AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de celosie77


celosie77
  17 mars 2018
Alors qu'il s'apprêtait à monter à bord d'un cargo pour l'Amérique avec sa femme et ses deux filles, Joseph change tout à coup d'avis car, grâce à un rendez-vous de dernière minute, il entrevoit la possibilité de rester en France pour faire fructifier son business de métaux tout en étant protégé par la police. Il met sa femme (furieuse) en sécurité avec ses filles et retourne donc à Paris avec sa fidèle assistante Lucie.
Tous semble aller pour le mieux : Joseph obtient des papiers pour lui et pour ses employés, il revend du métal aux Allemands, en le mélangeant avec des déchets métalliques de piètre valeur pour augmenter sa marge et il se débrouille pour faire accuser un employé allemand lorsque le subterfuge est découvert par ses "clients".
Jusque là Joseph n'a aucun scrupules et, bien qu'il soit devenu collabo, il prétend quand même aider son pays en sabotant les chargements de métaux destinés aux usines d'armement.
Mais plus le temps passe plus l'étau se resserre autour de lui : il subit plusieurs dénonciations dont il se sort toujours in-extremis grâce à ses relations ; son copain et protecteur allemand Otto se fait doubler par la Gestapo française et Joseph doit alors désormais négocier avec un de ses plus cruels dirigeants...
Du début à la fin de l'album, la tension monte, les dangers et les menaces sont de plus en plus pressants, les "amis" d'hier se font dézinguer par les "amis" d'aujourd'hui et Joseph doit aller toujours plus loin pour se tirer d'affaire.
Le procédé narratif n'est plus le même que dans le tome 1 : il n'y a plus de flash-back, tout se passe en 1940-41, ce qui rend la lecture plus fluide.
La fin m'a totalement bluffée, je ne m'y attendais pas du tout et ça va tellement loin qu'on n'a vraiment du mal à trouver des excuses à ce personnages qui gagne des millions en travaillant avec les Allemands pendant que les Juifs sont déportés...
Si, peut-être qu'on peut dire qu'il s'est laissé prendre dans un tel engrenage qu'il en perd le contrôle et qu'il est obligé de suivre le mouvement par instinct de survie ?
Je ne sais pas quelle est la part de vérité dans cette histoire incroyable, mais en tout cas, ça donne une série excellente, haletante, oppressante, passionnante et écoeurante tout à la fois. J'adore !
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus