AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Françoise Fontaine (Traducteur)Michel Le Bris (Préfacier, etc.)
ISBN : 285940144X
Éditeur : Phébus (01/08/1991)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 10 notes)
Résumé :

Ce livre mythique a inspiré à Eric von Stroheim le plus long film de l'histoire du cinéma - dix heures de projection, tragiquement amputées par les producteurs de l'époque. Reste le roman qui subjugua Stroheim au point qu'il tint à en filmer les moindres épisodes, sans en omettre un seul détail. Les Rapaces (1899) peuvent se lire comme une sorte de western en négatif. Dans la Californie de la fin du siècle... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
NMTB
  20 décembre 2014
« Les rapaces » (le titre original : Mc Teague, a story of San Francisco) est une oeuvre de jeunesse d'un écrivain qui admirait Zola et a voulu appliquer son naturalisme à la société américaine. Je ne sais pas si le résultat est vraiment convaincant ici. L'histoire, au début, est plutôt banale, classique. On se retrouve dans une époque qui se situe juste après le mythologique Far West, mais pas tout à fait encore dans l'Amérique moderne et où le centre de l'attention n'est plus le cowboy solitaire, mais la middle-class naissante. Mc Teague est un ancien mineur devenu dentiste un peu par hasard, sans faire d'études (un doc plus proche du charlatan des westerns que du chirurgien-dentiste). C'est un garçon solide physiquement, un peu balourd, voire benêt. Son seul ami est Marcus, moins lymphatique que Mc Teague mais qui se révèlera rancunier. Marcus présente Trina, sa cousine dont il est vaguement amoureux, à Mc Teague et ces deux derniers finissent par se marier. La suite du roman décrit l'évolution de leurs rapports et, finalement, ils sont tous les deux rattrapés par leurs instincts, la brutalité et l'ivrognerie pour Mc Teague, l'avarice pour Trina.
Entre le juif cupide et l'allemand autoritaire et rigoureux, les personnages sont assez stéréotypés, beaucoup de dialogues m'ont paru vides et j'ai eu du mal à m'intéresser aux personnages. Mais la deuxième moitié du roman est mieux. La déchéance du couple Mc Teague a des accents zoliens indéniables et puis soudain on retombe en plein dans le mythe du western américain avec une chasse à l'homme dans la vallée de la mort. C'est pas mal, assez étonnant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mariecloclo
  04 juillet 2014
Un roman qui ressemble à un western. le personnage principal est un dentiste ancien chercheur d'or. Il tombe amoureux d'une de ses patientes Trina et l'épouse. Or, celle-ci, par hasard, gagne une grosse somme d'argent à la loterie et c'est le début des ennuis car elle s' avère très radine ! Petit à petit à cause de l' ' argent, les tensions s'accumulent dans le couple jusqu'au drame final. Je n'en dirais pas plus à vous de le lire!
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
Lexpress   19 juin 2012
Chacun est caricaturé pour servir la thèse selon laquelle l'argent corrompt jusqu'au fond des coeurs. Ne manque même pas le personnage du Juif aux doigts crochus, Shylock que l'or rend fou.
Lire la critique sur le site : Lexpress
autres livres classés : naturalismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1238 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre