AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de argali


argali
  07 septembre 2013
Ce court roman de 128 pages aborde des thèmes divers comme la famille, la précarité, les premiers émois, l'acceptation de la différence…

Paru chez Nathan dans la collection « Mes années collèges », il cible les jeunes de 12-13 ans. C'est d'ailleurs l'âge des personnages mis en scène par Jean-Paul Nozière. Cette collection invite des écrivains à donner à la première personne, la parole et une voix intime à des collégiens.
L'histoire est donc racontée par Marina, jeune fille réservée, un peu en marge de sa classe qu'elle trouve immature. L'arrivée de Jérémie va changer son quotidien. Pour la première fois, un garçon s'intéresse à elle et en plus, elle peut parler littérature avec lui. Elle est charmée et impressionnée par ce jeune homme différent.

J'ai un peu de mal à exprimer mon ressenti suite à cette lecture qui n'a pas su me convaincre. Il y a d'abord un côté caricatural qui m'a dérangé, comme ces élèves socialement défavorisés appelés Kevin et Youssef et dont le langage est plutôt fleuri. de plus, leur professeur de français est géniale et les passionne avec la lecture de « La vie devant de soi ». Est-ce vraiment une lecture donnée en 4e ?
A contrario, son attitude bafoue la déontologie lorsqu'elle lit et commente à la classe, la fiche signalétique de Jérémie. Attitude inappropriée qui n'apporte rien à l'histoire et que je n'ai pas comprise.
Enfin, le dénouement attendu est un peu précipité et l'on reste sur sa faim face à une chute aussi brutale.

Je me demande si les jeunes se laisseront séduire et si ce récit leur parlera. En ce qui me concerne, ce ne fut pas le cas.
Commenter  J’apprécie          103



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (8)voir plus