AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Jean Esch (Traducteur)
EAN : 9782070317318
288 pages
Éditeur : Gallimard (14/10/2004)
3.74/5   17 notes
Résumé :
En poussant la porte d'une maison dans un quartier déglingué de Pomona, Earl Dean, représentant en aspirateurs, déboule en plein milieu d'une veillée funèbre.
Le cadavre d'un homme poignardé baigne dans un glacière de Coca-Cola sous la surveillance agitée de son frère Dan, sorte de Hell's Angel psychopathe allumé par l'abus de dope, d'une matrone décolorée et d'une gamine caractérielle.
Et déjà, le passé remonte à la surface. Dan et Earl se connaissent... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
encoredunoir
  07 mai 2019
La reine de Pomona est un roman doux-amer qui, avant Chance, détonnait un peu dans la production de Kem Nunn telle qu'elle est connue en France, c'est-à-dire à travers notamment la traduction de ses romans dont les intrigues tournent autour du milieu du surf.
Earl Dean a grandi dans la vallée de Pomona où son arrière-grand-père possédait une grande plantation d'orangers. Mais depuis cette époque bénie et certainement fantasmée, l'industrialisation, la fièvre immobilière, l'expansion de l'agglomération de Los Angeles ont lentement métastasé les lieux. Héritier du dernier demi-hectare d'orangers de Pomona et d'une demeure qui tombe en ruine, Earl vivote en vendant des aspirateurs au porte-à-porte. Un soir, honorant un rendez-vous pris par un client potentiel dans un des quartiers décrépis de Pomona, il pénètre dans une maison qui offre un spectacle pour le moins étonnant :
« À ce stade de la partie, Dean avait déjà vu un certain nombre de cadavres. Toutefois, la plupart d'entre eux se trouvaient dans des cercueils étincelants, entourés de fleurs fraîchement coupées, et ils ne ressemblaient guère à ce que le motard avait chez lui. Ce cadavre était nu et blanc, étendu sur un lit de glace dans une grande glacière rouge portant sur le côté l'inscription "Coca-Cola", et dessous, ce slogan "Tout s'arrange avec un coke" en lettres blanches. le cercueil de fortune s'égouttait sur une moquette couleur moutarde détrempée, dans ce que Dean supposa être la salle à manger. »
Earl Dean ferait bien demi-tour, mais le chef de famille, un motard ivre et violent, compte d'autant moins le laisser partir qu'il a reconnu en lui Johnny Magic, ainsi qu'on l'appelait à l'époque où il jouait de la musique avec son groupe. Dan Brown, ancienne terreur de la ville, chef d'un gang local de motards, prend donc une décision : Earl Dean va chanter aux funérailles improvisées de son frère, Buddy, le cadavre étendu dans la glacière. Mais avant cela, il va falloir exercer une vengeance, trouver celui qui a tué Buddy.
Commence alors une nuit d'errance dans la vallée pour Earl Dean. Un voyage effrayant aux côtés de Dan et de ses menaçants collègues qui aimeraient bien se débarrasser de celui qu'ils voient comme un témoin gênant. Un voyage dans le temps aussi, pour Earl, qui convoque autant les souvenirs d'un âge d'or de la vallée dont il n'a en fait vu que les derniers reflets, que ceux de sa jeunesse, d'une époque où tout semblait encore possible.
Cette déambulation dans les vapeurs d'alcool, les explosions de violence et, plus que tout, les regrets qui viennent heurter Earl Dean tout au long de la nuit pour peut-être enfin lui permettre de regarder sa vie en face, constitue un récit pétri d'étrangeté, parfois déstabilisant et toujours étonnant. Cette nuit, pour Earl Dean, apparaît ainsi comme une occasion inespérée – impensée jusqu'alors, même – de faire le point sur tous les rendez-vous manqués, les mauvais embranchements pris à un moment ou un autre et qui l'ont mené là.
Kem Nunn arrive à trouver le juste équilibre entre l'introspection et des scènes saturées de violence et, parfois aussi, d'un certain humour noir. Cela fait de la reine de Pomona un de ces romans inclassables dont l'atmosphère et certains passages s'accrochent longtemps au lecteur.

Lien : http://www.encoredunoir.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
zakfm
  16 octobre 2021
Pomona queen, c'est une marque d'orange de Californie dont il ne reste qu'une collection mélancolique d'étiquettes, mais c'est aussi (page 2-3-4) : "C'était bien une amazone d'un mètre soixante quinze avec des tresses blondes et des tatouages sur les bras. Deux bas résilles noirs dépassaient d'un T-shirt noir de hard-rock monstrueux et disparaissaient dans une paire de bottes de cow-boy rouge et noir. Ses cheveux balayaient son visage au rythme de la musique, se déployant parfois en éventail devant les murs noir mat et captant la lumière des projecteurs comme la brume arrachée à la crête d'une vague quand le souffle du désert et que le soleil est bas à l'horizon". Même si le surf est absent de cette histoire, le surfeur n'est pas loin. Mais en fait, la vrai Pomona queen, c'est son premier grand amour, Rayann (page 1-2-3). "Elle possédait tout ce qu'on lui avait refusé. Tout ce à quoi il aspirait.". Finalement, cela sera l'improbable Diana représentant à elle seule l'histoire sinistre de cette vallée qui reprendra la couronne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Godefroid
  03 novembre 2019
A première vue, comme ça, Earl Dean a tout du looser professionnel : la quarataine, une calvitie galopante et un boulot de vendeur d'aspirateur porte à porte. Mais à y regarder de plus près, il est quand même le vendeur vedette de Cyclone, et puis c'est un ex chanteur de boite qui a eu son heure de gloire quinze ans plus tôt... sans parler de son arbre généalogique qui compte une célébrité locale historique, son arrière grand-père, le pionnier des agrumes à Pomona.
Tout commence lorsque Earl débarque sans faire exprès chez Dan Brown, une brute effrayante, frapadingue et sanguinaire, pour refourguer un cyclone. Dans la maison cradingue de Dan, le cadavre poinçonné de son dégénéré de frangin repose dans une glacière Coca-Cola. Dan Brown reconnaît Earl illico : Mister Magic, un sacré talent dans le temps. Dan se fourre une idée en tête, ou plutôt deux : primo, enterrer le frangin avec Mister Magic qui pousse la sérénade ; deuzio, retrouver le meutrier de son frère et lui faire la peau.
S'engage alors un périple nocturne de terreur et de sang : Earl suit son monstrueux acolyte contraint et forcé ; il supporte cette éprouvante échappée en laissant vagabonder ses pensées tantôt vers l'amour de sa jeunesse, tantôt vers l'histoire de Pomona, celle de sa famille et la mort inexpliquée de son illustre arrière grand-père. Earl manquera d'y laisser sa peau plus d'une fois.
Voilà un texte curieux qui emprunte à la tragédie classique les trois unités de lieu (Pomona), d'action (la recherche du tueur) et de temps (tout ça en une nuit). La saga de Dan Brown est saisissante, et les évasions d'Earl sont autant de pauses mélancoliques dans son périple effréné. Les personnages finissent par être bien creusés, mais la lassitude guette le lecteur à plusieurs reprises, sans toutefois gagner la partie. Bien écrit et bien traduit, ce deuxième texte de Kem Nunn traduit en français est très différent du premier (Surf City) : un petit OVNI sympathique – mais pas inoubliable – dans le paysage du roman noir US.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
encoredunoirencoredunoir   07 mai 2019
À ce stade de la partie, Dean avait déjà vu un certain nombre de cadavres. Toutefois, la plupart d’entre eux se trouvaient dans des cercueils étincelants, entourés de fleurs fraîchement coupées, et ils ne ressemblaient guère à ce que le motard avait chez lui. Ce cadavre était nu et blanc, étendu sur un lit de glace dans une grande glacière rouge portant sur le côté l’inscription "Coca-Cola", et dessous, ce slogan "Tout s’arrange avec un coke" en lettres blanches. Le cercueil de fortune s’égouttait sur une moquette couleur moutarde détrempée, dans ce que Dean supposa être la salle à manger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Video de Kem Nunn (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kem Nunn
Payot - Marque Page - Kem Nunn - Chance
autres livres classés : chasseVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17200 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre