AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Acide sulfurique (255)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
LIONELLE
  10 septembre 2014
Une critique "acide" de la téléréalité.
Excellent !
Commenter  J’apprécie          00
Lourou
  25 juillet 2014
Une excellente idée qui tombe rapidement à plat. Une intrigue inexistante avec des personnages fades qui tiennent des discours ampoulés.
Commenter  J’apprécie          00
cdilefousseret
  19 juin 2014
Un camp de concentration pour la télé réalité. Un livre cruel qui nous interroge à la fois sur notre passé et notre avenir.
Commenter  J’apprécie          00
aurere007
  26 mai 2014
Dans ce roman caustique, Amélie Nothomb dénonce les dérives de la télé-réalité. Pour se faire, elle réalise un savant mélange entre le passé et le présent. Et quel résultat!

Un résultat acide, justement, où les limites de la téléréalité sont repoussées pour nous amener vers l'inimaginable. Si inimaginable que ça d'ailleurs?

En bref, un roman corrosif!
Commenter  J’apprécie          00
Sanguine
  23 mai 2014
Quand nous sommes descendus voir mes parents pour la période de Noël, j'avais récupéré quelques exemplaires et je les avais laissé un peu de côté. Et puis là, j'en ai ressorti un et je l'ai "tordu" une une petite demie-journée.

Vint le moment où la souffrance des autres ne leur suffit plus : il leur en fallut le spectacle.
A.N.

Alors, je ne vais pas faire durer le suspens plus longtemps, "Acide sulfurique" est sans doute un de mes romans d'Amélie préféré. Je l'avais déjà pensé lors de sa sortie en librairie et je le pense toujours suite à cette relecture. le thème est bien dans l'air du temps : la dérive de la téléréalité. Là, on va très loin, Amélie nous narre l'aventure de l'émission "Concentration" qui n'est ni plus ni moins qu'une copie des horreurs de la seconde guerre.

Même principe, tout commence par une rafle. Nous retrouvons aussi les kapos avec leurs schlagues, la privation de nourriture, le travail forcé ... tout ça sous l'oeil de la caméra. Nous suivons donc les aventures de Pannonique (encore un prénom de dingue si cher à A.N) qui préserve soigneusement son prénom en refusant de le livrer à la kapo Zdena, fascinée par la jeune femme, qui n'a de cesse de le lui demander.

J'aime l'écriture d'Amélie Nothomb, ça n'est pas un secret et là, je trouve le roman tout particulièrement réussi. C'est rythmé et on ne s'ennuie pas un seul instant. Petit bémol, il n'y a pas assez de dialogue à mon goût. Mais grâce à ce livre, Amélie nous pousse à nous interroger et à nous remettre en question vis-à-vis de cette nouvelle forme de télévision qui nous pollue de plus en plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
aventurine
  19 décembre 2013
C'est la première fois que lis un roman d'Amélie Nothomb, et je ne regrette pas.

L'histoire en elle-même est lourde de sens et si quelquefois on dit d'une histoire que certaines choses auraient pu être autrement, celle-ci ne pouvait l'être. L’histoire "est" tout simplement et je l'ai trouvé forte, intense.

Concernant le style d'Amélie Nothomb, je ne sais pas si ses autres livres sont écrits de la même façon, mais si c'est le cas, alors j'apprécierai de lire ses autres romans autant que celui-ci, il m'a subjuguée.

Il y a une telle dimension dans son écriture. Aucune description physique des personnages, ni de leur vie d'avant, sinon très peu. En fait il n'y a aucune description et tout l'univers de l'histoire se fait tout seul dans notre tête. Je n'arrive même pas à comprendre comment elle a réussi cela, ça m'impressionne.

L'histoire est courte, se lit en quelques heures, mais avec ce peu de pages elle a réussi à faire une grande histoire. Quelque chose d'immense ! Elle a réussi à donner une véritable identité aux personnages à travers leurs seuls actes.

Je ne peux pas en dire plus. Son livre "est" et son écriture est incroyable. J'ajouterai que le style de l'histoire est complètement étrange, orignal et unique, comme s'il venait d'un autre univers. Je n'hésiterai pas à découvrir d'autres univers d'Amélie Nothomb, et si je prends autant de plaisir à les lire que celui-ci, alors c'est certain, je suis fan d'Amélie Nothomb.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lasserre
  13 octobre 2013
Intéressant, un des très bon livre d'Amélie ! L'idée est assez originale sur la base des téléréalités et montrent jusqu'où on peut aller dans le genre. La psychologie des personnages nous éclairent sur l'humanité et pour certains sur nous-mêmes ...
Commenter  J’apprécie          00
mimifasola
  01 mai 2013
L'idée: une téléréalité sous forme de camp de concentration sous le modèle des camps nazis.

Les personnages sont captivants, un texte est fluide (lu en une journée).

Personnellement, je pense que ce n'est pas le meilleur des romans d'Amélie Nothomb.
Commenter  J’apprécie          00
sboxxx
  18 avril 2013


Sorti à l'heure ou la téléréalité prenait un part de plus en plus grande sur nos télévisions, acide sulfurique choc avec le concept « concentration ». Les gens y participent de force, y vivent, y travaillent et y meurent au bon plaisir des producteurs et des spectateurs. Touchant à ce massacre qu'était les camps nazis, ce livre nous montre que le voyeurisme peut conduire à bien des horreurs.

Amélie Nothomb nous narre cette histoire avec ce style si novateur et classique que seule Amélie Nothomb possèdent. L'histoire nous permet de retrouver certaine valeur qu'on ne voit plus par moment qu'à l'instant critique : l'amitié, la combativité, le courage, etc. j'aime le fait qu'on ne peut jamais vraiment prévoir la fin de l'histoire ainsi que le manichéisme, si cher au coeur d'Amélie.

Ce livre restera pour moi un de ces meilleurs en attendant que l'auteur le surpasse elle-même...
Commenter  J’apprécie          00
celinefabre27
  07 mars 2013
Ça fait réfléchir ! Jusqu'où les émissions TV iront-elles ?
Commenter  J’apprécie          00


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

acide sulfurique

1.Quel était le métier de Pannonique?

a.bouchère
b.paléontologue
c.directrice d’école

10 questions
65 lecteurs ont répondu
Thème : Acide sulfurique de Amélie NothombCréer un quiz sur ce livre