AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Thibaud Eliroff (Traducteur)
EAN : 9782290232705
544 pages
Éditeur : J'ai Lu (12/05/2021)
4.1/5   144 notes
Résumé :
Petite-fille et fille de prêteur, Miryem ne peut que constater l'échec de son père. Généreux avec ses clients mais réticent à leur réclamer son dû, il a dilapidé la dot de sa femme et mis la famille au bord de la faillite... jusqu'à ce que Miryem reprenne les choses en main. Endurcissant son coeur, elle parvient à récupérer leur capital et acquiert rapidement la réputation de pouvoir transformer l'argent en or. Mais, lorsque son talent attire l'attention du roi des ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (49) Voir plus Ajouter une critique
4,1

sur 144 notes
5
22 avis
4
15 avis
3
7 avis
2
2 avis
1
0 avis

basileusa
  07 juillet 2020
Sitôt reçu, sitôt lu et adoré ! Un grand merci à Babelio et aux éditions Pygmalion :)
Je l'ai aimé autant que Déracinée et je ne pensais pas que ce serait possible ! Ici on suit 3 jeunes filles dont les histoires vont être liées . Miryem , fille d'un préteur trop gentil et qui va sortir sa famille de la misère et attirer l'attention d'un dangereux peuple voisin : les Staryk. Wanda, la jeune fille qui se mettra à son service pour échapper à son père et enfin Irina, une marionnette au main de son père qui veut un mariage qui puisse lui faire acquérir de la puissance. Trois jeunes filles courageuses qui vont se battre contre un avenir qu'elle n'ont pas choisi. L'histoire de Miryem a de nombreux points communs avec la jeune fille de Déracinée et c'est clairement elle que j'ai adoré suivre dans l'ombre du roi Staryk, froid et distant. Ce roman , un peu comme un conte slave encore une fois ( ambiance gelée et tsar) , se dévore ! Il y a pas mal d'actions et de rebondissements qui font que le rythme est toujours très bon ! Si vous avez aimez son précèdent roman, vous aimerez aussi celui-ci , c'est certain ! C'est un petit coup de coeur pour moi , j'attends le prochain avec impatience !!
Challenge Mauvais genres 2020
Challenge auteures SFFF
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          382
cocomilady
  04 avril 2020
Une belle plongée dans un conte slave mi-horrifique, mi-féerique.
J'avais été totalement subjuguée par le roman "Déracinée" de Naomi Novik. C'est donc avec un enthousiasme non feint que je me suis plongée dans cette histoire toute aussi magique.
Cette fois encore, on baigne dès les premières lignes dans cette ambiance slave si chère à l'auteure.
Miryem est une jeune fille juive dont le père est prêteur dans un village assez pauvre. Trop empathique, il prête à tous sans jamais revoir son argent, ce qui va plonger sa famille dans la détresse alors qu'un hiver terrible et sans fin s'abat sur eux et que la famine les guette.
Pour sauver sa mère gravement malade, la jeune fille va alors se couper de toute émotion et froidement reprendre les choses en main, imposant rapidement le respect et la crainte chez les villageois.
Petit à petit, avec sa poigne, son intelligence affûtée et son courage, elle parvient à ses fins et arrive même à faire fructifier leur capital et ainsi améliorer drastiquement leurs conditions de vie.
Partout on commence à parler d'elle comme de la fille capable de transformer l'argent en or. Cela ne tombe pas dans les oreilles d'un sourd puisque le Roi des Staryk, un Roi de l'Hiver effrayant venu d'un monde mystérieux, lui lance plusieurs défis à relever en un temps limité. La vie ou la mort en cas d'échec. Mais il n'avait pas compté sur la ténacité de la jeune femme et sur son intelligence...
L'histoire est vraiment passionnante en dépit d'un démarrage un peu poussif. Il m'a été difficile de m'attacher au personnage de Miryem au début du fait de son manque d'empathie, mais l'arrivée du roi des Staryk, ses défis, la mort qu'il sème... ont vite ajouté une dimension inquiétante et fantastique à l'intrigue.
Sans compter qu'on découvre vite que le roman ne tournera pas autour d'une seule héroïne, mais finalement de trois.
A partir de cet instant, j'ai été comblée.
Les trois héroïnes ont toutes quelque chose de magique, elles se complètent merveilleusement bien. Ce sont des femmes fortes, courageuses, dotées d'une résilience à toute épreuve et d'un amour immense en dépit des apparences parfois. Leur destin va se croiser et changer l'avenir de ce monde en danger.
Quant aux monstres qu'elles vont devoir combattre ou dompter, ils ont la beauté du diable et le combat sera serré...
Contre toute attente, l'amour s'invite peu à peu dans l'histoire, sans qu'on s'en aperçoive, loin des élans d'affection que j'aurais aimé trouver : pur, brillant, mais aussi froid comme la glace des Staryk et l'attitude de Miryem.
La romance m'a fortement fait penser au conte de la Belle et la Bête, avec une fin qui a comblé mes attentes.
Voyage magique au pays des glaces et dépaysement garanti.
Vivement le prochain !
Lien : http://cocomilady2.revolublo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          341
florencem
  05 avril 2020
Comme la plupart de ceux qui ont lu Déracinée, et aimé le roman, j'étais impatiente de découvrir la Fileuse d'argent. Naomi Novik avait su créer un univers complexe et enchanteur ponctué d'une romance avec des personnages non conventionnels. L'originalité de son récit m'avait charmée, et Déracinée fut un coup de coeur. Pour la Fileuse d'argent, cela n'a pas été le cas, mais je ne suis pas passée très loin. Il y a un défaut à ce second roman qui a fait que malgré tout ce que je vais vous dire de positif, j'ai quand même dû faire face, à un moment donné, à un peu de découragement.
Parlons tout de suite des choses qui fâchent : les longueurs. Il y en a trop, et cela dès le début. Il faut du temps pour installer un univers de fantaisie, et d'autant plus quand on choisit de narrer l'histoire de trois jeunes femmes venant d'univers différents. Mais dès le départ, il faut digérer tout cela, et bien que j'ai trouvé de l'intérêt au premier tiers du tome car il expose clairement la psychologie de Miryem, Wanda et Irina, j'ai pendant un moment songé à abandonner. C'est quelque chose que je déteste, encore plus quand je sais que j'ai aimé l'un des romans de l'auteur, mais l'idée était là. Quand la partie fantaisie a commencé à vraiment prendre le pied de l'intrigue, j'ai poussé un soupir de soulagement. Cependant, les longueurs ont continué, plus sporadiques, mais toujours là. le plus jeune frère de Wanda en est probablement l'exemple type. Je vais être méchante, mais l'enfant n'a pas réellement d'intérêt, et lui donner la parole, en le faisant devenir à certains moments le narrateur, m'a paru durer des heures. Il ajoute de plus un pathos qui n'a pas lieu d'être, et qui était déjà bien assez exploité de façon plus discrète et efficace.
Mais de vous découragez pas, s'il vous plait. Passez au-dessus de cela si vous ressentez la même chose que moi au début. Car La Fileuse d'argent en vaut le coup. Vous tenez entre les mains, une histoire complexe, très bien menée avec une intelligence dans la psychologie des personnages que j'ai trouvé inspirante et rafraîchissante. Je ne me suis pas réellement attachée aux personnages, et pourtant leurs histoires m'ont touchée. Nos héroïnes veulent vivre. Vivre, rien de plus. Une simple chose qui demande pourtant tellement d'efforts. Et elles font tout pour garder la tête hors de l'eau. Elles vous paraîtront froides, et il y a un jeu subtile à ce niveau, mais la vie les a rendu comme cela. Ne vous arrêtez pas non plus à cela. Car il y a toujours une petite braise sous la cendre. Et c'est cela que j'ai vu. Trois destins incroyables qui s'entremêlent et qui nous présentent des femmes fortes, pas extraordinaires, mais fortes. Elles ont leurs rêves et leurs convictions, une vision du monde bien à elle, et malgré toutes les embuches, elles vont au-delà sans avoir la moindre idée de ce que leurs actes pourront accomplir, mais avec la foi.
C'est un voyage dur et intense. Elles sont malmenées par la société, les lois, les hommes, les dangers amenés par des créatures de légendes. Mais on les voit évoluer. Devenir des femmes accomplies, droites dans leurs bottes. La magie opère indéniablement. le côté surnaturel donne un second souffle mais ne perd en rien de la délicatesse de cette transformation. On trésaille à chaque seconde, cependant, leur courage nous pousse à continuer.
Comme dans Déracinée, la romance a aussi sa place. Plus discrète, loin d'être conventionnelle. Je dirais même que parler de romance est peut-être un peu exagéré. Et pourtant, on parle aussi d'amour. Et j'ai trouvé les idées de Naomi Novik à ce propos tout simplement parfaites. Au-delà de la perfection, au-delà des préjugés. C'est aussi un cheminement que j'ai apprécié, grandement.
La fin nous tient en haleine, mais elle est aussi l'accomplissement de beaucoup de choses. J'ai adoré la tournures des événements, toutes ces pièces de puzzle qui s'emboîtent, tout le cheminement parcouru et la conclusion à chacune de nos histoires. Pour moi, Irina, Miryem et Wanda ont toutes obtenu une fin à la hauteur de leur parcourt. J'ai fermé le livre en riant même, heureuse et surprise de quelques petits retournements. Mais avant tout, je trouve que Naomi Novik a su montrer, à travers ses héroïnes, une façon de vivre qui mérite réflexion et surtout qui donne de l'espoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
sld09
  01 juin 2021
Je suis déçue de ne pas avoir réussi à terminer ce roman car l'histoire avait piqué ma curiosité et j'avais très envie de découvrir ce qui se cachait derrière les Staryk et tout l'univers étrange qu'a mis en place Naomi Novik.
Mais La Fileuse d'Argent a fini par me tomber des mains : le rythme est très lent et en plus, malgré les trois narratrices qui racontent l'histoire à la première personne, je me suis sentie tenue à distance et aucun des personnages ne m'a pas paru assez attachant pour que mon intérêt se maintienne.
C'est tellement dommage...
Commenter  J’apprécie          170
Anatemnein
  12 mai 2021
Je suis très sceptique concernant ce roman. Je dois dire que cette lecture était laborieuse.
L'histoire n'est pas trop mal mais elle est lente et assez dure à suivre. Je me suis retrouvée perdue bien des fois au fil de ma lecture....
L'alternance des personnages sans aucune mention du changement est déroutante et casse le récit. Je n'ai pas aimé du tout le style d'écriture de l'auteur. J'ai trouvé que bien des fois, elle tournait en rond et le livre m'a semblé bien long pour ce qu'il était.
J'ai du me forcer à le finir et ce n'est jamais bon signe quand ça arrive. ....
Le seul élément qui m'a vraiment plût est le personnage de Myriem ainsi que son histoire dans le monde des Staryks.
Au final, je suis assez déçue et je n'ai pas passé un aussi bon moment que je l'aurais voulu.....
Commenter  J’apprécie          180


critiques presse (1)
Elbakin.net   17 février 2020
Nul doute que le roman trouvera son public, de par son ambiance et le nom de l’autrice désormais bien installée dans le paysage. Mais on se surprend tout de même à regretter les deux ou trois premiers tomes de Téméraire et leur fraîcheur.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
sld09sld09   01 juin 2021
Mourir pour sa religion n’était pas une vertu pour mon peuple – nous n’en voyions pas la nécessité –, et l’on pouvait rompre le shabbat pour sauver une vie, y compris la sienne.
Commenter  J’apprécie          110
AnatemneinAnatemnein   11 mai 2021
La tempête a redoublé derrière lui, et une lance d'aire gelé chargé de neige et de glace m'a frappé au visage. Un douloureux picotement a envahit mes joues. Je m'entendais à ce qu'il me brutalise, et c'est bien ce qui semblait vouloir faire, mais au lieu de ça, il a scandé, presque comme s'il s'agissait d'une chanson: "Trois fois, servante mortelle. Trois fois tu changeras l'argent en or pour moi, ou tu seras toi-même changée en glace."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
florencemflorencem   04 avril 2020
Ma mère était assez magicienne pour m’octroyer trois dons, ai-je dit, et il s’est instinctivement penché pour m’écouter. Le premier était la sagesse ; le deuxième, la beauté ; et le troisième… que ces talents passent inaperçus aux yeux des imbéciles.
Commenter  J’apprécie          130
jainasjainas   13 février 2019
There are men who are wolves inside, and want to eat up other people to fill up their bellies. That is what was in your house with you, all your life. But here you are with your brothers, and you are not eaten up, and there is not a wolf inside you. You have fed each other, and you kept the wolf away. That is all we can do for each other in the world, to keep the wolf away. And if there has been food in your house for you, then I am glad, glad with all my heart. I hope there will always be.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
faelifaeli   11 octobre 2020
J'ignorais ce que je ressentais, ce qui motivait mes paroles. La colère, je pense. Je ne me souvenais pas en avoir jamais ressenti. La colère m'avait toujours semblé vaine, tel un chien courant après sa queue. A quoi aurait servi d'être en colère contre mon père, ou ma belle-mère, ou les serviteurs qui me traitaient avec rudesse ? Les gens étaient parfois en colère à cause du temps qu'il faisait, parce qu'ils s'étaient cogné l'orteil contre une pierre ou coupés avec un couteau, comme si ces choses étaient responsables de leurs malheurs. Tout cela m'avait toujours semblé parfaitement inutile. La colère était un feu dans un âtre, et je n'avais jamais eu de bois pour la nourrir. Jusqu'à aujourd'hui, apparemment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Naomi Novik (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Naomi Novik
Beaucoup de nouveautés de fantasy dans ce point lecture, mais aussi un livre contemporain !
Pour plus de vidéos lectures : https://www.youtube.com/user/Lanylabooks
Les livres cités : - Déracinée de Naomi Novik publié chez Pygmalion - Arkane, tome 1 : la Désolation de Pierre Bordage publié chez Bragelonne - Sénéchal, tome 1 de Gregory Da Rosa publié chez Mnémos - La forêt des renards pendus d'Arto Paasilinna publié chez Folio
Contact mail : lanylabooks[at]gmail.com
Suivez-moi : http://twitter.com/Lanylabooks http://instagram.com/lanylabooks http://www.facebook.com/lanylabooks
Wish list Amazon : http://amzn.eu/9qPvqDv
+ Lire la suite
autres livres classés : conte russeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1809 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

.. ..