que dans l'album précédent, peut-être un peu trop à mon goût. Mais après tout il y a urgence, il faut bien le dire et le montrer !
Commenter  J’apprécie          101
De l'autre côté de la mer pourrait être considéré comme un dyptique avec Forêt des frères. Ici pas de vis-à-vis mais un livre qui se lit dans les deux sens. L'envers se passe au bord de mer, dans une ville assez dense où une petite fille s'interroge sur les nombreux bateaux qui quittent le port et sur leur destination. L'endroit se situe sur une petite île au beau milieu de l'océan où une jeune fille se questionne sur la disparition de certaines espèces, la difficulté à se mouvoir de certains oiseaux. Yukiko Noritake excelle dans la maîtrise de ce double récit, la double page où se rejoint les deux points de vue est vraiment glaçante. Un livre à mettre entre toutes les mains.
Commenter  J’apprécie          70
Mets en regard deux modes de vie parallèles liés par l'eau, la mer, l'océan.
Un face à face entre une île au milieu de l'océan qui vit de moins en moins bien de la pêche qui fait face à la pollution de son environnement. Et la ville avec ses constructions omniprésentes et son port d'où partent les bateaux qui servent surtout au transport de marchandises et plus aux loisirs des humains. Nous observons cet échange vue du ciel tel un oiseau qui navigue d'un bord à l'autre.
Très bel album. Grand format, couleurs gaies, albums à double entrées, message écologique

Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
– Papa, où sont tous les poissons ? Est-ce qu'on pourrait nager sous l'eau avec eux ?
– Peut-être loin d'ici. Peut-être de l'autre côté de la mer...
Commenter  J’apprécie          130

Videos de Yukiko Noritake (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yukiko Noritake
D'un côté il y a Léo. Il vit dans une ville près d'un port où les bateaux vont et viennent. de l'autre il y a Phara, elle vit sur une île où nagent des poissons aux mille couleurs. Une même étendue d'eau les sépare et les unit à la fois. Deux réalités pour un même destin, celui de la mer et des océans. Parce que les décisions de chacun ont des conséquences pour tous.
Un album signé Yukiko Noritake ACTES SUD junior, octobre 2022
autres livres classés : écologieVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (48) Voir plus



Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
254 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..