AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Jacqueline Bardolph (Traducteur)
EAN : 9782842611903
450 pages
Le Serpent à plumes (14/03/2000)
3.12/5   13 notes
Résumé :
Askar, jeune Somali recueilli à sa naissance par une Ethiopienne, Misra, vit en Ogaden une enfance heureuse, celle de la Somalie d'avant la partition.
Sa circoncision et sa séparation d'avec Misra à huit ans, lorsque, la guerre faisant rage, il est envoyé chez son oncle et sa tante à Mogadiscio, marqueront pour lui la rupture brutale avec l'enfance et l'entrée dans le territoire des adultes, cet univers de frontières et de cartes.

Source : Ser... >Voir plus
Que lire après TerritoiresVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
"Et le temps se mit à croître sur le visage d'Askar, comme il racontait à nouveau cette histoire, à croître comme un arbre, avec plus de branches et beaucoup plus de feuilles mortes que sur l'arbre qui est sur le visage de la lune."
L'écriture est très jolie, n'est-ce pas ?
C'est imagé, c'est poétique, c'est évocateur. L'écriture m'a beaucoup plu.
Est-ce que ça suffit pour aimer un roman ?
Euh… non.
L'histoire se déroule en Somalie, c'est celle d'Askar – c'est lui qui raconte – dont la mère est morte à la naissance. Il sera donc élevé, aimé, chouchouté par une nourrice éthiopienne, jusqu'à ses 8 ans où il part vivre chez son oncle et sa tante.
Il y a un contexte politique évoqué de façon très brumeuse (bon, normal puisque c'est un enfant qui raconte).
En revanche, ce qui n'est pas brumeux c'est le lien entre lui et sa nounou. Parce que la plus grande partie du roman raconte comment elle lui donne son bain, comment il dort contre elle, comment ils jouent à cache-cache… En gros, un chapitre est consacré à chacune de leurs activités.
C'est interminable.
Arrivée à la moitié j'ai décroché, et je suis allée directement à la fin du roman.
Et je n'ai absolument rien compris à l'intention de l'auteur. Sans doute ai-je sauté le paragraphe qui miraculeusement donnait sens à tout ce fatras…?

Traduction de Jacqueline Bardolph.

Challenge Globe-trotter (Somalie)
Challenge Plumes africaines
Commenter  J’apprécie          2811

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Et le temps se mit à croître sur le visage d’Askar, comme il racontait à nouveau cette histoire, à croître comme un arbre, avec plus de branches et beaucoup plus de feuilles mortes que sur l’arbre qui est sur le visage de la lune.
Commenter  J’apprécie          140
Incipit :
You sit, in contemplative posture, your features agonized and your expressions pained ; you sit for hours and hours and hours, sleepless, looking into darkness, hearing a small snore coming from the room next to yours.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Video de Farah Nuruddin (1) Voir plusAjouter une vidéo
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature anglaise et anglo-saxonne>Littérature anglaise : textes divers (270)
autres livres classés : somalieVoir plus


Lecteurs (33) Voir plus




{* *}