AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2723455807
Éditeur : Glénat (03/10/2007)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 287 notes)
Résumé :
Personnage ambigu, Joseph Joanovici fut pour certains un criminel, pour d'autres un héros. Fabien Nury et Sylvain Vallée décrivent sans fards ni parti pris ces heures sombres de notre Histoire...

Il était une fois en France conte l'histoire de Joseph Joanovici, juif roumain devenu l'homme le plus riche de France pendant l occupation. Ferrailleur, collabo, résistant, il fut pour certain un criminel, pour d'autres un héros. C est le cheminement de ce pe... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  21 avril 2014
En novembre 1905, tous les opposants au régime du tsar Nicolas II étaient pourchassés et tués. C'est ainsi que la petite Eva, cachée sous une estrade, voit son père décapité sous ses yeux. A côté d'elle, le petit Joseph lui conseille de ne surtout pas se faire entendre. Quelques années plus tard, ils se marient et se réfugient en France. Eva ayant un oncle à Clichy, ils lui demandent de les héberger quelques temps. Celui-ci possédant une ferraillerie, il propose un travail à Joseph qui s'y connaît bien en matériaux pour avoir déjà travaillé dans une fonderie. L'entreprise prospère grâce au travail acharné de Joseph et à ses talents de négociateur. Aussi, lorsque l'oncle se trouve endetté, il lui propose de racheter la boutique grâce à l'argent qu'il a pris soin de mettre de côté et devient ainsi l'actionnaire principal. Mais l'homme est très ambitieux, il ne compte pas s'arrêter en si bon chemin...
Premier tome d'une série qui en compte six, ce volet retrace la vie de Joseph Joanovici, un homme juif, d'abord simple ferrailleur puis milliardaire, accusé d'avoir fourni les autorités allemandes en métaux mais aussi d'avoir participé à la résistance. Illettré, ambitieux, charismatique et ambigu, il est considéré comme un véritable parrain. Une multitude de personnages font ici leur apparition et les époques alternent entre 1905 et 1965, d'où toute une série de flashbacks percutants bien amenés. Ce premier opus dense, riche et documenté promet une suite alléchante. Les dessins très réalistes au trait fin nous plongent à merveille dans cette époque.
Il était une fois en France, L'Empire de Monsieur Joseph... Première!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          470
TheWind
  01 mai 2018
Il était une fois en France...Joseph Joanovici.
Ferrailleur juif d'origine russe, il débarque en France en 1925 avec sa femme Eva, sachant à peine parler français, encore moins lire et écrire.
Par contre, sa méthode pour compter est infaillible. En quelques années, il devient un chef d'entreprise redoutable. C'est lors de la seconde guerre mondiale que ses affaires vont devenir florissantes...
Ce premier tome pose les jalons de la vie plus que mouvementée d'un homme qui fut considéré par les uns comme résistant et collabo par les autres. S'il est un peu difficile de se repérer dans ce va et vient entre les époques, il n'en reste pas moins que les quelques amorces posées ça et là ferre le lecteur efficacement !
Affaire à suivre !
Commenter  J’apprécie          280
Foxfire
  03 mai 2017
Pas évident d'aborder la période de la seconde Guerre Mondiale sans tomber dans le déjà vu. C'est le pari réussi par Vallée et Nury. L'angle qu'ils choisissent est original et leur donne l'occasion de montrer l'étendue de leur talent.
Le dessin est très réussi. Les personnages ont de sacrées gueules, les paysages sont soignés. Cette qualité visuelle est au service d'une histoire qui est la force principale de cette B.D.
Joseph Joanovici est un personnage passionnant. Complexe, ambigu, il est impossible d'avoir une opinion tranchée sur lui. Il fait passer le lecteur par mille émotions, tantôt ému, tantôt révolté, tantôt admiratif, tantôt agacé...
Quant à la construction narrative, elle est tout simplement magistrale. Les allées et venues entre les différentes époques sont parfaitement maîtrisées et ajoutent du rythme au récit. C'est avec plaisir que j'ai retrouvé la patte Nury, sa narration si cinématographique (je ne serais d'ailleurs pas étonnée que cette B.D soit adaptée au cinéma ou en série).
En général, le 1er tome d'une série est un tome d'exposition, une entrée en matière qui sert à présenter les personnages et les enjeux avant les choses sérieuses. le 1er volet d'"Il était une fois en France" est si dense, si touffu, il se passe tellement de choses en un volume, que je me demande bien comment la série va se poursuivre.
Challenge B.D 2017
Challenge Atout-prix 2017 - 3 (prix Saint-Michel du meilleur scénario, festival de Bruxelles 2008)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
tchouk-tchouk-nougat
  15 mai 2018
Il était une fois, en France, un juif qui ne savait pas écrire mais qui savait compter. Il était doué pour le métal et pour les affaires. Il gagnait bien sa vie mais un jour arriva la guerre et avec elle la haine des juifs.
Un premier tome réussi qui nous présente Monsieur Joseph Joanovici. Juif de son état, il vient se réfugier en France avec sa jeune épouse en 1925. Il va vite trouver du travail comme ferrailleur et prouver qu'il est bon en affaire, très bon même. Quand viendra les temps dur de la guerre puis de la collaboration avec les allemands, il va tirer son épingle du jeu malgré sa nationalité.
Dans ce premier tome nous avons plusieurs époques. On voit Joseph fuir son pays et se faire sa place à Paris. On le voit aussi après la guerre, pourchassé par ceux qui le pense collabo. Et on le voit même à l'aune de sa vie, hanté par ses démons et son "vieil ennemi". Cela reste assez facile à suivre malgré également l'abondance des personnages.
On sent le personnage de Joseph complexe et visiblement son parcours est intéressant à suivre. J'ai malgré tout eu du mal à m'attacher à lui, le trouvant presque un peu antipathique, ou ambivalent tout du moins. Mais cela lui va bien. Alors collabo ou résistant? Juif faisant ce qu'il peut pour survivre ou opportuniste près à tout pour de l'argent? Un peu de tout certainement!
Cette histoire est inspirée de fait et de personnages réels. Il faut dire que la photo sur la page de garde de Joseph est vraiment ressemblante à son portrait dressé par Sylvain Vallée. le dessin est vraiment sérieux
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
jamiK
  09 mai 2018
Premier tome d'une saga prometteuse. En principe, un premier tome d'une saga a pour but de mettre en place les éléments, ici, on est déjà dans l'action, les surprises, les rebondissements. le dessin est réaliste, efficace, et reste sobre face à la narration. Fabien Nury nous tient en haleine dès la première image pour ne plus nous laisser souffler par la suite. Et le personnage de Joseph est loin d'être simple, le plus grand mystère à la fin de ce premier tome est de savoir si Joseph Joanovici est un personnage de grande valeur ou un salaud. Pas d'univers manichéen, il n'y a pas les bons d'un côté et les méchants de l'autre, et cet aspect confère une solidité, une force à cette histoire grâce à un réalisme efficace, une ambiance cinématographique d'une grande maitrise, et une trame scénaristique jouant avec les sauts dans le temps pour un suspense plus soutenu, sans jamais nous perdre. Je ne peux pas en rester là, il faut que je découvre la suite.
Commenter  J’apprécie          210
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
MissGMissG   09 juillet 2013
D'accord, il a fait des affaires avec les boches ... et ils les a bien roulés ! D'accord, il a fait croire à des collabos qu'il était leur copain ... il fallait bien qu'il survive ! Nom de dieu, rien qu'avec sa religion, s'en tirer comme ça ... ça devrait vous forcer le respect !
Commenter  J’apprécie          40
sevm57sevm57   05 janvier 2016
-Rien dans le bureau, évidemment...
-Un type qui ne sait ni lire, ni écrire, ça ne laisse aucune trace sur papier.
Commenter  J’apprécie          81
MissGMissG   09 juillet 2013
Je suis un petit ferrailleur. J'ai des camions, des entrepôts ... et un casier vierge.
Commenter  J’apprécie          40
MissGMissG   09 juillet 2013
Mon pays, c'est ma famille. Les autres peuvent crever.
Commenter  J’apprécie          50
BTnBTn   27 août 2018
Parcourez le ghetto,
jetez vos regards sur les enfants des Juifs de tous les pays,
et vous pourrez contempler tous les peuples du monde.
SAMUEL ORNITZ
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Fabien Nury (74) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fabien Nury
Retrouvez votre livre dans notre librairie en ligne ! :
Katanga - tome 3 de Nury Fabien et Vallée Sylvain aux éditions Dargaud https://www.lagriffenoire.com/139122-achat-bd-katanga---tome-3---katanga---tome-3.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
autres livres classés : seconde guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3267 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre