AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Acide sulfurique (255)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
ertiammot
  28 août 2016
Un Nothomb surprenant sur le thème on ne peut plus actuel de la télé-réalité et ses dérives...

Jusqu'où serait-on capable de pousser le vice du voyeurisme et la passivité de notre société devant les pires cruautés...

Un livre qui fait vraiment réfléchir...

Le petit reproche quand même, je trouve qu'au fur et à mesure de ses ouvrages, Nothomb tombe de plus en plus souvent dans la facilité...

On y trouve toujours la bonne idée, son style nous entraine, et on retombe un peu en chemin comme un soufflé en se disant que la réflexion aurait probablement pu être poussée plus loin...

Mais cela reste un bon Nothomb
Commenter  J’apprécie          60
dacotine
  04 mai 2016
La première phrase déja dit tout : le voyeurisme, la fascination, la bêtise des hommes ...
un bon livre qui permet de réflechir.
Commenter  J’apprécie          60
Laerte
  29 janvier 2016
J'aime l'humour noir, j'aime Amélie Nothomb.
Et là, je suis gâté, presque trop.
Acide sulfurique est une fable sur la télé-réalité. Celle-ci y atteint des sommets de bêtise et d'abjection puisque pour plaire aux téléspectateurs, on a recréé les camps de concentration où la misère et la détresse des prisonniers sont montrées dans toute leur horreur vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Evidemment, tout en soulevant des flots de protestations, l'audience connait des niveaux jamais atteints et plus la polémique s'épanouit, plus il y a de gens qui regardent ce programme immonde.
Dans cette atmosphère épouvantable, s'élève une figure juvénile qui focalise l'intérêt des téléspectateurs.
Je n'en dirai pas plus pour ne pas trop en dévoiler sur l'intrigue sauf qu'il y a une brève allusion justifiée à Boule de Suif de Maupassant.
Ce qui est le comble, c'est que dans cette atmosphère délétère, Amélie Nothomb conserve souvent un ton léger qui permet de supporter la situation. Seule sans doute cette auteur pouvait-elle se permettre de créer un univers aussi morbide et immoral.
Je ne lui ai pas donné la note la plus élevée, parce que je n'aurais pas écrit la fin de cette façon ; mais ce n'est qu'un point de vue personnel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          64
mellemars
  12 juin 2015
Je crois que ce bouquin et son thème, que je trouve pourtant très intéressants, auraient été beaucoup plus forts si l'auteur n'émaillait pas son récit de références intellos (moi j'aime deviner toute seule les intertextualités, pas qu'on me les foute sous le nez en me disant: "tiens, vois comme je suis cultivée!") et si les personnages étaient plus crédibles et ne parlaient pas tous comme des profs de fac: l'identification aurait été plus forte et l'émotion du coup, plus prégnante. (Et sérieusement, Pannonique, c'est pas un prénom, c'est une invitation à se faire taper dessus).
Commenter  J’apprécie          60
Isamax56
  18 février 2015
Très rapide à lire, la réflexion prend le relais de la lecture ! Jusqu'où peut aller la télé réalité, la passivité des masses, des politiques du coup (pourvu que çà plaise au plus grand nombre), les médias (en parler est vendeur). A peine caricatural, poussé à l'extrême dont malheureusement on se rapproche à chaque nouveau concept ! du grand Amélie Nothomb qui ne perd rien de son humour noir et de son ironie.
Commenter  J’apprécie          60
Plutonne
  28 juin 2013
Voilà un moment que je souhaite lire un livre d'Amélie Nothomb. Entre certains de mes amis qui sont fans et d'autres qui apprécient beaucoup moins le style atypique de cette auteure, je voulais me faire ma propre opinion.
Je ressors d'Acide sulfurique avec un avis très positif.
La plume de Mme Nothomb ne m'a absolument pas déçue, je l'ai trouvé très belle et fluide, avec un joli vocabulaire. C'est en partie grâce à elle que j'ai lu ce roman d'une traite.
J'ai aussi beaucoup aimé le message que fait passer l'auteure… En voyant toutes les télé-réalités d'aujourd'hui plus pathétiques les unes que les autres, ce roman amène à ce demander jusqu'où les hommes seraient capables d'aller dans ce genre d'émissions.
Dans Acide sulfurique, « Concentration » est mis en place : des personnes sont prises au hasard dans la rue pour être déporté dans un camp de concentration. Là-bas, ce qu'ils endurent, leur agonie est filmée en permanence pour être ensuite diffusé à la télévision, où des milliers de téléspectateurs suivent l'émission en direct.
À l'identique d'Hunger Games, on retrouve un « jeu » dont le principe est de laisser voir mourir de pauvres innocents sous l'oeil d'une caméra, et donc sous les yeux de tout le pays.
Le personnage de Pannonique est agréable, attachant quoiqu'un peu trop « parfait ». Celui de Zdena m'a semblé plus intéressant, plus atypique, on a du mal à se faire un avis sur elle.
La fin m'a elle aussi beaucoup plût, bien qu'un peu rapide et prévisible à mon goût.
Une belle découverte qui ne sera probablement pas mon dernier Nothomb.
Lien : http://bouquinonslecturejeun..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
malau
  12 novembre 2012
Lu une deuxième fois en novembre 2012.
J'ai encore plus apprécié ce livre à la deuxième lecture.
J'ai trouvé l'écriture et la pensée claire, précise.
Et puis, il y a le fond : Amélie Nothomb décrit une société pas si éloignée de la notre, où la télévision a pris une place insensée.
C'est vu avec justesse, même si cela semble exagéré.
Commenter  J’apprécie          60
luis1952
  08 octobre 2011
Stupéfait, boulversé et impressionné par ce roman.
Pour Amélie Nothomb à nouveau une imagination débordante, des personnages cruels, fiers, dignes,... il y a de tout dans cette histoire fantastique.qui fait penser aux "Big Brother" des années 2000.
Ici, dans "Concentration" une émission de télévision live, la vie est telle que dans les camps nazis et pulvérise tous les records d'audience.
Les prisonniers travaillent dûr, se font tabasser,gueuler dessus et crèvent de faim. Les plus faibles sont éliminés.
Commenter  J’apprécie          60
Magicetincelle
  22 mai 2011
Le style d'Amélie Nothomb a toujours été très étrange et ses romans spéciaux. D'ailleurs, d'habitude, son originalité ne m'envoûte pas plus que ça. Mais j'ai trouvé Acide Sulfurique vraiment brillant !

Bon c'est vrai je suis très orientée dystopie alors il y avait de grande chance que ça me plaise mais le sujet, assez difficile, est très bien traité.

Pendant toute ma lecture, je me suis demandé comment tout cela allait finir et surtout comment cela avait-il pu commencer ? Et la signification du titre ? Et bien vous le saurez à la dernière page !

Je tire mon chapeau !
Commenter  J’apprécie          60
Linepoo
  30 novembre 2010
Sûrement le roman le plus cynique de l'histoire Nothomb...

Notre société actuelle est bercée par la télévision et internet. Nous sommes tous spectateurs d'un monde où la technologie nous dépasse, nous contrôle et nous influence sur notre façon d'être, notre façon de penser. A travers un jeu télévisé machiavélique, en comparaison direct avec les centres de concentration de la Seconde Guerre Mondiale, Amélie Nothomb nous montre la part la plus froide et la plus cruelle de l'humanité. le spectateur, et du coup le lecteur devient un voyeur de toute cette mise en scène. Il est même acteur dans ce système vicieux : il suffit de voter par téléphone pour éliminer - entendre par là "tuer" - un des candidats. Une version satyrique de Secret Story et autres jeux télévisés?

Fini le temps de la discrétion, place au spectacle! Filmés 24h sur 24h et 7 jours sur 7, privés de leur prénom - chaque candidat a son propre matricule - on assiste en direct, devant notre canapé, à l'exécution des candidats un à un. Dans cette folie meurtrière, on s'éprend de la jeune Pannonique - ou devrais-je dire, CKZ-114? - jeune fille à l'air innocent dont l'une des kapo - les surveillants de prison, comme au temps des nazis - tombe amoureuse. Comment ne pas frissonner devant l'horreur de cette critique de notre société?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

acide sulfurique

1.Quel était le métier de Pannonique?

a.bouchère
b.paléontologue
c.directrice d’école

10 questions
64 lecteurs ont répondu
Thème : Acide sulfurique de Amélie NothombCréer un quiz sur ce livre