AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2844203744
Éditeur : Thierry Magnier (29/09/2005)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 9 notes)
Résumé :

À Sponge, tout le monde ou presque travaille à la Francilienne. Alors l'annonce d'une vague de licenciements ébranle la ville, les familles. " Elva la rouge " pousse ses parents résignés à se battre, distribue des tracts dans la ville, rejoint les piquets de grève.

Luce a croisé son regard. Fille du directeur du personnel de l'usine, elle est du mauvais côté.Entre Elva et Luce c'est le coup de foudre,immédiat, et la grève qui se durcit va... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Sharon
  19 décembre 2010
Autant vous le dire tout de suite, il faut passer outre le titre, que je trouve particulèrement mal choisi. Ce roman est une vraie réussite; Il est remarquablement bien construit, les deux parties et les chapitres sont très équilibrés. Les thèmes abordés sont forts et cuteuls : lês fermetures d'usine pour cause de délocalisation, le racisme ordinaire, le chômage, et les conséquences sur la cellule familiale, et, à plus grande échelle, sur une ville toute entière. Tout ceci est raconté avec finesse. Les non-dits, tout en pudeur, en disent plus longs que les démonstrations les plus fouillées.
Mais le thème le plus délicat est l'amour entre Luce et Elva. Cet amour est narrée de manière fine et sensible. Pourquoi ce thème est délicat ? Si les adolescents que je côtoie sont unanimes pour fustiger le racisme, ils sont aussi unanimes pour condamner l'homosexualité et les amener à laisser de côté leus préjugés n'est pas chose aisée. J'espère que, si le livre leur tombe entre les mains, ils poursuivront leur lecture jusqu'au bout.

Lien : http://le.blog.de.sharon.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
laliseusedebonnesaventures
  18 août 2019
C'est comme du Mordillat mais c'est du Nozière !
SUPER !
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Lecturejeune   01 mars 2006
Lecture jeune, n°117 - Le roman met en parallèle deux histoires, celle d'Elva, qui vit avec ses parents et son frère aîné employés à l’usine la Francilienne, et celle de Luce, fille du directeur des ressources humaines de la Francilienne. Depuis le divorce de ses parents, Luce vit chez son père une semaine sur deux. Les destinées des adolescentes semblent opposées, surtout depuis que le père de Luce a opéré le licenciement de la moitié du personnel. Les parents d’Elva se retrouvent un matin avertis de leur licenciement par une simple lettre. Le père de Luce, qui sombre dans la dépression, se met à boire et défend à sa fille de traîner en ville, de peur qu’elle ne subisse des représailles. Elva décide de mener le combat à sa manière et d’aider ses parents : elle distribue des tracts à la sortie de l'église. Entre Elva et Luce, le choc va être électrique mais une amitié puis un amour inattendu naîtra entre elles. La lutte prend une nouvelle tournure pour ces deux jeunes filles qui se découvrent en même temps qu’elles découvrent la vie. Jean-Paul Nozière fait preuve d'un grand réalisme et décrit avec pertinence les injustices sociales, les affrontements et les engagements qui en découlent. La grève est au coeur du roman et la relation homosexuelle des deux jeunes filles passe en fait au second plan : leurs sentiments ne sont que peu creusés. Anne-Solène Lescaille. Sur le même sujet – l’histoire impossible entre une fille d’ouvrier et un fils de directeur d’usine en voie de fermeture – on peut (re)lire Star-Crossed Lovers (2002) de Mikaël Ollivier, également paru chez Thierry Magnier. ndlr
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SharonSharon   03 juin 2013
Luce recule. Qu'est-ce que son père vient faire ici ? Les manifestants ne sont pas "ses" ouvriers. Elle se sent en colère et se met à détester ces hommes et ces femmes qui hurlent bêtement, comme des moutons, des slogans idiots lancés par n'importe qui.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Jean-Paul Nozière (1) Voir plusAjouter une vidéo

Jean Paul Nozière : Bye bye Betty
Depuis le café le Rostand, à Paris, Olivier BARROT présente le livre de Jean-Paul NOZIERE "Bye-bye betty". Un roman publié aux éditions Gallimard dans la collection Scripto.Photo de Jean Paul NOZIERE.
autres livres classés : Conflits sociauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

QCM Rien qu'un jour de plus dans la vie d'un pauvre fou de Jean-Paul Nozière

Complétez la phrase: Nourredine Hallack est

un fou
un gendarme
un passeur qu'Alice a rencontré
un mirage

5 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Rien qu'un jour de plus dans la vie d'un pauvre fou de Jean-Paul NozièreCréer un quiz sur ce livre