AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782021417074
400 pages
Seuil (05/03/2020)
3.94/5   209 notes
Résumé :
Si tu laisses la porte entrebâillée, les murmures viendront se glisser...
Un écrivain veuf, Tom, et son fils de 8 ans, Jake, emménagent dans une nouvelle ville. Featherbank. Si charmante et calme en apparence. Où vingt ans plus tôt, un serial killer a été arrêté après avoir tué plusieurs enfants. On l'appelait l'Homme aux murmures. Des murmures que Jake a entendus. A la porte de sa maison. Et si tout recommençait ?

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (105) Voir plus Ajouter une critique
3,94

sur 209 notes

Sylviegeo
  29 septembre 2020
Un premier roman pour Alex North de facture classique mais bien ficelé. Des personnages touchants, particulièrement Jake, ce petit garçon d'une sensibilité hors norme vivant seul avec son papa car sa mère est décédée assez récemment. Des enlèvements de petits garçons eurent lieu mais on a capturé le monstre et il croupi en prison. Toutefois, un autre rapt a lieu assez semblable à ceux d'il y a vingt ans. Un imitateur rôde ?
Ce qui me marque dans ce roman policier, c'est la réflexion sur les relations père-fils. Sommes -nous devenus l'adulte que l'on est grâce ou à cause du père? On en parle dans ce roman où les relations homme-homme, père-fils sont empreintes de non-dits et donc pas simples. Bref pour moi, un bon premier roman, bien fait, un récit bien conduit sans détails superflus où l'intuition dans le raisonnement est intéressante et captivante.
Commenter  J’apprécie          654
kateginger63
  11 mars 2020
Ouvrez la boîte aux papillons ou alors fermez bien votre porte
*
Un thriller psychologique comme je les aime ! Avec en bonus un serial killer et son copycat.
Vous êtes-vous penchés sur le détail de la couverture? Une aile de papillon séchée et abimée dont sont parsemés en filigrane des petits crânes avec des os de mains. Carrément glauque et flippant! Cela donne le ton !
*
Une histoire assez classique mais très bien ficelée. Ce qu'il faut de twist, rebondissements. Les courts chapitres s'alternent avec plusieurs narrateurs dont on devine rapidement les protagonistes. Toujours à la 1ère personne du singulier, ce qui donne une intimité avec le lecteur. Des personnages denses dont la facette est assez sombre et suffisamment mystérieuse pour laisser planer un doute. Un tout cohérent dans la mise en place des ficelles. La tension ne faiblit pas !
Rajoutons à cela une ambiance anxiogène (avec cette maison qui respire ), un petit garçon touchant de tendresse, des liens affectifs intergénérationnels vacillants, une touche de mysticisme et vous vous retrouvez avec un roman machiavélique et haletant. La preuve, je l'ai lu quasi d'une traite.
*
Un primo-roman qui augure du bon pour la suite. Addictif je vous dis !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          502
FrancoMickey
  30 juin 2021
Avec l'arrivée des beaux jours je ne sais pas vous, mais perso, j'aime bien lire du bon gros polar bien dark (c'est très in d'angliciser son dialecte sachez-le). Allez savoir pourquoi, peut-être que ça me rappelle les paysages suintants du bayou sauce True Detective ou peut-être que je suis juste bizarre, ou bien encore les deux. Bref, je flâne alors en slip devant la bibliothèque et je cherche la couverture la plus cool. Je vous le dis direct, « L'Homme aux murmures » ne laissait aucune chance à la concurrence.
J'aimerais vous dire que le bouquin est aussi mortel que sa couverture, genre vraiment. Mais... Non. Ouais je sais, je suis raide c'est comme ça. Mais attendez, commençons d'abord avec le bon, voire très bon. le début démarre sur les chapeaux de roues avec une un cocktail intrigant et passionnant : un fic noyé dans l'amertume et le regret, un méchant serial killer des plus diaboliques et bien sûr, la corde émotionnelle par excellence : les innocentes âmes d'enfants en guise de victimes. Brrrr. A ce moment-là, on se frotte les mains. Les chapitres se dévorent vitesse grand V et le suspense est intense.
Sauf que rapidement débarque le binôme de protagonistes et là c'est le drame. C'est long, parfois trèèès long, et pas toujours passionnant, la faute à de trop nombreuses divagations philosophiques qui sonnent faussement savantes. Quant au personnage du bambin, prometteur sur le papier notamment à travers le prisme de la relation conflictuelle père/fils (qui se révèle d'ailleurs plutôt lisse en fin de compte), il ne suscite hélas aucune émotion chez le lecteur. Eh oh, je vous vois venir. Non je ne reviens pas sur Babelio blasé de la lecture, au contraire, je suis de retour plus fort et beau que jamais. Essayez de suivre un peu. C'est juste la faute à pas de chance.
Heureusement, Alex North arrive toujours à recapter notre attention par passades mais l'ensemble reste inégal, sans compter que le dénouement se révèle bien trop convenu et aseptisé pour rester en mémoire. Bon je ne vais pas vous faire un tableau, les fans du genre y trouveront largement leur compte, les plus exigeants auront l'impression d'avoir reçu un Cheeseburger après avoir commandé un Royal Deluxe édition limitée triple steak et double bacon. Ouais je sais, j'ai faim.
PS : je reviens bientôt avec du lourd, du très très lourd. Non je ne tease pas. C'est le tease qui vient à moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          404
sabine59
  10 juin 2020
Très bon premier roman d'un auteur anglais! Un thriller subtil, tout en ambiance, que j'ai beaucoup aimé.
Les murmures...ceux, douloureux, du passé, hanté par des crimes horribles pour les uns, par des addictions destructrices pour d'autres. Les murmures de prénoms de petits garçons... Les murmures de l'intuition, de l'imaginaire aussi.
Jake , âgé de sept ans vient de s'installer avec son père Tom, un écrivain,dans une maison un peu étrange. Ils ont déménagé pour fuir les souvenirs de la mort de Rebecca, sa maman.Le premier jour d'école, tout commence mal pour Jake, enfant trop sensible et solitaire, car il se dispute avec un autre élève qui prétend qu'il prend en classe la place d'un disparu, Neil. le lecteur suit ensuite les pensées de l'inspecteur Pete, obsédé par un psychopathe, tueur d'enfants, qui est maintenant incarcéré mais se joue de lui en ne voulant pas révéler où il a caché le dernier corps...
Voilà le point de départ. A vous de découvrir les rebondissements de l'enquête, très prenante, et surtout les personnages, si bien cernés par l'auteur. Jake est un enfant fort attachant, fragile mais courageux,qu'on aurait envie de connaître, son père, Tom, maladroit dans son rôle de père se révèle émouvant. Et Pete m'a paru tellement charismatique, malgré ses démons secrets.
Et il y a cette atmosphère particulière, où papillons, ombres de morts, appels nocturnes troublants font frissonner le lecteur, où un dangereux criminel continue à tourmenter les esprits, depuis sa prison...
Vraiment un livre réussi et un auteur à suivre!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          430
musemania
  15 mars 2020
Premier livre de l'auteur, Alex North et pourtant, ce thriller offre des qualités certaines. Il a tout du genre de page-turner que j'adore : une quatrième de couverture qui laisse planer le mystère sans en dire beaucoup sur l'histoire, un suspens grandissant crescendo, une enquête bien dense,…
Tom et son fils Jake viennent s'installer dans la ville de Featherbank, au sein d'une maison qui a effrayé plusieurs générations d'enfants par son aspect lugubre et les rumeurs qui la veulent hantée. Petite bourgade sans grande originalité si ce n'est que le tueur en série, surnommé l'Homme aux murmures, y a fait plusieurs victimes avant d'être arrêté. Pourtant, depuis peu de temps, son fantôme semble revenu puisque des jeunes garçons disparaissent.
L'auteur a un don évident pour distiller une atmosphère anxiogène au possible. Bien entendu, le thème de la disparition d'enfants risque de déplaire à certains lecteurs. Mais, pour ma part, j'ai aimé lire cette histoire avec une lumière tamisée, afin de m'imprégner au mieux de cette ambiance angoissante. Même si on n'est pas dans un livre d'horreur, j'ai eu, plusieurs fois, les poils qui se sont hérissés. Véritable atout de ce livre, cette tension omniprésente fait de cet écrivain anglais très prometteur, l'une des plumes du futur de la littérature noire.
J'ai aussi aimé la manière dont la narration s'effectue entre l'enquête sur l'homme aux murmures et l'installation de Tom et Jake dans une nouvelle ville. Malgré une alternance des points de vue, leurs destins vont finalement s'imbriquer pour ne former plus qu'un.
Ayant travaillé ses personnages de façon détaillée et approfondie, l'auteur a semé des rebondissements adéquats aux bons moments. Agrémenté d'une écriture fluide, ce thriller a réellement été addictif.
Par seulement quelques mots, c'est tout un décorum très visuel mis en place par Alex North. On pourrait facilement imaginer une adaptation cinématographique ou télévisuelle de ce livre. Cela pourrait très bien fonctionner selon moi.
Je tiens à saluer la très belle couverture qui s'allie bien à l'histoire qui y est contée.
Merci à BePolar et aux éditions Seuil pour l'envoi de ce livre.
Lien : https://www.musemaniasbooks...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          321

Citations et extraits (44) Voir plus Ajouter une citation
shanaclaesshanaclaes   07 janvier 2022
La première enquête lui est aussi suffisamment familière pour savoir que Pete n’a pas commis d’erreur. Il a travaillé aussi bien qu’un autre, poussant même très loin son obstination à ne pas lâcher Jane Carter. Pete a suivi son instinct, il s’est focalisé sur Frank Carter jusqu’au bout. Il n’a pas réussi à sauver Tony Smith, mais est-ce possible de sauver tout le monde dans ce métier ? Il y a toujours des erreurs de parcours découvertes trop tard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   15 avril 2020
L’enfance est – doit être – une période heureuse, pourtant je sais que ces petits objets ne l’étaient pas. Je me suis mis à pleurer. Jake est entré, il a posé sa main sur mon épaule. Comme je ne réagissais pas, il m’a enlacé de ses petits bras. Après cet épisode, c’est devenu notre travail à deux et Jake est tombé sur la pochette. Il m’a demandé s’il pouvait la conserver. Bien sûr qu’il le pouvait. Petit à petit, elle s’est remplie d’objets puisés dans les affaires de sa mère. Lettres, photographies, babioles. Il a aussi ajouté ses propres dessins, les petits riens qui comptent pour lui. Sa boîte à trésors est comme un balai de sorcière, jamais loin de lui. J’ignore ce qui s’y trouve, je n’ose pas y jeter un coup d’œil. Après tout, c’est son jardin secret.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   17 avril 2020
Dans l’esprit du grand public, c’est le fait d’un étranger. La précision est importante : dans cette catégorie, les enfants sont rarement enlevés par des personnes qui leur sont totalement inconnues. La plupart du temps, un lien existe avec celui ou celle qui gravite à la périphérie de leur vie. Le curseur de l’enquête va maintenant se déplacer sur les amis de la famille. Les familles des amis. Une attention encore plus précise sur les délinquants sexuels connus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
helene55helene55   04 décembre 2021
J'aime que les autres soient impressionnés par mon fils, cela me remplit de fierté. ...Jake étant une personne à part entière, non un de mes accomplissements, mais j'ai développé ce sentiment, et face à mon père il est encore plus fort. J'ignore pourquoi. Pour l'impressionner? Pour lui inculquer une leçon de paternité?
Commenter  J’apprécie          30
arabesquearabesque   13 août 2020
Il regarde autour de lui, soupèse à nouveau la vacuité de son existence. Il n’est rien. Rien qu’un homme fait d’air. Une vie sans consistance. Rien dans son passé qui puisse être secouru, rien dans son futur qui vaille la peine d’essayer.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Alex North (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alex North
Et si votre meilleur ami était votre pire cauchemar ?
Le meurtre commis par le jeune Charlie hante la petite ville de Gritten. Paul, ami du tueur et de la victime, y revient 25 ans plus tard, appelé au chevet de sa mère. Mais la mort violente d'un adolescent réveille chez Paul ses pires cauchemars. L'histoire se répète. Pourtant Charlie n'est plus là, Charlie est mort. Alors quelle est cette ombre qui rôde dans la forêt toute proche ?
Alex North est né à Leeds, en Angleterre. On retrouve dans L'Ami des ombres l'inspectrice Amanda Beck, déjà au coeur des évènements de L'Homme aux Murmures, son premier roman, actuellement en cours d'adaptation au cinéma.
« Comme avec le meilleur des illusionnistes, on finit le roman secoué et émerveillé. » The New York Times
Traduit de l'anglais par Brigitte Hébert
Retrouvez les informations à propos du livre "L'Ami des ombres" d'Alex North sur notre site : https://bit.ly/2ZrDHbu
Suivez-nous sur : Facebook : https://www.facebook.com/editions.seuil/ Twitter : https://twitter.com/EditionsduSeuil Instagram : https://www.instagram.com/editionsduseuil/
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Alex North (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2380 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre