AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782262023577
648 pages
Perrin (25/09/2008)
3.62/5   8 notes
Résumé :

Qui incarne mieux la victoire de 1918 que le maréchal Ferdinand Foch (1851-1929) ? Adulé de son vivant, il reçut des funérailles nationales dignes de celles de Victor Hugo avant de devenir, dans la conscience collective, l'égal d'une Jeanne d'Arc, d'un Turenne et même, pour certains, d'un Bonaparte. La postérité a sculpté le buste impressionnant d'un général sûr de lui, de ses théories et de... >Voir plus
Que lire après FochVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Christophe Notin s'intéresse au cas Ferdinand Foch. La dernière biographie publiée datait de 1987 et ignorait bien des archives. En plus de 600 pages, l'auteur revient sur la vie et la carrière de l'un des artisans de la victoire de 1918 en usant d'archives souvent inédites et, surtout, en opérant de justes mises au point.
Partisan de l'attaque Foch tient sa part de responsabilité dans le désastre de l'été 1914. Il se refait une réputation lors de la première bataille de la Marne. Disgracié il revient au premier plan en 1918. Il a changé sa doctrine. Il est désormais partisan de la défensive et a parfaitement compris que la France ne pourra gagner la guerre sans ses alliés.
Commenter  J’apprécie          40
Jean-Christophe Notin nous propose un portrait très complet de sa naissance à Tarbes en 1851 à sa mort, marquée par des funérailles nationales impressionnantes, en 1929. Foch apparait comme un officier fédérateur et animé d'une foi absolue dans la victoire, porté sur l'offensive, dont la doctrine va évoluer au fil d'une guerre qui s'éternise et met l'accent sur la défensive et la préservation des troupes. Tout l'intérêt de cette biographie est de remettre en perspective la vision d'un homme vu au prisme de la victoire de 1918 et de la gloire qui a rejailli sur les officiers commandants l'armée. Car son parcours apparait en réalité beaucoup plus chaotique, en dents de scie, marqué notamment par des erreurs de commandement, une mise à l'écart qui aurait pu être fatale à sa carrière, avant son retour en grâce et sa nomination au commandement suprême en 1918. En filigrane se dessinent également les rivalités entre hommes politiques et militaires, mais également entre militaires eux-mêmes, aussi bien dans les moments difficiles de la guerre pour trouver des responsables, des fusibles, mais aussi à l'approche de la victoire pour récupérer tout ou partie des lauriers.

Un livre exigeant mais passionnant !
Lien : https://mangeurdelivres.word..
Commenter  J’apprécie          30


Videos de Jean-Christophe Notin (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Christophe Notin
"Ta mère c'est la France, et il faudra la défendre". Jacques Chaban-Delmas se confie à Jean-Christophe Notin ?
Ils étaient 1 038. Étudiants, fonctionnaires ou militaires en 1940, De Gaulle les reconnaît à partir de 1941 comme ses Compagnons pour la Libération de la France « dans l?Honneur et par la Victoire ».
Parmi eux, des personnalités emblématiques, Pierre Messmer, Jacques Chaban-Delmas ou Pierre Clostermann, mais aussi d?illustres inconnus.
~ ? Ils étaient 1038 Entretiens inédits avec les Compagnons de la Libération ?? Jean-Christophe Notin ?? https://urlz.fr/aGF3
Dans la catégorie : Batailles: 1914-1916Voir plus
>Histoire générale de l'Europe>Histoire militaire de la 1re guerre>Batailles: 1914-1916 (24)
autres livres classés : première guerre mondialeVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (27) Voir plus



Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
1123 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre

{* *}